Enerzine

Incident dans la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijia

Partagez l'article

L’incident intervenu dans la centrale nucléaire de Zaporijia située dans le sud-est de l’Ukraine a été confirmé mercredi par le premier ministre Arseni Yatseniuk, et plus précisément dans le réacteur numéro trois.

Alors que le court-circuit du système de sortie électrique a provoqué des coupures d’électricité dans la région, "aucune menace" d’émission de matières radioactives n’a été détectée.

"Ce n’est en aucun cas lié au réacteur. Il s’agit d’un court-circuit", a déclaré le ministre ukrainien de l’Énergie Volodymyr Demtchichine.

"L’incident n’est en aucune façon associé avec le réacteur. Tous les efforts sont concentrés pour réparer le site", a t-il ajouté, précisant que la centrale devrait retrouver sa pleine puissance ce vendredi. En attendant, le réacteur de 1.000 mégawatts a été déconnecté du réseau électrique.

L’Ukraine compte quatre centrales nucléaires équipées de quinze réacteurs nucléaires. Elles représentent 44 % de la production énergétique du pays.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    29 Commentaires sur "Incident dans la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijia"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Temb
    Invité

    Cela arrive tous les mois en France, je pense que les gestionnaires nucléaires sont largement préparés à ce genre d’incidents bénins. Je crois qu’ici c’est surtout l’amateurisme du ministre Ukrainien sur la question qui a alarmé tout le monde, vu le passif de l’Ukraine et les vieilles centrales qui y sont toujours en activité. Quelqu’un sait pourquoi sur l’illustration on voit deux immenses cheminées de près de 200m de haut à coté des deux réacteurs? C’est un système particulier de refroidissement?

    Sicetaitsimple
    Invité

    ce sont les cheminées d’une centrale charbon située à environ 3km (tapez « enherodar » sur Goggle earth).

    jmdesp
    Invité

    que malgrè Chernobyl l’Ukraine n’est jamais sortie du nucléaire et qu’il a même fallu presque 15 ans, et l’insistance de l’UE pour fermer tous les autres réacteurs du site. L’Ukraine n’a jamais eu le luxe d’une stratégie aussi économiquement ruineuse que celle du Japon. Reste à voir combien de temps le Japon pourra réellement se permettre ce luxe.

    Mdr
    Invité

    Ce qu’il y a de rassurants avec les retraités de Framatome, c’est qu’ils sont d’une mauvaise foi à toute épreuve. Bref. Heureusement que les jeunes générations ont entendu TMI, Tchernobyl et Fukushima et qu’ils ont bien compris que la prochaine fois (car il y aura obligatoirement une prochaine fois !) nou ne nous en tirerons pas à si bon compte (euphémisme…). En attendant, nos « chéres » ENR font leur bonhomme de chemin, résistant au lobby electro-nucléaire teleguidé depuis l’EHPAD du coin de la rue, mais luttant honnêtement en apportant un peu de douceur dans ce monde de brutes.

    juanasol
    Invité
    A courte vue, le nucléaire est économique, mais les centrales nucléaires vieillissent et leur dangerosité et leur coût augmentent considérablement avec le temps. Puisque seul le coût semble intéresser certaines personnes, il faut savoir que notre « légère » facture d’électricité tient au fait que l’Etat finance une bonne partie du nucléaire, et ça coûte très cher, mais c’est qui l’Etat au fait ? Les déchets radioactifs s’amoncellent. Surtout en France, poubelle nucléaire des pays voisins. Il y aura d’autres accidents, et plus graves encore, si on persiste. Il est IMPOSSIBLE de limiter le risque nucléaire. LES ENERGIES ALTERNATIVES EXISTENT, d’autres sont… Lire plus »
    Nicias
    Invité

    Le transformateur hier, aujourd’hui le court-circuit, demain la secrétaire qui s’est cassée un ongle, qui sait ?

    filvert
    Invité

    Contrairement à ce qu’on croit l’attentat du 11 mars 2011 au Japon n’est pas un accident ! Avez-vous vu une seule photo ou vidéo montrant le tsunamis provoqué arrivant aux centrales ? Il y avait des minis bombes nucléaires intallées par le Mossad avant comme pour le 11 septembre (ils aiment bien le 11 !) ! Demandez à Fulford ce qu’il en pense, journaliste habitant au Japon !

    Dan1
    Invité

    Tenez-vous informé à la source : « The unit protection automatics worked out according to the design procedures. Now it has been rendered to cold state with no objections. The provisional INES Level « 0 » rating is assigned for Unit 3. » Euh là on a frolé l’accident grave ! Mais bon, le classement INES est provisoire.

    Dan1
    Invité

    Comme l’a dit Sicetaitsimple, les deux cheminées que vous voyez derrière sont ceux d’une grosse centrale thermique mixte (gaz, charbon, fioul). Elle possède deux cheminées de 320 mètres de hauteur que nous voyons derrière le réacteur 1 de la centrale nucléaire : Voici la photo originale : Les deux cheminées sont donc à plusieurs km derrière la centrale nucléaire.

    Dan1
    Invité

    Ces cheminées de 320 mètres sont tout à fait comparables à celles de la centrale à charbon allemande de Sholven :

    Sicetaitsimple
    Invité

    Attention, il va bientôt falloir classer cette référence au musée, elle ferme. Mais rassurez-vous, il en restera d’autres!

    sunny
    Invité

    ………………………………………………………..JNNNNNN

    Sicetaitsimple
    Invité

    bah si vous travaillez sur de sujets sérieux et que vous avez besoin de décompresser, y’a pas de problème. Ce qui est embétant c’est que vous nous disiez que vous travaillez sur des sujets « energie ». Vous êtes en stage, en apprentissage? Très bien. Par contre si vous êtes vraiment payé pour votre boulot, c’est vraiment de l’rnaque compte-tenu de votre niveau!

    sunny
    Invité

    Malheureusement pour vous , je ne suis ni en stage ni en apprentissage. Remarquez que ce que vous écrivez m’intéresse, pas que pour le plaisir .

    sunny
    Invité

    Malheureusement pour vous , je ne suis ni en stage ni en apprentissage. Remarquez que ce que vous écrivez m’intéresse, pas que pour le plaisir .

    tony
    Invité

    « Il y avait des minis bombes nucléaires intallées par le Mossad avant comme pour le 11 septembre (ils aiment bien le 11 !) !  » N’importe quoi! Tout le monde sait que des rayons de la mort invisibles lancés par des minidrones furtifs (conçus par Bush) lui même ont provoqué l’effondrement du WTC par annihilation des colonnes avec de l’antimatière silencieuse.

    Sicetaitsimple
    Invité

    « Malheureusement pour vous ». Moi, ça m’importe peu, ce qui m’inquiète c’est plutôt pour vos employeurs ou clients. Sur « ce que vous écrivez m’intéresse, pas que pour le plaisir « , ne vous en faites pas, c’est free of charge.

    Dan1
    Invité

    Là, ça vaut son pesant de cacahuètes : Le Russie qui donne des leçons de vérité à l’Ukraine ! Et comment vont les 11 réacteurs RBMK de Kursk, Smolensk et Leningrad ?

    sunny
    Invité

    La voix de la Russie Quel intéret de relayer cette information?

    Dan1
    Invité

    C’est juste un élément d’ambiance pour montrer le contexte dans lequel un incident mineur sur la tranche 3 (pas le réacteur) de la centrale de Zaporijia est relayé dans certaines presses. Les Russes savent assez bien dénigrer aussi.

    sunny
    Invité

    $$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$ Honnêtement, je reconnais que ce forum est intéressant. Que j’apprends pas mal de chose « free of charge », malgré les égaux des « for(h)umeurs ». Et oui, cela m’est utile, car le sujet intéresse beaucoup de monde.

    Dan1
    Invité

    A sunny Et vous vendez combien ce que l’on vous… donne ?

    Papijo
    Invité

    Effectivement, on est renseignés sur les problèmes des centrales nucléaires. Par contre, quand la centrale off-shore la plus importante d’Allemagne (Bard 1: 80 x 5 MW) est incapable de fournir le moindre MW plus d’un an après son inauguration en grande pompe par Angela Merkel en aoüt 2013 (voir Wikipedia par exemple), et aujourd’hui encore ne peut fonctionner qu’à puissance réduite semble-t-il (), il semble qu’on oublie de nous tenir au courant ! Curieux, non ?

    chelya
    Invité

    L’échelle INES ne prend en compte que les conséquences existantes de l’accident, pas les conséquences possibles… On peut très bien avoir un possible Tchernobyl évité à 3 secondes prêt parce qu’une vanne a réussi à être fermé au dernier moment et ce sera classé 0.

    Devoirdereserve
    Invité

    … Chelya. Zéro pointé pour l’énormité de ce que vous venez de dire. L’échelle INES, ce n’est seulement la mesure des conséquences. Exemple : En France (2012) : non-conformité d’une tuyauterie des piscines des réacteurs 2 et 3 de la centrale nucléaire de Cattenom (absence de casse-syphon). Classé au niveau 2. Conséquences réelle : aucune. Pourtant, c’est un incident, considéré comme une défaillance importante. Je laisse chacun juge de la pertinence de votre commentaire final, inutile d’insister…

    Devoirdereserve
    Invité
    Vous disiez dans votre précédent commentaire : l’échelle INES mesure les conséquences. Je vous ai répondu : FAUX, l’échelle INES indique la gravité d’un événement, même s’il n’a pas de conséquences réelles (= physiques), et je donnais un exemple. Vous ne savez pas de quoi vous parlez. Point. Technique éprouvée pour détourner l’attention de votre première erreur, vous me citez un autre exemple, très bien. Hélas, il va exactement dans le même sens que ce que j’ai déjà dit (incident niveau 2, défaillance importante de matériels de sûreté, sans conséquence réelle=sans conséquences physiques). Vous affirmez péremptoirement « la seule chose qui… Lire plus »
    s4m
    Invité
    « On coupe l’alimentation électrique d’une centrale nucléaire et on voit ce qui se passe OK ? » challenge accepted ! On appelle ça un MDTE pour Manque de Tension Externe et c’est étudié dans le Rapport de Sûreté (je vous invite à consulter les chapitres 15.2.2h et 15.2.3b du rapport préliminaire de Flamanville lien). De plus, c’est un aggravant appliqué à la plupart des autres scenarii comme cela est précisé au paragraphe 15.1.2.9 du même rapport. Le scenario de perte totale des alimentations externes et internes est lui décrit au chapitre 19.2.2fsc. Pour le rapport final, je vous invite à patienter… Lire plus »
    Devoirdereserve
    Invité
    Désolé pour le petit délai de réponse… Outre une difficulté avec le site (@EnerZ « Database id_mot cannot be null », ça vous parle ?), j’ai aussi du travail… Alors je reposte votre commentaire initial de 11h52 (avec les coquilles) : « L’échelle INES ne prend en compte que les conséquences existantes de l’accident, pas les conséquences possibles… On peut très bien avoir un possible Tchernobyl évité à 3 secondes prêt parce qu’une vanne a réussi à être fermé au dernier moment et ce sera classé 0. » Puis ma réponse de 12h18 (j’enlève la partie désobligeante pour vous) : « L’échelle INES, ce n’est… Lire plus »
    Dan1
    Invité

    Non seulement, c’est zéro, mais en plus c’est fini : Ils sont forts les Ukrainiens après un accident aussi grave. Ils ont reconnecté le réacteur gravement atteint.

    wpDiscuz