Honda Jazz hybrid : du 4,4 l au 100 km

Honda a dévoilé lors du salon de l’automobile de Paris 2010 et pour la première fois au grand public, son nouveau modèle hybride, le Honda Jazz hybrid.

Tout d’abord, le moteur thermique est semblable à celui de l’Insight, un système d’assistance moteur intégrée (IMA) alliant un moteur à essence i-VTEC de 1,3 litre (88 ch) et une motorisation électrique (14 ch). Placée entre le moteur thermique et la boite de vitesse automatique, elle permet une assistance lors des phases d’accélération et de démarrage tandis que l’énergie est récupérée lors du freinage ou de la décélération pour être stockée dans une batterie Ni-Mh située sous le plancher du coffre.

La tableau de bord intègre une fonction Eco Assist. Cette innovation permet au conducteur d’optimiser l’efficacité énergétique du véhicule par une rétroaction sur son style de conduite. Ainsi, l’éclairage du compteur de vitesse indique au conducteur l’influence de son mode de conduite sur la consommation d’essence. La couleur de l’arrière-plan passe du bleu au vert, indiquant le niveau d’efficacité ou d’inefficacité de l’accélération ou du freinage.

Le Honda Jazz hybride : du 4,4 l au 100 km

Grâce à cette hybridation, le Honda Jazz hybride limite ses émissions de CO2 à 104 g/km (soit 21 g/km en moins que le Jazz essence 1.2) et affiche une consommation moyenne de 4.4 l/100 km (1).

Même si le prix de vente reste à ce jour inconnu, le Honda Jazz Hybride est attendu en Europe pour le premier trimestre 2011.

1) Chiffre interne Honda, non homologué

Partagez l'article

 



Articles connexes

4
Poster un Commentaire

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Jazz12
Invité
Jazz12

Personnellement j’ai une Jazz 1.2 depuis 6 mois. J’ai une moyenne de 5,5 litres en trajets mixtes (j’habite la campagne) et j’ai fait 4,7 lt à 4 personnes + bagages sur un retour de vacances de 600 km. Je suis donc un peu perplexe sur les performances annoncées pour la version hybride. A 3 lt/100 je serai enthousiaste, mais à 4,4… bof. Je ne regrette donc pas ma version classique, à un prix très attractif. Entre parenthèses ma précédente voiture au diesel, plus chère à l’achat et à l’entretien, affichait une conso de même pas un litre de moins. Vive… Lire plus »

Pastilleverte
Invité
Pastilleverte

une bonne diesel, et hop, pareil voire mieux, et moins cher. Sauf particules, sauf peut être en ville, où il aurait été intéressant de donner les consos (c’est en principe là que les hybrides sont vraiment performants d’un point de vue énergétique)

alternotre
Invité
alternotre

Quand comprendront-ils qu’hybrider un essence est une idée complètement con ?

Mad
Invité
Mad

pastilleverte quand on ne connais pas la technologie japonaise on n’est prier de s’abstenir de tout commentaire.