HEC Paris lance un programme dans l’Energie au Qatar

En réponse au développement sans précédent de l’industrie de l’énergie, HEC Paris a lancé un nouveau programme au Qatar visant à préparer les dirigeants à répondre de manière stratégique et innovante aux problèmes globaux en matière d’énergie.

Ce nouveau programme, « le Management dans une economie soucieuse des questions d’énergie », est proposée à la fois dans le cadre de Executive Master of Business Administration (EMBA) de HEC Paris au Qatar et en tant que certificat séparé. Les cadres suivant le programme séparé obtiendront le Certificat Supérieur en Energie.

Ce programme, lancé à Doha le 8 mai avec la participation de l’Institut Français du Pétrole (IFP), permettra une compréhension complète des fondamentaux en matière d’énergie et préparera les cadres à gérer le double challenge de la demande d’énergie et du changement de climat. L’enseignement s’appuie sur des programmes qui ont été développés au cours des 3 dernières années sur le campus de Paris, en France.

« HEC Paris aide les dirigeants à gérer les challenges d’une économie mondiale de plus en plus complexe. En cette période d’incertitude importante dans l’industrie de l’énergie et les marchés financiers de l’énergie, ce cursus arrive à point dans le cadre de notre programme au Qatar » déclare le Professeur Antoine Hyafil, directeur académique et doyen académique par intérim d’HEC Paris au Qatar.

Tout en étant aligné sur l’infrastructure industrielle du Moyen Orient, ce cursus s’adresse aux besoins d’une économie croissante et diversifiée dans laquelle des activités liées à l’énergie doivent être développées. En conséquence, il est complètement aligné sur la Qatar National Vision (QNV) 2030, et la nouvellement lancée National Development Strategy (NDS) 2011-2016, qui vise à transformer l’économie du Qatar en économie avancée, compétitive et basée sur la connaissance.

Ce programme est axé sur 3 domaines-clé : la géo-économie de l’énergie, les marchés financiers du pétrole et du gaz, et le financement de projets en matière d’infrastructure de l’énergie. Ce cursus est ouvert à tous les cadres de toutes industries, il est particulièrement orientée vers les cadres et cadres supérieurs travaillant ou envisageant de travailler dans les industries et services dans lesquels la production et la consommation d’énergie ou les politiques de réduction de gaz à effet de serre impactent de manière significative les résultats. « A la fin du cursus, les participants peuvent s’attendre à avoir une vision complète et stratégique du secteur de l’énergie, ainsi que des connaissances et compétences utilisables immédiatement », précise le Professeur Hyafil.

Le cursus Energie bénéficiera du soutien de la Chaire en Energie et Management qui vient d’être inaugurée. Etablie en collaboration avec Total, un leader dans le secteur de l’énergie et un important partenaire stratégique de l’Etat du Qatar, la Chaire comprend les caractéristiques spécifiques à l’industrie de l’énergie ainsi que l’expertise en matière de pratique du management et de stratégie. Il se concentre sur l’éducation, la formation et la recherche appliquée et soutient activement HEC afin de fournir une formation supérieure qui répond aux challenges de l’industrie globale de l’énergie.

Philippe Guys, Directeur General de Total E&P Qatar, précise : « Total est très fière de constater que la Chaire en Energie et Management, lancée ici il y a deux mois avec notre soutien, porte déjà ses fruits. De plus, nous sommes ravis que ce tout nouveau cursus exécutif, dédié à une meilleure compréhension de l’industrie de l’énergie, soit inauguré à Doha, et nous sommes persuadés qu’il attirera au Qatar des cadres de haut niveau du monde entier ».

A travers ce cursus, HEC activera son réseau et amènera à Doha des experts du domaine. Les participants proviendront de l’industrie de l’énergie à la fois du Moyen Orient et du reste du monde, ce qui créera une sélection riche de participants. La sélection EMBA actuelle comprend 32 participants de 11 nationalités différentes, chacun ayant l’opportunité de passer d’un site à l’autre et d’interagir avec un réseau global dynamique de managers de haut niveau.

Ce cursus se tient du 8 au 12 mai à Doha et du 17 au 21 octobre 2011 à Paris.

Pour plus d’informations à ce sujet ou sur d’autres programmes, visitez www.emba.hec.edu

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "HEC Paris lance un programme dans l’Energie au Qatar"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Cyril
Invité

Je viens de suivre la première partie de ce programme à Doha. Je confirme l’approche de très haut niveau menée par HEC, IFP et Total ansi que la richesse de l’échange entre les différents participants venant de France, de Russie et du Qatar. D’un contenu académique très complet, la formation est enrichie de différents jeux de rôle mettant en situation des participants de nationalité variées. Plusieurs intervenant sont venus enrichir nos journées bien chargées par leur témoignage en tant que professionels de ce secteur. Un “must have” selon moi Cyril

jl06
Invité
Je suis curieux de connaître l’ouverture du programme et des débats en ce qui concerne la finitude des ressources fossiles, le changement climatique, l’accès à l’énergie, le rôle des pays du Golfe dans la transition énergétique, les énergies renouvelables etc. Je me demande en particulier si “l’alignement” avec l’infrastructure du Qatar et le QNV, mais aussi la participation de IFP(EN??) et Total permettent aux participants d’avoir une vue complète sur l’énergie ou si cette perspective est polarisée sur les hydrocarbures. Demandé d’une autre façon, dispense-t-on un vernis qui permet aux professionnels de l’industrie pétrolière d’avoir des notions sur ces aspects,… Lire plus »
wpDiscuz