IBM ouvre “le plus vert” de ses centres de données

IBM ouvre "le plus vert" de ses centres de données en Amérique du Nord sur son site de Boulder dans l’État du Colorado.

L’extension de la superficie (+ 6 500 m2) fait partie des 350 millions de dollars d’investissement prévus par IBM. Le centre de Boulder passe ainsi d’une surface d’environ 20 000 m2 à près de 28 000 m2, ce qui en fait le centre de données en ville, le plus important au monde.

Le nouveau centre de données offre de nombreuses technologies et de services, comme par exemple, des systèmes informatiques à haute densité qui utilisent des concepts de virtualisation, des processus d’efficacité énergétique et de refroidissement.

L’ouverture de ce "data center" intervient une année seulement après le lancement par IBM du projet "Big Green". Ce mégaprojet d’une contribution annuelle d’1 milliard de dollars, visant à accroître le niveau d’efficacité énergétique des centres de données de ses clients.

Dans le cadre du projet "Big Green", IBM s’est engagé à leur fournir (+ de 2000 clients) une variété de matériel, de logiciels et de services informatiques les aidant à réduire leur consommation et leur coût énergétique (jusqu’à 40% pour certains).

Pour construire le nouveau centre de données, IBM a réutilisé 98% des bureaux existants, recyclé 65% des matériaux du bâtiment d’origine, et 25% du nouveau matériel acheté provient de produits recyclés. L’installation sera en partie alimentée par des sources d’énergie alternatives, dont l’achat de plus d’1 million de kilowattheures annuel en électricité d’origine éolienne. L’empreinte annuelle de dioxyde de carbone s’en trouvera réduite d’environ 900 tonnes.

Le centre de Boulder utilise également des carburants qui possèdent une faible teneur en soufre pour réduire les émissions des générateurs de secours.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz