Hybrid-Air : le concept C4 Cactus à seulement 2 litres aux 100 km

A l’occasion du prochain Mondial de l’automobile Paris 2014, Citroën dévoilera le concept C4 Cactus AIRFLOW 2L, un concentré de technologies et de savoir-faire qui permet au véhicule d’afficher une consommation de 2 litres aux 100 km.

Cette consommation est obtenue grâce à plusieurs paramètres combinés : Une optimisation du design qui améliore l’aérodynamique de 20%, une diminution de la résistance au roulement, des travaux d’allègement qui diminuent la masse globale de la voiture de 100 kg et l’introduction de la technologie Hybrid Air qui conduit à un gain en consommation de 30%.

Le projet C4 Cactus AIRFLOW 2L a été mené dans le cadre du programme « Véhicule 2l/100 km » de la Plateforme de la Filière Automobile, dont l’objectif est d’apporter des solutions concrètes en vue de réduire l’impact du coût à l’usage dans les dépenses automobiles des ménages et de diminuer l’empreinte écologique laissée lors des déplacements effectués en voiture.

CITROËN a choisi de développer ce projet à partir de son nouveau modèle C4 Cactus. Au-delà des pièces de structures, c’est l’ensemble des éléments de la voiture qui a fait l’objet de travaux approfondis pour réduire la masse du concept C4 Cactus AIRFLOW 2L.

Hybrid-Air : le concept C4 Cactus à seulement 2 litres aux 100 km


Des matériaux légers et performants

Des matériaux composites à base de carbone sont utilisés pour les ressorts de suspension, le volet arrière, la banquette arrière, les côtés de caisse, le pavillon, les traverses de pavillon, les ailes et les portes. Pour le seuil de bas de caisse, les passages de roue ou la face inférieure du bouclier avant, l’aspect « texturé » du carbone renforce leur apparence mate et les met en valeur grâce au contraste avec la couleur nacrée des parties environnantes. L’aluminium est utilisé pour le berceau moteur, tandis que le capot conserve la définition de la C4 Cactus de série, déjà en aluminium.

Avec une densité volumique largement inférieure (de l’ordre de 2700 kg/m3 pour l’aluminium et d’environ 1200 kg/m3 pour le carbone contre 7800 kg/m3 pour l’acier), l’utilisation de ces matériaux contribue considérablement à la réduction de la masse finale du véhicule.

Hybrid-Air : le concept C4 Cactus à seulement 2 litres aux 100 km

La technologie Hybrid Air

Grâce à des moteurs de toutes dernières générations et de faible cylindrée répondant aux futures réglementations Euro 6, la CITROËN C4 Cactus de série affiche déjà des consommations parmi les meilleures du segment, avec des émissions de CO2 à partir de 82g et une consommation de seulement 3,1l/100 km.

Le concept C4 Cactus AIRFLOW 2L va encore plus loin en adoptant la chaîne de traction Hybrid Air.

Présentée par le Groupe PSA en janvier 2013 et au salon de Genève 2013 sur la CITROËN C3, cette technologie repose sur l’association de plusieurs organes ou technologies largement éprouvés : une motorisation essence 3 cylindres PureTech, un système de stockage d’énergie sous forme d’air comprimé, un ensemble composé de deux moteurs-pompes hydrauliques et une transmission automatique utilisant un train épicycloïdal. L’ensemble est piloté par un superviseur qui gère les demandes du conducteur pour optimiser la dépense énergétique.

3 modes de fonctionnement sont disponibles :

– Un mode Air (zéro émission) où le moteur à air comprimé vient se substituer à la motorisation thermique essence
– Un mode essence, où seul le moteur thermique est en action
– Un mode combiné qui cumule la puissance du moteur thermique et la puissance de l’air comprimé

Sur le concept C4 Cactus AIRFLOW 2L, les deux réservoirs à air comprimé sont en composite et positionnés à l’arrière du véhicule.

Hybrid-Air : le concept C4 Cactus à seulement 2 litres aux 100 km

Le moteur PureTech 82, déjà proposé sur le véhicule série, a été optimisé pour s’adapter à cette nouvelle chaîne de traction hybride. Les pertes par frottement, qui représentent 20% de la puissance consommée par un moteur, ont été réduites grâce à l’utilisation du revêtement Diamond Like Carbon, à l’allègement des pièces en mouvement et à l’utilisation de roulement pour le guidage des pièces en rotation. En complément, l’adoption de nouveaux coussinets en polymère et d’une huile à très basse viscosité a permis de compléter ces améliorations. Associé à l’optimisation des rendements de combustion, le rendement global du moteur est ainsi amélioré de 5%.

L’association du moteur PureTech 82 avec la technologie Hybrid Air sur le concept C4 Cactus AIRFLOW 2L permet de réduire la consommation de carburant de 30 % et contribue significativement à l’obtention d’un véhicule qui affichera 2l/100 km tout en approchant les prestations dynamiques du PureTech 110.

La combinaison de ces avancées technologiques permet d’afficher une consommation de 2l/100 km et rend possible à moyen terme selon la firme aux chevrons le passage sous ce cap pour un véhicule tel que la C4 Cactus.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Hybrid-Air : le concept C4 Cactus à seulement 2 litres aux 100 km"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
trimtab
Invité
“…..cette technologie repose sur l’association de plusieurs organes ou technologies largement éprouvés : une motorisation essence 3 cylindres PureTech, un système de stockage d’énergie sous forme d’air comprimé, un ensemble composé de deux moteurs-pompes hydrauliques et une transmission automatique utilisant un train épicycloïdal. L’ensemble est piloté par un superviseur qui gère les demandes du conducteur pour optimiser la dépense énergétique…….” WOW…! D’une simplicité enfantine…! Mais….! Ils ont oublié la recupération de l’eau de pluie pour arroser le cactus…..ou pour faire de la vapeur (il doit bien avoir de la ‘chaleur’ perdue dans cette usine à gaz…?)….pour le moteur à vapeur… Lire plus »
Sonate
Invité

Ma mémoire me fait défaut ou bien la citroën AX de base d’il y a 25 ans affichait 3,2 L / 100 km ? Ce n’était pas la peine de faire tous ces efforts : la sobriété de choisir un petit véhicule suffisait. Mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Truffe
Invité
Certes cela fait “usine à gaz” et on reste dans la contradiction la plus totale. En mélangeant haute technologie et basse consommation. Une façon d’occuper le segment haut de gamme, avec des produits hors de prix pour une majorité de la population. Autre contradiction : alléger le véhicule c’est logique, car avoir des véhicules de 1 tonne pour transporter une personne de 100 Kg c’est absurde. Mais en effet, ce n’est nouveau et autant proposer des petites voitures. C’est tout de même bien d’avoir intégré le principe de l’air comprimé. Cela devrait faire progresser cette technologie intéressante. Peut être bientôt… Lire plus »
seb
Invité

Heu l’AX 1.4D était un vrai chameau pour l’époque, mais elle fesait plutot dans les 5 litres : Et je doute qu’elle passe les crash test de nos jours…

Tech
Invité

au lieux de râler, allez donc la voir et peut être l’essayer au salon, c’est le mois prochain!

b api
Invité
mais à quel prix ?? Le nerf de l’automobile, c’est le prix d’achat, ou mieux le coût au km. La Renault Zoé dans l même gamme est fantastique…jusqu’à ce qu’on fasse un calcul de son vrai coût au km, incluant une location de batteries coûtant plus cher probablement que le carburant équivalent consommé par cette Cactus. Citroën a constamment révolutionné l’automobile depuis les chevrons jusqu’à cette Cactus en passant par la traction avant, la 2CV et la DS. A chaque fois toute cette technologie a compliqué le fonctionnement, et les voitures ont souvent passé plus de temps au garage que… Lire plus »
gaga42
Invité

Et tant que vous y êtes, au Salon, essayez les hybrides japonaises de dernière génération (Honda et Toyota), qui ne sont pas des concepts-car, qui sortent réellement dans l’année, à des tarifs relativement raisonnables et des performances en conso certes un peu > aux 2 L, mais pas loin… C’est normal, n’ayant pas misé sur le diesel, il ont au moins 5 ans d’avance…

Pastilleverte
Invité

Gros avantage : la base est une voiture existante et pas un “total concept car” Les 30% d’économie hybrid air ne sont réalisésqu’en ville, c’est pas évident de la manière dont est rédigé l’article ! Mais c’est très bien, car c’est en ville que le “gâchis” est le plus grand (oui, Ok, YAKA pas utiliser la bagnole enville…) Bonne question sur le côut, car pour gagner 1litre (en conco normalisée), il faut employer des techniques ou des matériaus onéreux, je pense spécialement au carbone. Victoire totale de ce modèle pour l’autonomie… en attendant le nirvana pac, fiable, pas cher etc

wpDiscuz