ITER : lancement officiel du projet à l’Elysée

Les responsables de l’Union européenne, des Etats-Unis, de la Russie, de l’Inde, de la Corée du Sud, du Japon et de la Chine se réunissent aujourd’hui à Paris pour la signature des trois textes constitutifs de l’accord sur la construction du réacteur de fusion nucléaire Iter à Cardarache, dans le sud de la France.

L’accord concerne la construction d’un réacteur de recherche capable de reproduire la réaction physique – la fusion – que produisent le Soleil et les étoiles, une énergie sans fin.

La fusion utilise des combustibles de base abondants et disponibles partout, ne dégage aucune émission de gaz à effet de serre et génère des déchets radioactifs à courte vie.

Les expériences ont déjà montré qu’il était possible de reproduire ce processus sur Terre mais Iter devra faire la preuve qu’il est possible de réussir cet exploit à une échelle et dans les conditions qui démontreront la faisabilité scientifique et technologique de la fusion.

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz