Ikea Italie relance l’intérêt du chauffage géothermique

Inventée en Italie il y a un siècle, son potentiel a été perdu de vue ces derniers temps. Ce sont les suédois du fameux magasin de meubles Ikea qui viennent nous rappeler la contribution précieuse de l’énergie géothermique avec l’inauguration à Corsico (province de Milan) d’une des plus grandes installations géothermiques d’Europe à basse enthalpie (qui utilise directement la chaleur naturelle).

Cette structure possède 304 sondes géothermiques capables de produire, selon les saisons, de l’air chaud ou froid, exploitant ‘simplement’ le gradient thermique présent entre la surface du sol (plus froide) et la partie située à une profondeur de 125 mètres (plus chaude).

Selon l’entreprise, l’investissement, considérable, sera rentabilisé à moyen-long terme grâce à une réduction de 50% de la consommation énergétique nécessaire pour refroidir ou réchauffer le magasin. De plus, la province de Milan montre son intérêt pour le lancement d’un projet pilote permettant de définir l’impact de l’installation de sondes géothermiques, étant donné le caractère fortement anthropique de la zone. "La structure inaugurée aujourd’hui- affirme le Conseiller Régional à l’Environnement Bruna Brembilla- est importante en plus d’être innovante, car elle met en pratique deux objectifs fondamentaux de la province de Milan : d’une part, la production d’énergie propre, assurée par les sondes géothermiques, d’autre part, une économie d’eau, grâce au système de recyclage des ressources hydriques utilisées par l’installation".

En Italie, malgré les potentialités, l’usage de cette ressource se limite pour l’instant à un petit nombre d’installations témoins. Un désintérêt qui se heurte à la suprématie du pays dans l’exploitation de la géothermie pour la production d’électricité. Le premier générateur installé à Larderello, en Toscane, pour transformer la vapeur qui sort de la terre en courant électrique remonte à 1904. Ce n’est donc pas par hasard qu’on l’appelle ‘géothermie de première génération’. Le futur, selon les experts, se trouve dans l’EGS, pour Enhanced Geotermal Systems ou Systèmes Géothermiques de Puissance.

En Italie, c’est l’Aisga (Association Italienne des Systèmes Géothermiques Avancés) qui regroupe des instituts universitaires et de recherche, qui s’occupe de cette ‘géothermie de troisième génération’. L’idée sur laquelle ils travaillent, comme l’expliquait récemment le professeur Giovanni Barla lors de l’inauguration de l’année académique de l’Université de Turin, est en résumé celle de positionner en profondeur des échangeurs de chaleur à circuit fermé qui permettraient de faire transiter le fluide qui devra se réchauffer suffisamment près de la roche chaude, pour ensuite rejoindre les turbines ou les échangeurs placés en surface’.

Si ce concept est sérieusement suivi, l’Aisga estime que l’Italie pourrait atteindre à des prix compétitifs, d’ici une dizaine d’années, l’objectif d’une contribution de la géothermie de troisième génération égale à au moins 10% de l’énergie produite. Un quota qui même revu à la baisse serait extraordinaire vu la difficulté du pays à se déplacer vers ces 17% d’énergies renouvelables que la directive européenne du 20-20-20 oblige énergiquement à atteindre.

BE Italie numéro 70 (22/01/2009) – Ambassade de France en Italie / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/57412.htm

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Ikea Italie relance l’intérêt du chauffage géothermique"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Nature
Invité

 Depuis Chaudes-Aigues on sait que l’eau chaude sort du sol. Pourquoi cette démarche si timide en France?L’essai alsacien n’avance guère et il semblerait qu’il ait existé quelques volcans en Auvergne. De plus cette énergie est constante et ne pollue pas les paysages comme les éoliennes.

Momo
Invité
Si ces process-la n’avancent  pas vite , c’est qu’ils ne sont pas simple du tout a mettre en place , sauf ds. quelques endroits privilegies de la Planete …. et qu’ils polluent beaucoup du fait des tres nombreux ( et parfois tres toxiques ) mineraux que charrient ces eaux souterraines ! Si on les laisse se deverser ds. notre biosphere , bonjour les degats ! … Et en + cette energie n’est pas si constante que cela ( sauf , justement ds. les endroits privilegies par Dame Nature qui a fait tout le boulot a notre place ! )  Rien… Lire plus »
renewable
Invité

Vous semblez oublier qu’aucune énergie n’est parfaite et sans contraintes. L’éolien a le paysage (et encore, pas pour tout le monde) et reste une énergie de base, le solaire est cher et gourmand en espace, le nucléaire garde son problème sécuritaire, ses déchets, son caractère non renouvelable, le thermique est très polluant et non renouvelable…

wpDiscuz