Enerzine

(In)sécurité énergétique belge : GDF Suez dément

Partagez l'article

Hier, GDF Suez a démenti formellement dans un communiqué les affirmations du journal de Tijd, parues dans son édition du 19 janvier 2010, selon lesquelles GDF Suez remettrait en cause ses engagements en faveur de la sécurité d’approvisionnement de la Belgique, notamment en gaz à bas pouvoir calorifique (dit gaz L), à la suite des décisions tarifaires de la CREG du 22 décembre dernier.

GDF Suez rappelle à l’inverse "son engagement historique et constant en faveur de la sécurité d’approvisionnement du système gazier belge. C’est précisément dans cet esprit que le groupe a prolongé dès le 15 juin 2009 ses contrats d’approvisionnement de long terme en gaz L auprès de GasTerra pour sécuriser – sur le long terme – les besoins de ses clients notamment en Belgique".

Par ailleurs, le Groupe énergétique indique contribuer "activement aux travaux du groupe de travail piloté par l’administration de l’Energie relatif à la sécurité d’approvisionnement de la Belgique en gaz L et qu’il a proposé à Fluxys, des mesures opérationnelles spécifiques au bénéfice de la Belgique".

En ce qui concerne les transits de gaz, le Groupe français précise avoir "pris des engagements de long terme" depuis de "de longue date". De plus, toujours selon GDF Suez, "la modification des dispositions tarifaires en vigueur requiert la concertation et la transparence nécessaires à la stabilité juridique dont les parties prenantes du secteur du gaz naturel ont besoin".


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz