Enerzine

Ile-de-France : Appel à projets « Conseil en Energie Partagé »

Partagez l'article

Fortes du succès des précédentes éditions qui ont permis l’accompagnement de 124 communes franciliennes, la Direction régionale Ile-de-France de l’ADEME et la Région Ile-de-France ont lancé jeudi la session 2014 de l’appel à projets « Conseil en Energie Partagé ».

Ce dispositif a pour objet, via la création de postes de conseillers, d’aider les collectivités de petite taille (moins de 10 000 habitants) à disposer d’un accompagnement personnalisé pour faire des choix pertinents en matière d’énergie sur leur patrimoine et de recours aux énergies renouvelables.

"Une opportunité pour les petites collectivités"

Les collectivités de petite taille disposent de peu de moyens humains, techniques et financiers. Il leur est souvent difficile d’embaucher seules un chargé de mission en matière de maîtrise de l’énergie. Le dispositif CEP permet à plusieurs collectivités de mutualiser les compétences d’un conseiller qu’elles ne pourraient pas embaucher seules et de bénéficier également de l’expérience des autres collectivités.

Le conseiller en énergie partagé, qui peut travailler sur un ensemble de collectivités locales regroupant environ 50.000 habitants selon la densité de population, les oriente dans la réduction de la consommation énergétique des bâtiments, de l’éclairage public et de la flotte de véhicules.

Les principales missions :

• la sensibilisation et l’information opérationnelle,
• le diagnostic et les recommandations,
• la responsabilisation de la commune bénéficiaire du service,
• la mise en place d’actions de long terme avec la commune,
• la mise en place d’un réseau d’échange autour du CEP avec les communes.

Ile-de-France : Appel à projets « Conseil en Energie Partagé »

L’appel à projets en bref

Le conseiller peut-être employé directement par un groupement de communes, un territoire de projet (parc naturel, etc.), une association spécialisée dans le domaine (type Agence Locale de l’Energie) ou syndicat intercommunal. Les candidats à l’appel à projets devront démontrer leur capacité et leur pertinence à proposer le CEP aux collectivités et la pérennité de leur démarche.

La priorité est donnée aux projets portés par des collectivités (ou groupements) engagées, ou en cours d’engagement, dans une démarche de Plan Climat Energie Territorial (PCET). Les lauréats bénéficieront d’un soutien financier de l’ADEME et de la Région pour la création de postes de CEP ainsi que d’un accompagnement technique et méthodologique. Le soutien financier maximal est de 60.000 euros sur 3 ans.

>>> Date limite de soumission des candidatures : 24 octobre 2014 à 12h00

Cahier des charges et dossier de candidature disponibles sur :
www.ile-de-France.ademe.fr, rubrique « Appels à projets en cours »


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz