Intel intégre un laser dans une puce électronique

Le fondeur américain Intel, a révélé la mise au point en partenariat avec l’université californienne de Santa Barbara (UCSB) du premier laser microscopique intégré dans une puce électronique au silicium.

Autrement dit, cette découverte ouvre la perspective de produire des puces photoniques où l’électricité serait remplacée par de la lumière. Le résultat de cette substitution donne le vertige puisque les échanges de données pourraient atteindre la vitesse faramineuse de 1 térabit par seconde.

Concrètement, les chercheurs ont réussi à fabriquer un laser à partir d’une tranche de silicium. Plus précisément, les électrons se transforment subitement en photons sous la propriété du phosphate d’indium. Puis ils sont canalisés dans un « micro-canal » de silicium dans lequel ils rebondissent avant d’être alignés et projetés sous forme d’un laser (selon le principe de Raman).

Intel intégre un laser dans une puce électronique

Ce laser micrométrique se déclenche sous une tension de 2 volts pour un courant de 65 milliampères que les scientifiques espèrent réduire à 20. La puissance de sortie obtenue lors de l’expérience présentée était de 1,8 milliwatt pour une température de fonctionnement de 40 °C, qui devrait un jour atteindre 70 °C.

(src : INTEL)
Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Intel intégre un laser dans une puce électronique"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
RaphaA«l
Invité

c’est une belle invention mais la puce peut avoir plus de puissance

wpDiscuz