Inauguration du cluster industriel éolien portugais

Le 19 novembre 2008, le Premier Ministre portugais, José Socrates, a inauguré officiellement les trois usines et le centre administratif et de formation du cluster éolien installé dans la région de Viano do Castelo, au Nord du Portugal.

Cette première étape représente un investissement de 22 millions d’euros et a permis de créer 200 nouveaux emplois. La société Enercon prévoit encore de construire d’ici fin 2009 une deuxième usine d’ailes de rotor, soit un nouvel investissement de 55 millions d’euros et la création de 500 postes de travail supplémentaires.

Inauguration du cluster industriel éolien portugaisLe cluster éolien de Viana do Castelo, un des clusters industriels le plus moderne et compétitif du pays dans le secteur des énergies renouvelables, a été créé dans le cadre du consortium Eneop – Eólicas de Portugal co-lidéré par EDP et Enercon. Ce consortium [1] a remporté en octobre 2006 le premier concours éolien du Portugal en s’engageant alors à lancer une nouvelle filière industrielle au Portugal pour un potentiel éolien de 1 200 Mégawatts. Il regroupe en plus de EDP et de Enercon, les sociétés Finerge, Generge et Térmica Portuguesa. L’investissement total prévu est de 1,7 milliard d’euros dont 161 millions pour la partie industrielle et le reste pour la construction de parques éoliens. Enercon a investi au total 137,6 millions d’euros dans les usines et créé 1416 emplois.

Pour répondre à la crise des combustibles fossiles, le Portugal parie de plus en plus sur les énergies renouvelables. Un deuxième appel à projet éolien avait été remporté en août 2007 par un consortium dirigé par Galp Energia pour un potentiel éolien de 500MW. Le Portugal possède déjà 1427 éoliennes qui représentent un potentiel éolien installé de 2672 mégawatts (MW) répartis sur 164 parcs éoliens installés à partir de 1996 (données fin août 2008). La production d’énergie électrique constitue ainsi actuellement près de 4% de la consommation finale d’électricité au Portugal d’après les estimations de la direction Générale de l’Energie et de la Géologie (DGEG). L’objectif est d’atteindre 15% en 2010.

BE Portugal numéro 37 (8/12/2008) – Ambassade de France au Portugal / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/56909.htm

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz