Investissement de GDF dans le stockage de gaz roumain

Gaz de France, via Distrigaz Sud de Roumanie, compte investir une centaine de millions d’euros dans le pays d’ici à 2012 pour y multiplier par 3 la capacité des dépôts souterrains de gaz.

Ces capacités devraient ainsi passer de 30 millions de m3 actuellement à 300 millions en 3 ou 4 ans.

Avec l’achat en 2007 des paquets de constrôle des dépôts de stockage Amgaz et Depomures, GDF détient depuis 2007 12% du marché roumain du stockage de gaz naturel.

Par ailleurs, Distrigaz Sud a prévu en 2008 de développer son réseau de distribution de gaz, en reprenant de petits distributeurs locaux. En 2007, c’est la société Vital Gaz qui passait sous le giron de GDF. L’intégration de la coimpagnie dans Distrigaz fait partie des objectifs annoncés pour cette années, au même titre que la modernisation des réseaux de distribution, son entrée sur le marché local de l’électricité et des investissements dans la production locale : centrales thermiques et hydroélectriques.

Le total des investissements prévus par Distrigaz sud s’élèvent à 90 millions d’euros, inférieurs néanmoins de 20% aux investissements opérés en 2007. La société détenait l’année dernière un portefeuille de 1,1 million de clients à travers 611 localités, dont Bucarest.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz