Enerzine

HP réduit la consommation des serveurs informatiques

Partagez l'article

Le fabricant informatique Hewlett-Packard (HP) cherche à limiter la consommation énergétique des serveurs, en ajustant l’énergie allouée selon les besoins.

Dans le cadre de son initiative "Green Business Technology", en faveur d’une informatique éco-efficace, HP étend sa gamme HP thermal Logic par des technologies de limitation de la consommation électrique des serveurs et des services dédiés à l’optimisation de l’efficacité énergétique. A la clé, une  réduction des coûts pour les entreprises et l’augmentation de la durée de vie de leurs centres de calcul.

Pour garantir une disponibilité maximale, HP explique que les entreprises investissent généralement "des millions pour créer une infrastructure redondante", et "surdimensionnent [l’]approvisionnement" des centres de calcul.

Le HP ‘Dynamic Power Capping’ permet de plafonner la puissance électrique consommée par les systèmes, en adaptant dynamiquement l’allocation des ressources énergétiques et le refroidissement d’un centre de calcul en ajustant automatiquement la puissance électrique consommée par les serveurs. Le surplus d’énergie ainsi libéré peut être utilisé pour renforcer la puissance du centre de calcul, précise HP, ce qui permet de tripler le nombre de serveurs avec une même allocation d’énergie et une même infrastructure.

Selon le constructeur, l’économie en investissement peut atteindre 16 M$ pour un centre de calcul de 1 MW . De plus, la consommation électrique peut être réduite de 25 %, pour des économies de l’ordre de 300 000 $ par an.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz