Hydroélectrique : EDP augmente sa capacité de pointe

Energias de Portugal (EDP) a reçu de la Banque européenne d’investissement (BEI) un prêt de 300 millions d’euros, d’une durée de 15 ans, pour le rééquipement de deux centrales hydroélectriques à accumulation par pompage.

Après la signature, en 2009, d’un prêt de 145 millions d’EUR (« EDP Repowering I ») qui faisait partie du programme d’investissements d’EDP dans des centrales hydroélectriques, nouvelles ou déjà construites, le présent prêt servira à financer le rééquipement de deux centrales hydroélectriques à accumulation par pompage, la centrale d’Alqueva sur le fleuve Guadiana, dans le sud-est du Portugal, et la centrale de Venda Nova sur le fleuve Cávado, dans le nord du Portugal.

Grâce à ce projet, la capacité installée d’Alqueva devrait plus que doubler, de 240 MW à 496 MW, et celle de Venda Nova, plus que tripler, de 281 MW à 1 017 MW.

Le projet qui concerne deux régions de la convergence au Portugal, le Nord et l’Alentejo a pour but d’augmenter la capacité de pointe du secteur hydroélectrique portugais et de fournir des services connexes au marché. Les centrales généreront de l’électricité en période de demande moyenne et forte et stockeront de l’énergie en période creuse. Il favorisera l’énergie renouvelable et permettra de réduire les émissions de CO2 car les centrales électriques par pompage permettent d’accorder une plus grande place à l’énergie renouvelable dans le système électrique.

Ce projet est conforme à la stratégie nationale relative aux énergies renouvelables mise sur pied par l’État portugais en 2007 et fait partie du programme d’investissements d’EDP pour la décennie à venir dans des centrales hydroélectriques, nouvelles ou déjà construites, au Portugal.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz