Intel promet des processeurs économes en énergie

Le numéro un mondial du microprocesseur "Intel" a annoncé une nouvelle architecture pour sa technologie double coeur, baptisée NGMA (New Generation MicroArchitecture). Selon le fondeur, les premiers tests ont atteint des performances de l’ordre de 40 % supérieures à celles de l’actuelle architecture.

Le NGMA gère quatre instructions par cycle d’exécution, contre trois pour l’actuelle architecture. Elle gère quatorze niveaux de pipelines contre trente pour le Pentium 4 (Prescott), ce qui réduit significativement la consommation des processeurs. (Intel estime l’économie d’énergie à 30 % ou 40 %).

Les processeurs sont tous gravés sur des plaques appelées Wafers. Les différentes séries de processeurs n’ont pas forcément la même finesse de gravure (mesurée en micromètres (µm) ou nanomètres (nm)).

Les futurs processeurs bâtis sur NGMA seront fabriqués en 65 nm, contre 90 aujourd’hui. Diminuer la finesse de gravure permet de produire plus de processeurs à la fois sur un Wafer et permet donc d’abaisser leur coût de fabrication. Cette technique permet également de diminuer la consommation du processeur et donc la quantité de chaleur produite ce qui permet d’abaisser la consommation d’énergie et de monter plus haut en fréquence.

Intel (comme AMD) semble avoir renoncé à augmenter la fréquence de ses futurs processeurs. Ainsi, la technologie dual core (2 processeurs en 1) peut en théorie doubler leur performance sans en changer leur fréquence : un Core 2 duo cadencé à 2.13 GHz est généralement plus performant qu’un Intel Pentium EE cadencé à 3.73 GHz tout en dissipant moins. Celle du Conroe ne devrait pas excéder 3 GHz.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz