Enerzine

Important programme d’agroforesterie sur le bassin Adour-Garonne

Partagez l'article

Antargaz a inauguré vendredi dernier, en partenariat avec la Fondation GoodPlanet présidée par Yann Arthus-Bertrand et l’Association Française d’Agroforesterie, un programme d’agroforesterie sur le bassin Adour-Garonne.

Antargaz a choisi de soutenir ce projet d’agroforesterie pour ses impacts dans l’aménagement du territoire mais aussi pour ses bénéfices environnementaux. Avec cette opération, la Fondation GoodPlanet et Antargaz confirment leur volonté commune de participer activement à la défense et au respect de l’environnement.

Le bassin hydrographique Adour-Garonne représente un cinquième du territoire national. L’activité agricole y occupe une place importante (50% de la superficie du bassin), avec des cultures céréalières, maraichères, de la polyculture et de l’élevage. Autant d’activités liées à l’eau, en termes de besoins comme d’impacts.

Le sol et la végétation jouent un rôle fondamental dans le cycle de l’eau. Valable sur le plan qualitatif, cette relation l’est aussi sur le plan quantitatif, puisque la quantité d’eau durablement disponible sur un territoire donné est entièrement dépendante de la nature du sol et de sa couverture végétale. Ainsi, la protection de la ressource en eau et l’optimisation de son usage, notamment en agriculture, sont étroitement liées à la manière dont le sol et sa couverture végétale absorbent et conservent l’eau qui leur est apportée par les précipitations.

L’agroforesterie (association d’arbres et de cultures agricoles sur une même parcelle) est un outil peu coûteux et efficace permettant l’épuration et la régulation de l’eau, une gestion à la fois qualitative et quantitative de la ressource dans la durée.

Le projet prévoit la plantation, sur 3 ans, de 5.550 arbres agroforestiers adaptés au contexte local et en mélange sur les parcelles. Ce projet s’intègre dans une opération d’animation territoriale d’envergure, Agr’eau, ayant un double objectif : moins d’intrants, moins de travail du sol, moins de pollution des eaux, mais aussi plus de végétal, plus de services rendus par l’agriculture à l’environnement.

Coca-Cola France est également co-bailleur de ce projet et soutient l’agroforesterie aux côtés de la Fondation GoodPlanet depuis 2012.

Grâce au soutien d’Antargaz, 2 800 arbres seront plantés et au moins 15 agriculteurs pourront bénéficier du projet pour la période de plantation en cours (novembre 2014 – mars 2015) et ainsi réaliser leurs projets d’aménagement agroforestier en s’appuyant sur un réseau d’opérateurs techniques coordonné par l’Association Française d’Agroforesterie.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz