HX1 : le nouveau concept-car “polymorphe” de Peugeot

Le nouveau concept-car HX1 de Peugeot, un véhicule hors norme capable d’accueillir jusqu’à 6 personnes, sera dévoilé en première mondiale au salon de l’automobile de Francfort.

En effet, ses concepteurs ont placé l’adaptabilité au cœur de leur création : HX1 sait se métamorphoser au gré de son environnement, des conditions de roulage, des attentes de ses occupants.

Ainsi, par ses nombreuses pièces aérodynamiques mobiles asservies à la vitesse, l’architecture monospace inhabituelle de HX1, très abaissée, pour une longueur de 4,93 m, autorise un Coefficient de trainée (Cx) de 0,28.

Accessible par quatre portes à ouverture inversée, l’intérieur de HX1 comprend un habitacle très haut de gamme composé selon la firme au lion "de matériaux naturels et ultra-haute technologie". Il offre à ses occupants une "habitabilité exceptionnelle", une "modularité novatrice par son originale configuration 4+2", et à son pilote "un poste de conduite qui s’adapte aux conditions de roulage."

Le HX1 adopte le principe de l’HYbrid4

Avec un moteur thermique à l’avant (qui entraîne les roues avant) et un moteur électrique intégré dans l’essieu arrière (entraînant les roues arrière), cette technologie permet aux 4 roues d’être motrices lorsque les deux moteurs fonctionnent ensemble, au bénéfice de la sécurité et de l’adhérence en conditions extrêmes. Elle permet aussi de rouler, à basses vitesses, en mode « zéro émission » avec le seul moteur électrique.

HX1 : le nouveau concept-car "polymorphe" de Renault

Sous le capot du HX1, le moteur thermique, un 2.2 l HDi de 150 kW (204 ch) est associé à une boîte de vitesse automatique à 6 rapports. Couplé avec un moteur électrique de 70 kW (95 ch), l’ensemble permet donc un potentiel de 220 kW (299 ch).

HX1 : le nouveau concept-car "polymorphe" de Peugeot

Mais le HX1 va plus loin. Il possède la fonctionnalité « plug-in » : des batteries lithium-ion peuvent être rechargées en « pluguant » le véhicule sur une prise de courant 220 V standard. Ceci lui permet d’avoir un mode « ZEV » largement étendu, c’est-à dire qu’il a la faculté de parcourir jusqu’à 30 km en propulsion 100 % électrique !

Le HX1 atteint ainsi au final une consommation mixte de seulement 3,2 l/100 km pour des rejets de CO2 de 83 g/km.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "HX1 : le nouveau concept-car “polymorphe” de Peugeot"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Le lorrain
Invité

“pluguant” se dit “branchant” pour ceux qui savent parler français…

Goel
Invité

2 questions: – Ce concept car est-il fonctionnel (roule-t-il & répond-il aux normes en vigueur) ? – Le style est “extraordinaire” et non “sérialisable” (dslé pour l’anglicisme) => pour quelles raisons ne peut-on pas avoir une production à 5/10 unités faites main ? Il n’y a pas de preneurs au prix que ça coûterait ?

Petit fute
Invité

Je me porte candidat comme essayeur bénévole pour une durée d’une année, voir plus si satisfaction.

alternotre
Invité

Je suis candidat aussi !!! En l’attente de pack batteries efficaces, bon marchés et incontestablement écologiquement propres, c’est une bonne approche de transition, à mon humble avis. J’aurais, pour ma part bien aimé que le groupe diesel puisse indistinctement accepter de l’huile végétale que du diesel. Moteur ELKO !!! S’il vous plaît messieurs les ingénieurs !

enerZ
Invité

Petite précision. Ce prototype pourrait voir le jour en 2020 !! La rédaction

bolton
Invité

Espérons qu’on 2020 l’hybrid4 de peugeot soit dépassé, et qu’on ait des voitures à hydrogène par exemple, ou à l’acide formique (cf article ) !!!

Pastilleverte
Invité

Cx = 0,28, pas mal, boite de vitesse automatique “suelement” 6 rapports, petit joueur ! 30 km en tout électrique : ouais pas mal, ça couvre une journée moyenne d’utilisation Poids ? Bon à part ça, comme son nom l’indique, c’est un concept-car, ce qui veut dire actuellement dans l’industrie automobile, pas mal de technique ou desgn qui vont arriver sur des voitures de série (haut de gamme dans ce cas), d’ici quelques mois à quelques années. PS ; également candidat à l’essai (à vie !).

ecoenergie
Invité

Voilà un bel exemple de recuperation. Il y a un progres technique mais ce progres est recupere pour en faire une voiture de luxe – moteur de 150 kW – . Quels seront les budgets qui pourront s’offrir une telle voiture ? Peugeot, comme la majorité de ses concurrents etrangers se pare d’une politique verte mais n’apporte pas à la communauté humaine les voitures simples et economiques dont nous aurions besoin

alternotre
Invité
De tous temps il y a eu des systèmes “haut de gamme” pour une clientèle aisée et gamme plus raisonnable voire “bas de gamme” pour le restant de la communeauté. Cela est valable pour les mouchoirs, tant les stylos, même les capotes !!! Oui, c’est un véhicule haut de gamme … Et alors ! Les premiers avions n’ont pas été financés par les paysans d’alors, ni même les premiers trains d’ailleurs. Au 18° siècle, Les plantations des grandes forêts ont été réalisées pour des motifs militaires ( puissance navale) et non humanistes. Oui, il faudra probablement passer par une démarche… Lire plus »
wpDiscuz