Il n’y aura pas d’éthanol de dattes en Algérie

L’exploitation du surplus de dattes produites par l’Algérie ne servira pas à produire du bioéthanol. Ainsi en a décidé le ministère algérien de l’Energie, en donnant un coup d’arrêt à un projet novateur.

Basée à Dubaï, la société Oasis Ltd proposait d’exploiter la production de dattes d’Algérie pour produire du bioéthanol. Selon le PDG de la société, Brahim Zitouni, sur les 300 000 tonnes par an de dattes produites dans le pays, 100 000 à 150 000 tonnes sont impropres à la consommation ou de basse qualité et utilisées pour l’élevage.

Or, la datte contient 65% de sucre, ce qui en fait une matière première exploitable pour la production du bioéthanol. M.Zitouni estime qu’avec une intégration de son carburant baptisé "Nakhoil", à hauteur de 5% dans le diesel et 15% dans l’essence, il serait possible de réduire de 30% les émissions de dioxyde de carbone, en remplaçant le benzène et le plomb. 

S’appuyant sur le soutien initial du gouvernement, l’entreprise comptait développer une unité de production et un laboratoire de reproduction in vitro de palmiers dattiers. Un projet de 22 millions d’euros, qui devait entrer en service en 2011.

Mais c’était sans compter sur un revirement subit du ministère de l’Energie. Selon M.Zitouni, "après avoir donné son accord de principe, le ministère de l’Energie s’est rétracté sans aucune explication". "L’après pétrole ne se construit pas le jour où il n’y a plus de pétrole", déplore-t-il. "L’après-pétrole, c’est maintenant. L’après-pétrole, c’est d’abord la rupture avec la mentalité rentière et se retrousser les manches". Aucune explication n’a été apportée à cette décision.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Il n’y aura pas d’éthanol de dattes en Algérie"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Ammar echaoui
Invité

Pour que mon titre soit reel et vrai je vais t’initie d’un secret tu dois le comprendre ce secret si tu es un vrai patriot si non il faut chercher et taper a la bonne porte donne la definition de la tchipa

Sallahdinr
Invité
AMMAR ECHAOUI VOI DES CHIPPAS PARTOUT  c’est normal il se la coule douce sous d’autres cieux comme ces footballeurs specialiste a partir des tribunes revenant au projet de monsieur zitouni qui s’est vite auroproclame PDG, avec un sirge à DUBAI au lieu de ouargla il peut se presenter  son profil ses titres et diplomes pour revenir aux dattes nous n’avons jamais degage d’excedents aussi pour les biocarburants il n’a qu’a se rapprocher de BAUVAIS et d’utiliser les OGM en ce qui concerne notre ministre de l’energie et des mines qui selon ce PDG a bloque son projet je ne pense… Lire plus »
mido48
Invité
Peut t-il y avoir surplus de dattes alors que le prix de ce fruit n’a cessé de grimper (allant jusqu’à 400DA=4 Euro le kilo).Les algeriens en consomment beaucoup surtout pendant le mois du careme (Ramadhan).Le projet du bioethanol est un projet innovant,ecologique economique et surtout declencheur de reflexes “Energies Renouvelables” dans la mentalité d’un pays de l’OPEP. Pourquoi  un frein ou arret à ce projet:? quelqu’un peut t-il nous eclairer là dessus? (Un autre projet :la Centrale hybride (solaire+gaz) connait un retard énorme dans sa réalisation: il parait que c’est devenu un gouffre financier).Les decisions politiques de subventionner le solaire… Lire plus »
Farid
Invité
Nous sommes dans une période où il n’y a pas à manger pour tous et notre ami de Dubai (plateforme du Business sans production mais intermédiaie) veut transformer ou la faire faire par des occidentaux, les dattes en biocarburants. C’est une vieille histoire qu’on connait très bien en Europe. Nous sommes contre cela vu que cela va générer un grand manque de produits alimenatires pour toute la population et va faire grimper le prix des produits alimentaires. Je ne pense pas qu’il y ait un surplus de dattes en Algérie, peut être une petite quantité mais pas des quantités cités… Lire plus »
alain843
Invité

sauvons les dattes surtout les deglet nour , la reine des dattes

Belma
Invité

Chakib Compétent ? Savez vous ce qu’il a fait à l’Argentine, avant qu’il ne revienne à l’Algérie ? A mon avis, le projet a été stoppé car il touche à des intérêts, qui sait, ceux de Chakib !

Fouad121
Invité

Ya si Sallahdinr, le monsieur Zitouni est bel et bien PDG de cette société, Ils ne l’ont pas laissé s’installer à Biskra, ni à ouargla d’ailleurs. Et concernant ton parc solaire, il est sorti ? tu y travailles ouala rak chomage ? ouala rak testana ! Rouh tourgoud, mak fahem oualou yassi moul les initiatives !!!

A.a.
Invité
Bonjour à tous; Bon pour commencer je voudrais saluer l’initiative de Mr Brahim Zitouni, même s’il est venu se faire de l’argent mais ca vaut toujours mieux qu’un self service des les caisse, au moins ca créer des emplois, mais ca c’est autre sujet. Je dis ca pour ceux qui ne croient pas aux biocarburant, pour les ignorants (alah ghaleb parce que c’est vrai c’est des ignorants) qui disent que ce n’est pas bien, que c’est rêve, que le prix des dattes est élevé parce qu’il n’y a pas assez de dattes en lagerie…. alah yehdikoum, les brésiliens ont été… Lire plus »
Nilozo
Invité

bonjour je me présente ingénieur en chimie ,j’ai déja travaillé sur ce projet du bioethanole et ce que j’avais compris c’est que l’empéchement etait relié au fait que les importateures ne veulent pas de concurence la chose qui v’a leur couper leurs beznes et croyer moi les gents qui importent l’alcool en algérie ce ne sont pas n’importe qui mais ……………….je ne lache pas l’affaire car ce qui pilote les algérien c’est la france et je crois que je suis bien epaulé

322
Invité

dans le zboub mon khey

wpDiscuz