ImmerSUN : chauffer l’eau à l’aide de panneaux photovoltaïques

Autoconsommer en France n’est pas impossible mais reste encore compliqué. Les tarifs d’achat élevés proposés par les fournisseurs d’électricité ont rendu l’autoconsommation peu courante.

Cependant, les tarifs d’achat baissent progressivement et les producteurs tendent de plus en plus à adopter un mode de vie écologique et autonome.

Distribué en exclusivité en France par Rtone, bureau d’étude lyonnais spécialisé dans le suivi énergétique, ImmerSUN permet ainsi aux propriétaires d’installations photovoltaïques d’utiliser leur production pour leur propre consommation. Au lieu d’être immédiatement envoyé sur le réseau d’électricité en journée, le courant requis est automatiquement redirigé pour chauffer l’eau du ballon électrique. L’eau reste chaude jusqu’à utilisation du producteur et lui permet de faire des économies d’énergie.

Pourquoi ?

La solution ImmerSUN apporte une nouvelle logique d’autoconsommation aux particuliers producteurs d’énergie, qui ne produisent plus seulement pour le réseau mais pour eux-mêmes. ImmerSUN leur permet de tirer un profit direct de la production accumulée durant la journée et évite ainsi d’importer de l’électricité pour chauffer l’eau le soir, en heure creuse. ImmerSUN est une forme alternative au stockage qui propose d’utiliser le courant dont le producteur n’a pas forcément besoin de manière immédiate mais qu’il utilisera à coup sûr par le biais de son ballon d’eau chaude électrique.

ImmerSUN : chauffer l’eau à l’aide de panneaux photovoltaïques

Comment ça marche ?

Une partie de l’énergie produite par les panneaux sert directement aux appareils de la maison qui consomment (réfrigérateur, TV, chauffage électrique,…), le reste est normalement exporté sur le réseau. A l’aide d’un capteur, immerSUN mesure cette quantité “perdue” et redirige, grâce à un dispositif électronique, le courant nécessaire vers le ballon d’eau chaude (en totalité ou en partie selon les besoins du chauffe-eau). Ainsi, le producteur peut utiliser sa production au lieu d’importer du courant.

Combien ?

Le boitier est proposé à un prix de 499 euros TTC, l’amortissement variant de 2 à 4 ans selon l’utilisation de l’eau chaude par les habitants.

** Rtone est le distributeur officiel de ImmerSUN pour la France, la Belgique et l’Italie au nom de la société anglaise 4eco ltd.

[ article original ediffuseur.com ]

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

77 Commentaires sur "ImmerSUN : chauffer l’eau à l’aide de panneaux photovoltaïques"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pas compris
Invité

j’ai dû raté une étape on utilise donc l’énergie solaire (qui arrive principalement sous forme de chaleur sur terre) pour faire avec un rendement assez médiocre de l’électricité pour ensuite faire de la chaleur … on aurait pu mettre de l’énergie mécanique (moteur qui alimente un agitateur qui secoue les molécules d’eau pour les échauffer) au milieu histoire de perdre encore en efficacité non ? l’autoconsommation d’élec PV est putôt une bonne idée mais pas pour des utilisations chaleur…

Jenny rtone
Invité

Bonjour, le chauffe-eau électrique est pourtant le seul appareil qui puisse accaparer un maximum de l’électricité produite par les panneaux solaires pendant la journée et en l’absence des personnes à la maison. Cela évite d’exporter l’électricité et de devoir ensuite en importer de nouveau, le soir par exemple. L’idée de ce produit est simplement d’ajouter un boitier intelligent qui redirige l’électricité en fonction des besoins du chauffe-eau, non un nouvel appareil type moteur. Nous restons à votre disposition si vous avez d’autres questions. Jenny Baur, Rtone

seb
Invité
Cette solution, comme toutes celles poussant à l’autoconsommation de l’électricité d’origine renouvelable, me parait relever d’une forme de repli sur soi, et nous éloigne de solutions plus globales… Il me semble que l’on peut obtenir des résultats plus intéressant avec un smart-grid et une énergie revendue en intégralité : – Qui nous dit que le moment ou votre centrale PV produit ne correspond pas à un moment où le réseau a besoin d’énergie ? – En revanche un smart-grid sera capable de lancer votre chauffe eau (ou tout autre appareil pilotable), au moment le plus judicieux (en fonction de la… Lire plus »
Bon sens
Invité

Sauf erreur de ma part on continue de vendre l electricite photovoltaique bien plus chere que ce que l’on achete aupres d’EdF. Donc, pourquoi ne pas vendre son kwh a env.30cts€ et consommer le soir a env.12cts€? Complètement d’accord avec le post precedent, soleil/elec/chaleur == tres mauvais rendement energétique.

energiestr
Invité
A Pas Compris Ce n’est pas plus idiot de faire ça que de faire de la chaleur dans une centrale nucléaire, de la transformer en électricité, puis de la retransformer en chaleur dans un ballon d’eau chaude. Avec la chute du prix du photovoltaïque, cela peut coûter moins cher qu’une installation solaire thermique (très chère en France car petit marché). Je m’interroge sur la rentabilité : il est plus intéressant de revendre la production solaire au réseau pour toucher la généreuse subvention que de l’autoconsommer pour remplacer des kilowattheures bon marché. J’avais déjà entendu dire que cela se fait en… Lire plus »
De passage
Invité

Utiliser des panneaux PV (rendement 15%) pour chauffer de l’eau avec un ballon électrique est totalement absurde… Autant utiliser un chauffe-eau solaire : les impacts environnementaux et économiques seraient nettement plus intéressants ! Si à la rigueur il s’agissait d’un chauffage thermodynamique, avec une PAC, ça pourrait se justifier, mais là…

trimtab
Invité
D’abord: “…..il est plus intéressant de revendre la production solaire au réseau pour toucher la généreuse subvention que de l’autoconsommer pour remplacer des kilowattheures bon marché…..” Vaste débat, parfois très ‘chaud’, selon son ‘positionnement’ au départ et si sa ‘vision’ est à courte moyenne ou long terme ? Vous trouverez pleins de commentaires ici sur Enerzine en faisant une recherche ‘PV autoconsommation’. Après vous aurez des éléments pour répondre à votre question. En suite: “…….J’avais déjà entendu dire que cela se fait en Allemagne où l’autoconsommation est rentable (tarif de rachat inférieur au prix de vente)…..” Si j’ai bien compris… Lire plus »
Luis
Invité
¤ L’autoconsommation de l’électricité produite est la seule solution valable de nos jours. Elle devient aussi la plus économique, dans le sud de la France pour commencer, sur la base des nouvelles installations en intégration simplifiée au bâti (ISB). Dans ce cas, le tarif d’achat actuel est de 15,21 c€/kWh (16,73 c€/kWh si tout en européen). Comme le tarif d’achat est calculé pour une situation moyenne en France, amortie sur 20 ans, le coût de production réel doit tourner autour de 13 c€/kWh en PACA (14c€ avec majoration maxi). Ce qui est inférieur au tarif bleu en heures pleines (14,67… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
Bon hardware , pas trop cher. J’ai fait ma propre version avec motorisation des potars de thermostat pour ceux qui n’ont pas envie de charcuter la ferraille de 200 kg ! bon, chauffer l’eau du ballon en dessous de sa puissance nominale n’est pas très satisfaisant donc il faut s’attendre à ce que ce système utilise le complément délectricité du réseau aux heures ensoleillées (exit le tarif nuit) ou alors une partie du bidouillage m’échappe. L’utilisation du ballon en stockage ultime n’est pas aussi optimale que des batteries anyway mais c’est moins désespérant que de court-circuiter les panneaux .. Comme… Lire plus »
gaga42
Invité
Un peu débile de chauffer l’eau avec du PV, sauf éventuellement en cas de gros surplus national. L’avenir pourrait être aussi au solaire thermique, dès qu’il bénéficiera des mêmes aides que le solaire, et que les fournisseurs et installateurs se gaveront moins. Rêvons un peu: le rendement du PV est de l’ordre de 10%, donc 90% de la puissance solaire pourrait être en partie récupéré sous forme de chaleur (cogénération solaire en quelque sorte), on pourrait même améliorer le rendement du PV en le refroidissant ainsi… L’avenir est aussi aux smart grids et au réseau, certainement pas à l’autonomie, phantasme… Lire plus »
trimtab
Invité
@lionel: “……nous emmène vers des surproductions monstrueuses de mai à septembre……” Et pourtant ceci semble indiquer que la ‘petite bosse jaune’ de milieu journée (prod PV) en été correspond assez bien à la ‘pointe’ de conso ? Ou est ce qu’encore un ‘mirage’ de celui qui voit ce que veut bien voire ? @gaga: “….L’avenir pourrait être aussi au solaire thermique, dès qu’il bénéficiera des mêmes aides que le solaire, et que les fournisseurs et installateurs se gaveront moins……..” Déjà fait ? Ou est ce qu’il y a 10, quand j’ai installé un chauffe eau solaire thermique, l’aide de la… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
C’est si important que ça de récupérer les 90% qui restent ? En plus , ce n’est pas 90% puisque le soleil ne brille pas plus la nuit pour le thermique que pour l’électrique. c’est donc plutôt 80% .. Et pour être plus précis, le but du solaire thermique est d’obtenir des T° élevées et non pas des m3 d’eau tiédasse, on ne peut donc pas faire du multijonction PV + thermique à moins de ne rien comprendre au besoin. Je sais que vous avez le cerveau formatté par des Jancovisteries et que le rendement théorique est plus important pour… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
Non , la question est encore mal formulée , le pic PV allemand de juillet dernier n’est pas le problème , il n’est qu’une information signifiante, rien de plus 1. L’industrie doit voir 10 ans devant elle : ce n’est pas par coquetterie , c’est parce qu’elle manipule des notions de fond. 2. On est à la fin des tarif de rachat , soit. Mais ils ont réussi bien au delà des espérances. Même les allemands ne s’attendaient pas à un rythme d’installation de 8 GWc par an pendant 3 ans. Personne n’avait imaginé que le PV tomberait à moins… Lire plus »
gaga42
Invité

Lionel_fr, vous semblez être un adepte des shadocs qui disaient “Quand il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème”. Je n’ai jamais prétendu être un “adepte” de Jancovici, mais ce pragmatique a l’avantage sur beaucoup de faire passer la physique avant le reste, et de ne pas proférer de vaines incantations du genre “le PV est là et va progresser durant au moins un siecle” Trimtab, il y a (avait?) effectivement des aides conséquentes au solaire thermique, mais celui-ci ne bénéficie evidemment pas d’aides au fonctionnement comme le PV (prix d’achat kWh)

trimtab
Invité
Et j’ai oublié l’aide ADEME !. J’ai trouver des chiffres, et il sera interessant d’avoir les conditions (cout,aides,credit etc) d’aujourd’hui de quelqu’un qui a fait une installation similaire ? Et je n’ai pas impression (à ce prix là – à l’époque) que l’artisant local chauffagiste, plutot ‘motivé’, s’est trop ‘gavé’ à mes frais…? Total Facture installation TTC (TVA à 5.5 %) 4 715,20 € aide ADEME -530,00 € aide region -305,00 € credit impot revenu 2004 (15%) Reçu juillet 2005 -610,00 € Total Aides -1 445 € Coût Réel après aides 3270 € Faut dire qu’a l’époque il n’y avait… Lire plus »
Luis
Invité
¤ Pour le stockage, attention, pas avec une vulgaire batterie de démarrage de véhicule qui n’est pas conçue pour cela (épaisseur des plaques). Ces batteries sont concues pour rester toujours chargées entre 90% et 100% de leur capacité. Si on les décharge à 50% tous les jours, elles auront perdu 20% de leur capacité après 300 cycles. Si la décharge est à 80% pour chaque cycle, elles finiront vite à la poubelle spécialisée (recyclage). Avec les batteries au plomb conçues pour le stockage et pour une profondeur de décharge de 50%, la perte de la capacité sera de 20% après… Lire plus »
Lionel_fr
Invité

Je suis d’accord avec le principe Luis. Cependant le lithium reste cher et je suis la preuve vivante que le PV peut être très utile à de petites échelles (

Herve
Invité
@ Lionnel Je sais que dans le spatial, ils ont de trés bonnes batteries lithium (15000cycles je crois) mais leut durée de vie n’excède pas beaucoup les 8 ans. En fait il y a des centaines de variantes dans le lithium suivant ce que l’on cherche (poids puissance, fragilité…) C’est beaucoup plus vaste que le plomb. Mais dans les gammes civiles je reste assez prudent. Les constructeurs annoncent des performances merveilleuses mais sous réserve que la batterie soit bien traitée. Un VE garé au soleil un peu trop longtemps dégrade la batterie… Le plomb a l’avantage d’être robuste et bon… Lire plus »
Herve
Invité
Pour revenir dans le fil du sujet, ce concept est aussi interessant en France dans un cadre “non conventionnel”, c’est a dire faire du solaire sans tous les emmerdements: Posé soi meme, pas intégré au bati, sans contrat EDF, sans consuel, sans corvée de factures à EDF… Les panneaux se trouvent facilementà 0.8€/W, soit 2Kwc pour 1600€ + 300€ d’onduleur soit environ 2000€. En produisant environ 2000Kwh par an, @ 0.14€ le Kwh EDF, on économise 280€ par an. Investissement rentabilisé en moins de 10 ans si on arrive a consommer la totalité de la prod. Ce systeme doit permettre… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité
Je recopie: Parité réseau: paradoxe On ne sait donc pas où Luis voulait nous emmener avec ses chiffres d’électricité spécifique et d’electricité moyenne par ménage en France, dont la différence s’explique en gros par les logement chauffés à l’electricité. Ce qui est dommage, car si la parité réseau est atteinte, frolée, en voie d’être atteinte maintenant où dans les quelques années qui viennent, ceux qui pourront maximiser leur auto-consommation ( donc bénéficier au plus de la “parité réseau”) sans faire d’investissement complémentaire en batteries ou autre moyen de stockage, ce sont justement les ménages chauffés electriquement, au moins pendant toute… Lire plus »
Dan1
Invité
“Autoconsommer en France n’est pas impossible mais reste encore compliqué. Les tarifs d’achat élevés proposés par les fournisseurs d’électricité ont rendu l’autoconsommation peu courante.” Effectivement, ça part très fort. Maintenant, ça va être de la faute des producteurs d’électricité si le tarif d’achat est trop élevé. EDF est responsable du frein à l’autoconsommation car il achète trop cher les kWh de PV. De qui se moque-t-on ? Je rappelle que la barrière entre la vente totale et la seule vente du surplus est très ténue, il suffit de décaler le stylo de quelques millimètres sur le contrat : En tous… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité
de chauffer de l’eau avec du PV…. A priori, je ne vois pas en quoi c’est “débile”, c’est juste une question de coût. Ca l’était forcément il y a quelques années, aujourd’hui très honnètement je ne sais pas du tout (en dehors de tout tarif d’achat, crédit d’impot ou autres), mettons juste qq panneaux et un chauffe-eau (les panneaux PV et seulement ceux-ci … servant bien sûr en cas de production élevée à alimentér autre chose que le ballon) quel est le bilan économique? Je suis preneur de tout avis (non, pas “avis”, étude ou expérience vécue) sur le sujet.… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité
La “petite bosse jaune” n’est pas un mirage, d’ailleurs si vous voulez apercevoir un vrai dromadaire il faut aller voir sur EEX une belle journée d’été en allemagne. Le petit souci, c’est qu’aujourd’hui, mi Septembre, on va commencer à rentrer dans une période ou les commentaires sur ce sujet vont basculer de la petite bosse jaune sympa à la consommation de fossiles, pour culminer sans aucun doute s’il y a un coup de froid vers une déclaration péremptoire de Mme Rivasi sur le nucléaire “responsable des pointes de consommation”qui nous donnera l’occasion ( once again) de développer les mêmes arguments.… Lire plus »
Guydegif(91)
Invité

Bonjour, AutOConsommation des kWhs sur place, pour LE bâtiment ou le BLOC de bätiments autour et vente du seul SURPLUS, vivement qu’on y arrive ! Fini les spéculations du ”je vends tous mes kWhs produits” au détriment de tous les collègues-consommateurs (CSPE), et ”je n’achète QUE les kWhs requis”! Il est grand temps que l’hypocrisie des kWhs subventionnés -(ce qui avait sa raison au début, pour amorcer le mvt)-, et qu’on ASSAINISSE le process! Mr Philippe Martin, à qd cette décision SAGE?…. A+ Salutations Guydegif(91)

Lionel_fr
Invité
Petit un : La bosse de dromadaire ne va pas grossir car l’autoconsommation n’est pas comptabilisée dans les courbes de monitoring. Pire : Le PV est tellement stable dans le temps qu’un engin avec sa propre alim PV disparait totalement du champ des échanges électriques. Il faudra deviner sa présence grâce au remplacement des batteries tous les 3 à 20 ans ! en étudiant les stats de vente de batteries ! bonne chance Petit deux : Puisque vous aimez les fondamantaux : est il vraiment judicieux de bunkeriser les sites équipés de PV qui vont tout mettre en oeuvre pour… Lire plus »
Nicias
Invité

A mon humble avis, l’autoconsommation ne va pas disparaitre des prévisions d’équilibre de RTE. Mais pourquoi parler du gaspillage dans le pv alors qu’on vient d’apprendre que la France allait investir dans l’avion de ligne électrique ? Faut quand même avoir des priorités dans ses chevaux de bataille, et je suis à la traine !

Lionel_fr
Invité
Ben en fait j’ai bien peur que si Nicias. Il se trouve que mon petit microcosme est en train de vivre une petite révolution PV. Jusqu’ici , on a des intervenants éclairés sur énerzine qui nous parlent de marchés nationaux, de coûts par filière et de statistiques continentales. Tout le monde semble d’accord pour admettre qu’un foyer est une maison ou un appartement avec un couple qui ne divorce jamais, deux à trois enfants, deux bagnoles, un chien et un ou deux revenus mensuels. Tout ce qui sort de ce schema ne mérite pas sa place dans le genre humain… Lire plus »
Herve
Invité
Lionnel, Combient de panneaux, batteries, pour garantir 1Kwh / Jour toute l’année? Ensuite multiplier par sa conso… Vos messages sont surprenants, si réellement vous faites ce que vous dites, vous devez savoir qu’il faut quantité de panneaux et de batterie pour être autonome (ou savoir se priver de gadjets totalement inutiles comme le lave linge, lave vaiselle………….) En dimentionnant correctement les choses, le Solaire PV + batteries ne peut couvrir au mieux que 2/3 à un cout relativement “raisonnable” (cad ~3x plus cher qu’edf). Si EDF a la charge du dernier 1/3, ils sauront faire mais 2x plus cher que… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
Voulez vous me rendre service et éteindre votre fichue calculette qui n’apporte que malheur et désolation ici. Si je calculais tout , certains clients m’accureraient de leur vendre du kWh à 150 euros et c’est bien ce que je fais , comme vous payez 0.8 euro le kWh sorti de l’allume cigare de votre limousine… Avez vous pour autant renoncé au GPS ou à recharger votre mobile dessus ? Si je vous dis que votre réflexe de tout calculer relève de la déformation professionnelle , vous serez très fâché ? ce n’est pas mon but , je respecte ce que… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Au moment où je deviens un fervent promoteur du PV en auto-consommation du fait de l’atteinte prochaine de la “parité réseau”, voilà que Lionel ( qui fait d’ailleurs les questions et les réponses, c’est pratique, maintenant “j’interviens” même sur Enerzine sans être connecté), me tacle un grand coup et en plus avec un procès d’intention (“6ct va m’insulter”). C’est quand même pas une bonne façon de récompenser les efforts d’ouverture….

Sicetaitsimple
Invité
La question importante du jour est donc “est-ce que la production PV de Lionel est visible sur le site de RTE?” A priori je dirais non, car un faisceau d’indices laisse à penser que même si Lionel est raccordé au réseau, il n’a pas de contrat d’achat de l’électricité, ni en totalité ni au surplus. Et dans ce cas ce n’est effectivement pas “visible”, car Lionel n’est pas “profilé”, c’est un IPNI ( Individuel Producteur Non Identifié)…. Ca pourrait effectivement se développer, auquel cas il y a un marché emergent pour des offres combinées “batteries d’occase+ toaster”. Je dis ça… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

“Or voici qu’Uni-Solar , fabricant du Michigan, propose des panneaux à 1euro/Wc (si vous allez les chercher)” Rassurez moi, il ne faut pas aller les xhercher sur le quai de l’usine au Michigan? Même à 45kg/Wc, ça va vous couter bonbon en supplément bagage.

Coucou39
Invité

C’est bien, l’amorphe mais ce n’est pas donné quand même surtout si il faut le faire venir. Alors que sur place dans de la surimposition on trouve (port compris) les paneaux avec les fixations pour 0,91 ttc/Wc. Après vous avez raison ils y a ceux qui parlent et ceux qui agissent. Pour l’instant j’en suis aux recherches, mais j’avance, doucement.

Lionel_fr
Invité
Non , inutile d’importer le multi-jonction car il est distribué en Europe par des italiens mais ils facturent cher l’incurie des distributeurs français : 1.62E/Wc chez D’après mes tests , c’est nettement mieux que l’amorphe qui était déjà beaucoup mieux que le cristallin. Comme je l’ai dit , la production est déjà mesurable à la lumière d’un réverbère ou pleine lune. Si vous marchez sur batteries , cette caractéristique vaut son poids en or. Pour ma spécialité, le jeu en vaut la chandelle, pour produire des MWh sur le réseau , je l’ignore, c’est à ceux qui le font de… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité
entre nous (je précise dans un contexte “européen”, ça peut-être un peu différent ailleurs), vus d’un point de vue “système electrique”: -“il faut sortir de cette logique des gros projets”: 100% d’accord, je précise en disant que la grosseur du projet s’apprécie en regard de la consommation qui est dessous ou à coté , un centre commercial par exemple peut encore faire du “gros”. “puisque la production s’étale sur une plage horaire beaucoup plus longue” et “avec un profil de production mieux adapté au temps nuageux”: je ne sais pas si elle est beaucoup plus longue, car malgré tout le… Lire plus »
Coucou39
Invité

Merci lionel_fr pour le lien, c’est intérressant mais comment fixer ces bandes sur une toiture ? et surtout est-ce posable et fixable sur de la tuile mécanique ? Merci d’avance pour la réponse.

Lionel_fr
Invité
Je n’ai pas ce problème coucou39, je vais sans doute installer la version 68Wc verticalement sur une planche epoxy percée fixé par vis. Pour plein de raisons, je ne m’intéresse qu’à la production hivernale sous la neige. Pour une installation @home, il me semble que la position verticale au sud est aussi intéressante pour la grèle, m’enfin je n’en sais rien à ce stade. Le pire revètement que je doive gérer est du shingle goudronné , je n’ai aucun toit en tuiles à mon actif à ce jour. Je crois que vous seriez mieux placé pour me donner des cours… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
Oui , le progrès est très net. Je soupçonne les américains d’avoir sciamment joué sur leurs accords de licences croisées pour développer des techniques “cristal killer” afin d’éviter une guerre de prix perdue d’avance avec le continent asiatique. Les brevets n’ont pas très bonne presse dans le software mais il faut reconnaitre que les USA ont réussi leur coup dans les biotechs et la hitech en général grâce à un marché des licences très foisonnant. La faillite de géants comme solyndra a mis sur le marché des portefeuilles de brevets comme l’amérique sait bien faire de l’or avec….. Vu ce… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité
Je parlais ci-dessus de “contexte européen”, ce que je voulais dire c’est un contexte où la consommation d’électricité est globalement plus faible en été qu’en hiver,et donc où en gros et pour “provoquer” un peu on n’a pas besoin de production solaire sauf ci celle-ci est compétitive vis-à-vis des energies traditionnelles. La compétitivité s’appréciant soit vis-à vis des prix de marché et là il y a encore beaucoup de chemin, soit vis-à-vis de schémas de type autoconsommation et là c’est certainement plus proche. Ce n’est pas le cas dans beaucoup de régions du monde, où les besoins de clim. font… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
Je crois que les tarifs d’achat ont déjà bien baissé.. Mais je suis d’accord , le cristallin a de beaux restes, surtout si son prix continue de chuter et qu’on parvient à une 15aine de centimes du Wc contre 10 c pour les pérovskites dont personne ne sait encore à quoi ils ressembleront.. Entre les deux on a les multijonctions qui couteront sans doute plus cher mais rendront des services différents. Comme c’est le cas pour moi avec la sensibilité au rayonnement indirect condition préalable au positionnement vertical qui permet à mes créations de survivre à la neige… J’imagine très… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

C’est bien ce qui m’inquiète, la CSPE risque bientôt d’être agrémentée d’une d’une CSBE ( Batterie Electrique), et une fois de plus il faudra que le citoyen lambda qui n’a rien demandé à personne et qui n’a pas les moyens, la place, l’envie,… crache au bassinet via un tarif ou un crédit d’impot pour favoriser l’introduction chez ceux qui en ont les moyens de batteries. Bon, on va laisser les allemands passer devant et on verra bien, pas d’urgence pour l’instant en France metropolitaine, ça se regarde dans les DOM.

Coucou39
Invité

Comme le produit dont tu fais un peu la promo me semble intérressant, j’ai cherché et suis tombé sur une info que Unisolar (les producteurs de PVL-144) sont en faillite depuis 2012 ? Quelqu’un d’autre produit le même matériel ou à repris la production ?

Lionel_fr
Invité
Interressant. Je ne sais pas qui a repris l’activité multijonction , il semble que l’activité accus NiMh ait été reprise par BASF.. J’ai acheté le mien sur ebay TVA non-récupérable avec mes sous car je ne peux pas disposer comme je voudrais du matériel acheté par ma boite(à moins de le racheter après amortissement). Visiblement , il a été racheté par un investisseur qui souhaite relancer les produits sous leur nom original (uni-solar) .. C’est typiquement ce que ferait un fonds d’investissement bancaire ou financier.. J’ignore les conditions du rachat ni si les employés ont été réintégrés après la vente… Lire plus »
Herve
Invité
@ Lionnel, Vous n’êtes pas le seul a vendre du Kwh hors de prix. Quand vous achetez des piles, c’est pas mal non plus. Mais il y a une nuance entre alimenter une horloge, une balise, un panneau d’affichage routier et alimenter des appareils plus energivores. La pile convient trés bien pour un balladeur, par contre, je n’ai pas vu d’automobile, lave linge… fonctionnant sur piles tout simplement parceque ça couterait trop cher . Le vert c’est bien mais si seulement billgates peut se le payer, on va pas aller trés loin. Quant a votre mode de vie, vous qui… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
C’est justement pour toutes ces raisons que j’aimerais bien qu’on range les calculettes dont l’écran est trop petit. Comme il faut prendre en compte au minimum 12-15 critères pour obtenir un calcul sensé, et pire , si vous le faites en notant les résultats sur papier, vous n’aurez qu’un algoritme plein d’approximations et impossible à copicoller sur excel ou sur open office ( pour ne pas faire de pub à M Gates). Si vous avez des algos interessants , merci de nous en faire profiter en copicollant du VBA, du Javascript Je suis fatigué des calculs de gamin de 8ans… Lire plus »
Herve
Invité
Disons simplement que les calculs de Dan1, bachou… se vérifient par les faits: EDF, Total… Vivent de leurs ventes, finances leurs activitées, publient leurs comptes et tout ça est vérifié et vérifiable. Les calculs économiques sont souvent du niveau d’un gamin de 8 ans mais ils n’en deumeurent pas moins Vrai. Ne pas dépenser plus qu’on gagne… Tout ça c’est du bon sens. Aprés vous pouvez penser qu’on peut s’acheter une maison avec 10€, et que le probleme c’est la calculette qui change les prix, libre a vous de croire ce que vous voulez. Les 50MWh consomés par l’européen moyen… Lire plus »
Dan1
Invité

A Hervé. “Disons simplement que les calculs de Dan1, bachou… se vérifient par les faits” Merci pour votre remarque. Par les faits… oui c’est fait pour ça !

Sicetaitsimple
Invité

Bah mince alors, c’est bien la peine de se donner de la peine… Ca doit être un effet collatéral de mon amour soudain révélé pour la parité réseau….et de son effet induit qui sera en toute logique la fin des tarifs d’achat pour les surplus au-delà d’un tarif représentatif des prix de marchés d’environ 50€/MWh aux conditions actuelles.

Lionel_fr
Invité
Cette calculette là, on en redemande : vos explications sont claires, vos points de mesures identifiés et votre calcul est reproductible. Je peux donc formuler ma contestation : votre calcul s’entend avec un rendement de 100% ! Puisque c’est une mesure , pourquoi ne pas calculer la conso de votre ballon sur la journée ? Je ne veux pas m’avancer sur le rendement de votre ballon mais juste qu’il peut être assez bas et comme vous faites une prolongation tendancielle ( facteur 365 quand même ) , et que vos puissances sont assez faibles ( rapport signal/bruit bas) le taux… Lire plus »
Herve
Invité
@ Lionnel, Pour la question du Psy, pas sur que ce soit nous qui en ayons le plus besoin quand certains arrivent a trouver un “rapport signal sur bruit” pour un chauffe eau! Sinon concretement, et pour bosser dans le sujet, vous avez raison, mais il vaut mieux parler de pertes que de rendement qui ne veut pas dire grand chose dans ce cas. Les déperditions d’un chauffe eau sont en général entre 20 et 80W suivant la qualité de l’isolation. 1Kwh/jour peut être considéré comme la valeur type. Ensuite y a la conso, trés variable en fonction des utilisateurs.… Lire plus »
wpDiscuz