J-M Germa dénonce une croisade contre les énergies renouvelables

La 19ème Conférence de l’ONU sur le climat vient de s’ouvrir à Varsovie, avec comme objectif, la bataille contre le réchauffement climatique (+ 2° par rapport à l’ère pré-industrielle).

Varsovie lance deux années de négociations qui doivent déboucher en 2015, à Paris, sur un accord global, ambitieux et légalement contraignant de réduction des gaz à effet de serre (GES), qui entrerait en vigueur à partir de 2020.

« Dans le même temps, on vient d’assister en France et en Europe à une très belle action de lobbying menée par GDF Suez et dix énergéticiens appelant à la fin du soutien aux énergies renouvelables. Quel paradoxe ! A un moment où le sens de l’histoire est à la fois de réduire notre empreinte énergétique globale, de valoriser les énergies vertes, ils plaident pour l’utilisation des énergies traditionnelles, la capture du CO2 et le stockage de l’énergie. On ne peut qu’être en phase avec le dernier point ; c’est l’avenir. Pour les deux premiers, on a du mal à comprendre cette position assez archaïque, préjudiciable au développement économique et social de notre pays » a déclaré Jean-Michel Germa.

« De nombreuses PME et ETI évoluent dans ce secteur, certaines même au sein de groupes comme GDF Suez. Si une telle orientation était prise, elle serait préjudiciable à notre économie, à l’emploi et aux actionnaires minoritaires de ces PME. Les stratégies mondiales de ces acteurs leur permettent de jouer sur tous les tableaux et de récupérer ici ce qu’une telle décision leur ferait perdre là. Ce n’est pas le cas pour les nombreuses PME, dont l’activité est uniquement liée aux énergies renouvelables » a t-il ajouté.

« Je voudrais enfin préciser que les énergies les plus subventionnées dans le monde, sont le pétrole, le gaz et le charbon. Avec cette action, on assiste un peu désabusé à la lutte « des anciens contre les modernes ».

"Plus que jamais, pour la vitalité économique de notre pays et de nos PME, pour l’avenir, il est impératif de soutenir les énergies renouvelables. Ce sont des énergies fiables, propres, et économiquement rentables. Elles sont aussi des énergies de paix, car quelle guerre pourrait être conduite pour le contrôle de parcs éoliens par exemple" a poursuivi Jean-Michel Germa, Président de Soper et Fondateur de La Compagnie du Vent.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

28 Commentaires sur "J-M Germa dénonce une croisade contre les énergies renouvelables"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Verdarie
Invité

Je propose une solution de stockage propre de l’énergie avec deux solutions systèmes depuis 2009 sur Viadéo. Mais je n’ai encore pas eu la moindre proposition malgré plus de 3000 visites? Alors venir pleurer en évoquant l’avenir de nos PME me fait un peu rire………..Jaune !

energiestr
Invité

Si les énergies renouvelables étaient “économiquement rentables”, elles n’auraient pas besoin de subventions ! Les défenseurs de l’éolien et du solaire n’arrivent toujours pas à comprendre que, comme l’énergie ne se stocke pas facilement, la valeur d’une énergie “fatale” (non maitrisable) est très faible par rapport aux autres énergies.

Chasseur noir
Invité

energiestr a écrit : > Si les énergies renouvelables étaient “économiquement rentables”, elles n’auraient pas besoin de subventions ! Retirez-donc les subventions de l’État à la filière nucléaire, aux industries du pétrole et du gaz, et on va bien rire ! Ou bien arrêtez de parler de rentabilité économique…

De passage
Invité
…sont persuadés que “leur” solution est unique et la seule valable. Pourquoi “leur” ? Parceque des groupuscules mis sous les projecteurs par les média, le leur ont dit, sans explication. Comme “ça” ne pense pas, “ça” suit! Pour la première fois dasn l’histoire de l’Humanité nous assistons à une promotion forcenée et aveugle de solutions énergétiques sans sortie ni intérêt (puisque davantage d’EnR erratiques entraînent davantage de CO², même les allemands en sont maintenant convaincus. Alors ça ne peut que craquer sous peu d’années devant les inévitables pannes de réseau électrique européen et l’immense facture à payer durant 20ans! Dans… Lire plus »
crolles
Invité

Ne prenez pas les partisans du solaire pour des anes. On le sait que l’énergie solaire est fluctuante et parfois en déphasage avec le besoin. Bien quand on a dit ça on fait quoi ? L’auteur a raison de dénoncer cette offensive qui consiste à exercer un tres fort lobby pour que RIEN NE CHANGE. Pour qu’ils continuent leur juteux busines AS USUAL. Le statu quo est la pire des solutions, car c’est une solution sans avenir, une impasse et non une voie de progres. Cdlt

crolles
Invité

“Dans moins de dix ans, des groupes illégaux de citoyens excédés parcoureront les campagnes pour faire sauter les éoliennes et tirer à la chevrotine sur les panneaux solaires….” Relisez vous : au mieux c’est du délire, au pire c’est un appel au meurtre. Cdlt et soignez vous

Bob1
Invité

Dans moins de dix ans, des groupes de citoyens excédés installeront dans leur campagnes des éoliennes et des panneaux solaires et se deconnecteront du réseau pour passer en autoconsommation D’ailleurs ca se fait déjà, et généralement la première conséquence c’est qu’on baisse la consommation du foyer, l’énergie la moins chère étant celle qu’on ne consomme pas

Leonardo
Invité

bravo M. Germa, on ne peut pas continuer à utiliser et compter sur des energies fossiles limitées sur terre et générant du CO2 qui nous étouffent à petit feu. Et je n’ose même pas parler du rique nucléaire… Payons le juste prix de l’énergie !

jumper
Invité
De passage, comme l’indique son nom, est un anonyme et courageux troll qui veut pertruber le fil de discussion. Ignorons le Le solaire donne à fond au moment des points de journée. Donc sa valeur n’est pas que celle d’une EnR “fatale” dans 98% des jours, en France, mois vrai en Allemagne, quand on a des nuages (donc peu de solaire) on a du vent ! Et l’élec EnR peut se stocker : – STEP (quitte à lancer la construction de quelques STEP : 1 EPR = 2 STEP de 3à 4 GW chacun) – Les batteries de millions de… Lire plus »
Bob1
Invité

Verdarie “Je propose une solution de stockage propre de l’énergie avec deux solutions systèmes depuis 2009 sur Viadéo. Mais je n’ai encore pas eu la moindre proposition malgré plus de 3000 visites? Alors venir pleurer en évoquant l’avenir de nos PME me fait un peu rire………..Jaune !” Quelle est votre solution miracle ? Pouvez vous nous donner une adresse ? Sachez tout de même qu’il y a pas mal de recherches dans ce domaine d’activité 😉

michel123
Invité

Tous ces efforts louables seront mis à mal par ceux qui préfèrent éviter de penser au futur et se contentent de piller la planète sans penser à leurs descendants.

jpdebangui
Invité
Il n’y a pas de lutte entre ENR et énergies fossiles. Ce n’est pas là que se situe le challenge… Les ENR, telles que vues aujourd’hui, ne seront jamais capable de remplacer les énergies fossiles… Cela va de la dispersion de la disponibilité, à sa fluctuation et aux difficultés de stockage… Et dans le domaine du stockage, toutes les sources d’énergies nous préparent des futurs déliciaux… Les batteries et leur recyclage, les équipements ENR et leur recyclage, Les déchêts nucléaires et leur recyclage, les équipements hydroélectrqiues et leur impact sur l’environement (effondrement, eutrophisation des lacs et rivières, etc), et enfin,… Lire plus »
Charlotte42
Invité

Pauvre petit: il a fait fortune dans l’éolien, on veut lui retirer sa tirelire ?

christophe1007
Invité

“comment sortir des énergies fossiles Je propose une solution de stockage propre de l’énergie avec deux solutions systèmes depuis 2009 sur Viadéo. Mais je n’ai encore pas eu la moindre proposition malgré plus de 3000 visites? Alors venir pleurer en évoquant l’avenir de nos PME me fait un peu rire.” Quelle ‘solution’ ? On aimerait des références. Vous êtes très peu crédible. D’accord pour la suppression de TOUTES les subventions, surtout les très coûteuses pour les EnR, qui ne fourniront que des miettes au prix d’un effet de serre énorme à cause de leur intermittence.

Louise 49
Invité

Il est temps que l’éolien soit vendu sur le marché européen de l’énergie. Pourquoi ce favoritisme ?

Bachoubouzouc
Invité
Il y a quelques années, on vous disait : Attention, les ENR ne feront quasiment pas économiser d’émissions de CO2, et ne pourront rester que marginales dans le mix du fait de l’intermittence. Vous n’avez pas voulu nous croire, et l’expérience a prouvé que nous avions raison. Un peu plus récemment, on vous disait : Attention, en plus d’être quasi inutile, ça commencent à coûter cher. Vous n’avez pas voulu nous croire, et maintenant les faits (2 milliards d’euros pour le PV, un milliard pour l’éolien, et ce pour des volumes de production dérisoires) prouvent que nous avions raison. Aujourd’hui,… Lire plus »
Nature
Invité

Les énergies nouvelles sont admissibles ,voire indispensables ,mais à condition d’être vraiment utiles et ouvertes à un avenir sérieux . ce que ne sont pas les éoliennes ,on commence à le savoir .ni le solaire sous nos latitudes ( même si les chauffe-eau fonctionnent bien … l’été.) En revanche les énergies marines , la géothermie, et plus tard les réacteurs au thorium , autant de pistes prometteuses . Certes après toutes les économies mises en place . qui ne sont pas si faciles à faire admettre .

Good mix
Invité
Non seulement éolien et PV ne sont pas ennemis du gaz et pétrole; mais ils sont au contraire,grace à la souplesse du suivi de charge possible entre Gaz,pétrole et éolien – PV ,des complémentaires idéaux. L’intérêt étant de faire durer grace à l’éolien – PV ,les ressources de gaz et pétrole le plus longtemps possible(et donc la rente fossile très longtemps). Si Jean michel Germa,n’est pas capable de comprendre ça,c’est qu’il n’est pas très malin. Alors on va entendre les cris d’orfraies de ceux qui trouveront que ce n’est pas très mora(à cause du CO2 produit). Mais l’intérêt des rentiers… Lire plus »
Nicias
Invité

Je voudrais enfin préciser que les énergies les plus subventionnées dans le monde, sont le pétrole, le gaz et le charbon Ben pas en France ou elles sont surtaxées et c’est bien en France que ce monsieur réclame des subventions. Les subventions aux EnR si il en veut il n’a qu’a payer, moi je veux pas l’engraisser.

Tech
Invité
est-ce que de passage, maintenant qu’il est passé et repassé pourrait disparaitre? on lirait moins de C…neries. et certains devraient lire tous les commentaires avant de poster. le graphe de Chelya montre que les subventions ne vont pas là où certains indiquent qu’elles vont. la complémentarité de toutes les énergies est évidente, le stockage, est en croissance et si l’électricité se stocke difficilement, en plus des step et des batteries la chaleur, le froid, le mécanique, la pression, l’H2 permettent detirer partie des énergies “fatales” l’autoconsommation etla réduction de consommation influencent aussi l’équation.. plutôt que de s’arc bouter sur des… Lire plus »
Bachoubouzouc
Invité
Je ne partage pas votre point de vue : D’une part, que les ENR permettent d’économiser les ressources fossiles n’a rien de garanti : Par leur intermittence, elles augmentent le nombre et l’amplitude des variations de charge que doit faire le thermique pour compenser. Et comme pour une voiture, accélérer et décélérer tout le temps n’est pas ce qu’il y a de meilleur pour la consommation et les émissions polluantes. D’autre part, que l’intérêt des industries fossiles soit de faire durer leur ressource n’est pas garanti. Il est probablement plus d’écouler leur marchandise au maximum le plus cher et au… Lire plus »
Good mix
Invité
Cela dépends. Trop d’offre de gaz et pétrole sur le marché fait baisser les cours. Il vaut mieux distiller l’offre pour maintenir les cours à bon niveaux et en même temps préserver la rente(avec des cours à bon niveaux). En plus,la capacité d’emprunt(sur le marché internationnal) des gros du gaz et pétrole est cautionné par la possession de beaucoup de ressources le plus longtemps possible. Tout flamber trop tot serait idiot,et ferait baisser les cours et le niveau de possession de ressource.Pour les gros du fossile, les économies réalisées avec les intermittentes pourraient servir de variables d’ajustement . En plus… Lire plus »
Jyf
Invité

de passage, votre milice pourra aussi, au passage, faire un tour en Bretagne pour labourer les autoroutes gratuites et saboter les élevages subventionnés. Décidément, la jalousie est une bien mauvaise muse. Crolles vous a bien cerné: vous êtes dans l’appel au meurtre, et je suis sidéré qu’Enerzine laisse passer des messages haineux tels que celui de cet individu de passage.

Stephsea
Invité
Ce lobbying efficace ne peut être nié. Il ya eu ces dernières semaines une pluie de soit disant prises de conscience de journalistes et “scientifiques” ou prescripteurs d’opinion qui ont brutalement pris conscience (Euréka) que les ENR dans leur état actuel ne résolvaient pas TOUS les problèmes. OH MY GOSH! C’est terrrrible pour tous ces petits esprits racornis de la bien pensance métropolitaine, ces journalistes, essayistes, penseurs, et autres blablateurs qui vivent de leurs egosillements. Un microcosme des grands centres de décision très attaché aux média et surtout à la télé, la télé qui distille la vérité sur tout en… Lire plus »
Nicias
Invité

le graphe de Chelya montre que les subventions ne vont pas là où certains indiquent qu’elles vont. Il ne vous vient pas à l’idée qu’un rapport (dont l’existence reste à prouver) qui ne voit pas le jour peut l’être tout simplement parceque c’est une grosse bouse entachée de graves erreurs méthodologiques ?

Maurice
Invité

Bonjour, Nous sommes fabricant de panneau solaire Voici notre site : Bonne soirée Maurice

Verdarie
Invité
Pour ceux que ma proposition pourrait intéresser, il est facile de me joindre en passant par Viadéo un réseau collaboratif. Il suffit de taper “Comment produire autrement de l’énergie verte”. Pour répondre à Christophe 1007 ou Bob 1, bien sûr il est plus facile d’obtenir des crédits avec des références mais pensez vous que seuls les chercheurs sont munis de cerveaux ? Des chercheurs souvent issus des mêmes écoles avec les mêmes profs qui vous parlent de techniques sans jamais s’y être réellement frottés et qui pourraient parler de ce que je propose sans savoir ce que c’est ?……..Je ne… Lire plus »
Verdarie
Invité
Pour ceux que ma proposition pourrait intéresser, il est facile de me joindre en passant par Viadéo un réseau collaboratif. Il suffit de taper “Comment produire autrement de l’énergie verte”. Pour répondre à Christophe 1007 ou Bob 1, bien sûr il est plus facile d’obtenir des crédits avec des références mais pensez vous que seuls les chercheurs sont munis de cerveaux ? Des chercheurs souvent issus des mêmes écoles avec les mêmes profs qui vous parlent de techniques sans jamais s’y être réellement frottés et qui pourraient parler de ce que je propose sans savoir ce que c’est ?……..Je ne… Lire plus »
wpDiscuz