Imprimantes à jet d’encre pour cellules solaires

La société américaine Konarka a fait la démonstration mardi d’une imprimante à jet d’encre permettant de fabriquer des cellules photovoltaïques.

Pour Rick Hess, PDG de Konatra, il s’agissait de "démontrer que l’utilisation du procédé d’impression à jet d’encre représente une étape importante", "pour la fabrication de cellules solaires très efficaces et pour des capteurs sur de petites surfaces".

L’impression à jet d’encre est une technique couramment utilisée pour le dépôt de matériaux fonctionnels à des endroits précis d’un substrat et peut facilement et rapidement permettre le dépôts de films polymères sur de larges surfaces.

La démonstration a confirmé que les cellules solaires organiques peuvent être traitées avec des technologies d’impression, avec peu ou pas de perte par rapport aux technologies de conception de semiconducteurs en "salle blanche" (ou "clean room", pièces où les conditions de température, de pression et d’humidité sont contrôlées) telles que le "spin coating" (répartition d’une solution sur un substrat par rotation de celui-ci).

L’impression à jet d’encre peut également permettre l’introduction de couleurs et de motifs variés, lorsque les besoins sont moindres en terme de puissance.

Les performances des cellules solaires imprimées par Konakra sont détaillées dans la revue Advanced Materials, dans l’article  “High Photovoltaic Performance of Inkjet Printed Polymer  : Fullerene Blends” by Dr. Stelios A. Choulis, Claudia N. Hoth, Dr. Pavel Schilinsky and Dr. Christoph J. Brabec.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz