Hauts-de-Seine : l’éclairage public se met au vert

Les villes de Boulogne-Billancourt et Sèvres ont décidé de rénover entièrement leurs réseaux d’éclairage. Au coeur du projet, réduire les dépenses énergétiques et les rejets de CO2.

ETDE, filiale électricité et maintenance de Bouygues Construction, vient de remporter ce marché pour une durée de 20 ans. Le contrat porte sur un montant de 92,3 millions d’euros.

Il comprend la fourniture d’énergie, l’exploitation et la maintenance de 8 800 points lumineux, le remplacement de 70% des équipements actuels pendant les 3 premières années du contrat, ainsi que la mise en lumière de 51 sites.

ETDE s’est notamment engagée sur la reconstruction, en 42 mois, du réseau actuel d’éclairage public, qui a en moyenne de 40 à 50 ans d’âge, notamment sur Boulogne-Billancourt. 100% du réseau électrique alimentant l’éclairage public va ainsi être remis à neuf et tous les équipements anciens seront changés.

2 100 points lumineux anciens et forts consommateurs d’énergie, seront rapidement remplacés pour générer les premières économies de fonctionnement. La mise en œuvre de matériels innovants et technologiquement très avancés, ainsi que la mise en place de systèmes de commande permettant la gestion à distance de chaque candélabre, devrait permettre à terme à l’agglomération d’économiser 38 % d’électricité par rapport à sa consommation actuelle.

Le contrat prévoit également qu’ETDE se charge de la gestion de l’énergie. Dans ce cadre, la société a pris l’engagement de veiller à ce que l’origine de l’électricité qui alimentera le réseau provienne de production « verte » (éolien, hydraulique…).

Ces dispositions permettront à Boulogne-Billancourt et Sèvres d’économiser l’équivalent de 33 000 tonnes de CO2 sur la durée du contrat, promet ETDE.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Hauts-de-Seine : l’éclairage public se met au vert"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
paul
Invité

Encore des gens qui savent trier les electrons !!!!!

mido48
Invité

Pour votre inofs ,là ou je vis actuellement la commune paye l’equivalent de 3 millions d’euro par an de facture en eclairage publiic (+ de  15 000 points lumineux) et ca sans les nouvelles installations à prevoir. Des sommes qui partent en l’air et qui pourraient servir à d’autres objectifs (logement+eau potable+education …)Il vaut mieux savoir trier les electrons que de laisser des gens sans logis+eau+educationBonne chance à tous les ENRphiles

Ouazabi92
Invité

j’achète des certificats verts histoire d’avoir bonne conscience, ca m’évitera de m’emmerder à prendre les TC à boulogne et ailleurs… et continuer à rouler peinard dans la voiture de service de la mairie…l’écologie facile…

wpDiscuz