IKEA France fait le pari des chaudières à bois

Dans le programme international IGR « IKEA GOES RENEWABLE », qui a pour objectif d’approvisionner tous ses magasins et dépôts à 100% en énergies renouvelables et d’améliorer son efficacité énergétique de 25%, le groupe d’ameublement Suèdois fait le pari des chaudières à bois et choisit ONF Energie pour son approvisionnement.

En signant un contrat de partenariat avec ONF Energie (filiale de l’ONF), IKEA lui confie le soin d’approvisionner en plaquettes forestières ces deux premiers sites français équipés de chaudières à bois : le nouveau magasin IKEA Reims qui ouvrira le 25 août 2010 et son dépôt le plus ancien, celui de Saint-Quentin Fallavier en Isère.

ONF Energie signe là son premier contrat avec une entreprise de la distribution. IKEA a choisi ONF Energie pour son expertise dans l’approvisionnement de bois de qualité, naturel et sain, issu de forêts de proximité (30 km) gérées durablement et certifiées comme telles. Ce mode de gestion est conforme à la volonté de IKEA de maîtriser son impact environnemental. Par ailleurs, ONF Energie recycle les cendres générées par la combustion.

Un investissement à fort impact environnemental avec 1450 tonnes de CO2 économisées par an

Le dépôt de Saint-Quentin Fallavier (Isère) représente à lui tout seul 25% de toutes les consommations de gaz de IKEA en France ; Cet équipement permettra de diminuer la facture globale de gaz de IKEA France de 20%. Sur ce site, la chaudière à bois assurera plus de 80% des besoins de chauffage en venant se substituer aux chaudières à gaz, (1250 tonnes d’émissions de CO2 évitées par an). La première livraison de plaquettes forestières a eu lieu mi mars 2010. Un nouveau bâtiment a été construit pour accueillir cette chaudière à bois qui pèse plus de 35 tonnes. L’investissement total (bâtiment et chaudière à bois) s’élève à 1,8 million d’euros pour un retour sur investissement attendu de moins de 8 ans (7,6 ans).

Les futures chaudières à bois du magasin IKEA Reims qui ouvrira en août prochain, feront de leur côté économiser 30 000 euros par an sur la facture énergétique du site. Le surcoût lié à l’installation d’une chaufferie bois sera ainsi compensé en moins de 6 ans. (200 tonnes de CO2 évitées par an)

"ONF Energie se félicite de la confiance accordée par IKEA, témoignant de nos valeurs et de nos exigences partagées", estime Benoît Fraud, directeur de ONF Energie.

Philippe Grimaux, responsable maintenance et énergie chez IKEA France explique : "IKEA a choisi ONF Energie pour son haut niveau de qualité et de fiabilité, tant du point de vue du produit bois que des critères environnementaux respectés tout au long de son élaboration. L’énergie bois est abondante et renouvelable et répond particulièrement bien à nos exigences en matière d’efficacité énergétique et de respect de l’environnement. Ce mode de consommation énergétique a toute sa place dans la conception et la gestion des bâtiments à basse consommation".

Ce partenariat entre ONF Energie et IKEA s’inscrit dans la démarche nationale de développement des énergies renouvelables et de promotion des bâtiments à basse consommation énergétique du Grenelle de l’Environnement.

ONF Energie

Créée en 2006, ONF Energie est une filiale commune de l’Office national des forêts et de la Fédération nationale des communes forestières. S’appuyant sur les ressources mobilisables dans les forêts publiques, elle commercialise de la biomasse destinée à la production d’énergie. Elle intervient en particulier sur le marché des plaquettes forestières comme fournisseur des chaufferies collectives ou industrielles.

Aujourd’hui, ONF Energie, produit déjà 1/3 du marché français des plaquettes forestières (100 000 tonnes en 2009) et répond aux sollicitations des collectivités et des industriels par un approvisionnement de proximité issu de forêts gérées durablement.

 

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "IKEA France fait le pari des chaudières à bois"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
michel123
Invité

il évite les couteuses transformations en électricité , bioéthanol , syngazs et autres qui sont grévées de transports itératifs et de pertes multiples tout au long de ces filières ; Ce qui ne les rend intéresssantes que pour des produits à haute valeur ajoutée comme les carburants et la synthèse(future) de matières plastiques. Une filière courte et rentable telle que le chauffage individuel ou collectif est le meilleur débouché de la filière bois énergie.

Maurice.arnaud
Invité

Extrait:”Sur ce site, la chaudière à bois assurera plus de 80% des besoins de chauffage en venant se substituer aux chaudières à gaz, (1250 tonnes d’émissions de CO2 évitées par an)”. Pourquoi pas 100% ? -Serait ce un trop gros investissement ou une insuffisance de rentabilité qui oblige à ne faire que “plus de 80% des besoins de chauffage ” et non pas 100% ? Bon après tout c’est leur choix et plus de 80 %,c’est déjà un très bel effort pour commencer!!!

Armand
Invité

Aucune chaufferie bois correctement dimensionnée ne fournit 100% des besoins. C’est un problème économique : pour fournir les 20% restants, qui correspondent aux périodes de pointe, il faudrait multiplier par deux la puissance installée. Or une chaudière bois est un investissement très lourd. Diviser par 5 les besoins en énergie fossile, c’est déjà bien, surtout si en plus c’est réalisé de façon rentable. C’est comme pour la production d’eau chaude solaire (pour des raisons légèrement différentes), on ne couvre jamais la totalité des besoins.

spoky33
Invité
Bonjour, c’est moi que l’on cite dans le communiqué de presse, je suis donc bien placé pour vous dire le pourquoi du 80% et pas du 100% (en fait les calculs nous donnent du 83% de couverture, soyons précis). Les raisons évoquées par Armand sont parfaitement exactes, mais il faut y ajouter un autre souci lié à la technologie des chaudières à bois et un autre argument propre au site lui même. Les chaudières à bois ont des possibilités de modulation de puissance assez limitées, en dessous de 50% de la charge nominale le rendement se dégrade sensiblement. En début… Lire plus »
spoky33
Invité

Hej, Almhult je ne sais pas mais le nouveau magasin de Malmö qui vient d’ouvrir a reçu plusieurs prix d’excellence en matière de gestion énergétique. Pour l’appel d’offre PV, c’est moi qui gère mais les réponses sont attendues pour le 23 avril, il est donc trop tard pour concourir. Par contre le système d’Absolicon est effectivement intéressant si on peut le coupler à une système de production de froid type Adsorption ou absorption, à voir. Merci pour l’information. Phil

wpDiscuz