Japon : Honda Motor déploie sa “Smart Hydrogen Station”

Honda Motor a annoncé en décembre dernier avoir installé une nouvelle station modulaire à hydrogène ("Smart Hydrogen Station") en collaboration avec les autorités de la ville de Kitakyushu au Japon et de la compagnie spécialiste de l’hydrogène Iwatani.

Une autre station du même type avait été déployée dans la ville de Saitama, 3 mois plus tôt.

L’unité est en mesure de produire 1,5 kg d’hydrogène par jour et d’en stocker environ 18 kg, ce qui permet de recharger complètement une Honda FCX Clarity. L’appareil a besoin de moins de 9 m2 de superficie pour fonctionner et peut être installé en une journée environ.

La "Smart Hydrogen Station" développée par les deux sociétés se sert de l’alimentation réseau pour décomposer l’eau et produire de l’hydrogène. Il peut également utiliser des énergies renouvelables comme l’électricité solaire pour le faire. La ville de Saitama a d’ailleurs installé l’unité près d’une usine d’incinération de déchets qui utilise l’électricité générée par la chaleur et les gaz d’échappement provenant des ordures ménagères incinérées.

La "Smart Hydrogen Station" comprend un système d’électrolyse de l’eau à haute pression qui ne nécessite pas de compresseur d’air. Le dispositif intégre les principaux composants, comme le réservoir à hydrogène à haute pression et la buse de remplissage.

Japon : Honda Motor déploie sa "Smart Hydrogen Station"

Honda espère sortir un véhicule à pile à combustible (FCV) cette année, avec la ferme intention d’utiliser ses propres infrastructures. Doté d’une pile à combustible à hydrogène, le FCV développerait une puissance de 136 CV pour une autonomie pouvant atteindre jusqu’à 700 km. Pour faire le plein d’hydrogène il faudrait compter 3 à 5 minutes. La technologie de la pile à combustible n’émet aucun rejet polluant, uniquement de la vapeur d’eau.

De son côté, Iwatani fournit environ 60% de l’hydrogène au Japon et demeure le seul fournisseur d’hydrogène liquide du pays. La société vise une augmentation de ses ventes d’hydrogène à 600 millions de mètres cubes d’ici 2025. Elle prévoit la construction de 20 stations à hydrogène d’ici 2016.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

25 Commentaires sur "Japon : Honda Motor déploie sa “Smart Hydrogen Station”"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Flobeb
Invité

Et il est où le smart ? Connectée au réseau électrique, cette station consomme l’électricité du réseau avec le mix instantanné du réseau. Je ne vois rien de smart là dedans.

Tech
Invité
Bravo à Honda et honte à Air liquide qui devrait proposer la même chose. à Flobeb ,dans un article il faut tout lire si on le critique: vous avez la réponse à votre question dedans: “Il peut également utiliser des énergies renouvelables comme l’électricité solaire pour le faire” Air liquide doit enfin se décider clairement à affronter les pétroliers et leur monopole! je comprends leur peur face à ces mastodontes, ou alors qu’ils s’allient avec eux pour ajouter des stations hydrogènes dans leurs stations services idem pour les fabricants français d’automobile , si des solutions n’existent pas en france, faites… Lire plus »
Lionel-fr
Invité
136 cv , c’est exactement 100 kW .. Il est parfaitement possible de charger un réservoir 700 bar avec du 350 bar, c’est d’ailleurs ce qui se passe en France avec le projet lyonnais sur Kangoo. Je pense qu’il ne faut pas se montrer trop exigeant avec les pionniers de l’HH tant il est courageux de se lancer en 2015 avec des solutions “maison”.. N’oublions pas que l’HH énergie manque avant tout d’engins fonctionnant à l’hydrogène. Le CEA qui a récemment dévoilé un electrolyseur-vapeur sous pression précise d’ailleurs qu’il vise le marché industriel (pétrochimie, métallurgie, agroalimentaire, ..). Mais si les… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

“L’unité est en mesure de produire 1,5 kg d’hydrogène par jour et d’en stocker environ 18 kg, ce qui permet de recharger complètement une Honda FCX Clarity. ” Bah une “pompe” qui ne permet de ravitailler qu’un véhicule par jour, excusez du peu! Certains diront qu’il suffit de mettre beaucoup de “pompes”…..

Tech
Invité
y’en a qui s’en mérite dans les fesses des coups de pompe ;o)) parceque vous videz complètement votre réservoir tous les jours? allez quelques chiffres, vous qui les aimez tant: 365 jours* 700 km(autonomie d’un plein) =255500 km/ an c’est beaucoup :o)) d’abord il vous faudra racheter un véhicule tous les ans! et puis 700 bornes par jour à 100 de moyenne cela vous fait vos 35 heures de conduite par semaine un peu beaucoup non? par contre pour une moyenne de 20 000 km/an (argus) c’est suffisant pour une douzaine de véhicule, soit un ordre de grandeur par rapport… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité
Mon ironie mal placée, je comprends… Car si vous avez la malchance par exemple que je passe un quart d’heure avant vous faire le plein, il va vous falloir attendre une dizaine de jours pour en faire de même! Et faut que vous restiez là car sinon quelqu’un risque de vous prendre votre place, ça risque de vous paraitre long et ne ne pas vous faire rire! Plus sérieuesement, vous aurez remarqué que mon “titre”, c’etait “????” Je n’ai rien compris au dimensionnement de ce smart machin, maintenant si vous ou quelqu’un d’autre avez une explication rationnelle, je suis preneur.… Lire plus »
Lionel-fr
Invité
Sur un communiqué de presse de cette nature et contexte , vous ne devez pas prendre les chiffres au pied de la lettre (sans jeu de mot) Le chiffre que vous citez est délirant certes, il résulte sans doute d’une mauvaise traduction , et alors ? Vous savez aussi bien que moi qu’une telle installation ne trouvera sa place sur les routes que dans la mesure oû elle rendra un service compatible avec la demande , faute de quoi, Honda modifiera son offre en conséquence , ou encore un autre fournisseur sera invoqué.. Comme ça ne remet aucunement en cause… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

selon Lionel c’est donc de ne pas lire l’article ni les chiffres ( sans erreur de traduction, les mêmes existent dans d’autres communiqués ou articles)… Message à Enerzine: pas la peine de vous fatiguer, vous écrivez une news avec en titre “l’hydrogène c’est bien” et en texte “l’hydrogène c’est bien” et ça devrait suffire à certains.

Lionel-fr
Invité
Non ! Ce que dit ce communiqué, c’est qu’on peut installer en moins d’une journée, une station de recharge HH modulaire transportée par camion sans nécessiter de travaux de voirie, ni même de permis de construire puisque la station peut repartir à dos de camion comme elle est venue. Dans un contexte de parc hydrogène strictement égal à zéro, où seuls les véhicules de démonstration ont le moindre sens, on peut donc dés demain matin commander une station de recharge qui sera opérationnelle demain après midi , n’importe où sur le territoire. Ca permet aux organisateurs de démonstrations de simplifier… Lire plus »
Lionel-fr
Invité
Ce que dit également cet article, c’est qu’un hameau de haute montagne qui dispose d’un accès au réseau électrique peut éventuellement être ravitaillé par des véhicules à hydrogène (comme le Kangoo/SymbioFCell) et ce dans un délai extrèmement court : Le smart HH peut être livré par camion ou au pire par hélicoptere. Le premier avantage de cette situation est qu’un hameau en altitude est accessible par des routes à très forte déclivité mettant l’autonomie des véhicules à rude épreuve. Essayez donc de franchir le col du mont cenis en nissan leaf ou même de monter à Chamonix Tunnel du mont… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité
Je n’ai rien dénigré, j’ai posé une question ( ????). Maintenant on sait (enfin, c’est ce que vous nous dites), ce n’est plus je cite ‘En maths on appelle ça le taux d’incertitude une donnée très utile dans de nombreux cas, je suis désolé que la comptabilité ne tolère pas cette notion qui pourtant rend de grands services.”, c’est un jerrycan moderne et certainement un peu cher. Quant à “Bref, votre intervention n’est pas de première utilité, “, vous me permettrez de souligner que de ce point de vue nous sommes a minima à égalité….. Et sur le “le fondement… Lire plus »
Lionel-fr
Invité
Je vais faire un effort de courtoisie bien que je ne comprenne pas ce qu’ une station autonome de production et de stockage d’HH ait à voir avec un jerrycan plein de pétrole importé. Je ne comprends absolument pas non plus le besoin de réagir sur un sujet auquel vous avouez ne pas vous interesser en le dénigrant. Vous vous sentez responsable des sujets abordés par ce site ? Pour quiconque s’intéresse un peu à l’hydrogène – ce qui devrait être le cas des gens qui font l’effort de lire cet article à l’exception de quelques personnes bizarres donc –… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Sur quelle base dites-vous que je dénigre? Je cherche à comprendre. Alors 5kg d’H2 à 33,3kWh/kg, soit environ 160kWh, ça fait un plein? Vous allez faire 700km avec ça? Et avec une production de 1,5kg/jour, ça fait donc un “plein” possible de 160kWh tous les 3 jours environ pour un véhicule. C’est ce que j’appelle un jerrycan, une bouée de secours pour un utilisateur d’H2 en perdition qui va charger 2 ou 3 kg pour lui permettre de rejoindre une “vraie” station qui reste à imaginer.

Lionel-fr
Invité
Une station de recharge Air Liquide coute environ 4 millions d’euros et peut débiter de grosses quantités d’hh ce qui est nécessaire pour les chariots élévateurs car les centres de logistique facturent leurs m3 , soit Honda, quant à lui, se lance dans le marché vierge de l’automobile. Avec Toyota ils vont construire environ 1000 véhicules la première année dans le monde entier avec l’espoir d’en vendre 3 à 5000 en Californie d’ici 2020, soit ! Mais la californie , c’est grand et il faudrait peut-être réaliser que l’acheteur d’un engin à hydrogène va hésiter à signer le chèque si… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité
si je vous suis dans une logique de “jerrycans” répartis au mieux en fonction du développement du véhicule electrique à hydrogène. La question c’est que les véhicules électriques à batteries, eux, bénéficient déjà souvent ( pas pour les gens qui garent leut voiture dans la rue, et ils sont nombreux) d’un réseau de prises de 3 ou 6kW domestiques ou sur le lieu de travail qui permet de résoudre la plupart des problèmes pour un usage quotidien de faible amplitude,sans quasiment aucun investissement, mais par contre sont très handicapés pour les longs trajets où, au contraire, un “jerrycan” ne suffit… Lire plus »
Lionel-fr
Invité
Certes Tony, d’ailleurs il ne prétend à rien d’autre que sa démonstration de rendement de 90% qui justifie son dépôt de brevet. Maintenant il faut quand même noter que la commercialisation d’un tel engin est une tâche coûteuse longue et complexe… Enorme économie de temps et d’argent pour le CEA qui ne peut rien espérer du secteur des utilities électriques dans l’immédiat (si le CEA était allemand, ce serait une autre histoire) Donc à moins de rééditer “l’exploit” de MYRTE, les débouchés du CEA sont inexistants actuellement. Qui va faire le boulot d’intégration et de mise sur le marché ?… Lire plus »
Tech
Invité
1. les stations dont parle 6CT, ne sont pas à immaginer, elles existent! une prise au hasard: 2. dans les stations services actuelles, il y a souvent une dizaine de pompes essence et gasoil avec quelquefois GPL , rien n’empêche d’ envisager plusieurs petites stations H2 et non pas une seule, bien sur cela ne se fera pas en un jour, mais une fabrication en série pourrait réduire les coûts d’un ordre de grandeur et rendre ces projets de plus en plus crédibles. il ne faut pas juger ces solutions de démarrage, oui cela commencera par quelques “happy few” qui… Lire plus »
Lionel-fr
Invité
Non seulement ces stations existent mais elles reposent largement sur des techniques vieilles d’un demi siecle. Ca fait très longtemps que l’industrie consomme des quantités astronomiques d’hydrogène, à commencer par la pétrochimie. A cela, sont venus s’ajouter les nouvelles techniques de stockage embarqué sous haute pression. Le secteur automobile évolue beaucoup plus vite que l’industrie lourde pour laquelle chaque innovation dure une bonne 40aine d’années, dans l’auto c’est plutôt 10 ans et depuis le pic pétrolier de 2008, la recherche sur l’hydrogène a atteint des niveaux d’investissement sans précédent. L’ironie dans les postures de 6ct est qu’elles relèvent d’une ignorance… Lire plus »
plouc73
Invité
En lisant l’article et les différents commentaires, je me dis que certains ont soulevé le problème récurrent de la suite réaliste donnée à toutes les annonces de prototypes. Techniquement, cela semble bien fonctionner; mais pour autant quelle généralisation est possible et à quelles conditions financières et économiques ? Mais soulever de telles questions est sans doute insupportable pour ceux qui, n’ayant aucune expérience du monde industriel, s’imaginent que la production en série n’est que la fractale inversée des prototypes. D’autre part entre les effets d’annonce des résultats de laboratoire et la mise au point d’une fabrication fiable et peu coûteuse… Lire plus »
Lionel-fr
Invité
En fait, la seconde génération de FCV est déjà annoncée à un prix 30% inférieur à la première. Pour faire la synthèse de ce que j’ai lu, un aspects fondamental des PAC réside dans la durée de vie de la membrane. Si on réfléchit aux méthodes pour tester les centaines de possibilités pour chaque technique de fab’ on comprend que les “torture tests” ne peuvent pas toujours être accélérés. Autrement dit si on veut qu’une membrane tienne 5 ans, il faut bien en tester une pendant 5 ans. Dans le cas contraire, les tests seront seulement indicatifs mais incomplets. Evidemment,… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité
Quand je dis “la station à imaginer”, je parle de toutes la chaine logistique, pas de ce que vous nous présentez qui est une station de distribution réalimentée par un trailer venant du SMR ( Steam méthane reformer) le plus proche, ce qui est certainement necessaire au début mais complètement idiot à terme, autant bruler du gaz naturel directement. Alors, production sur place par electrolyse ou grosses unités de production centralisées puis transport, transport par camion ou pipe, ratio stockage/ débit de production si production sur place, production d’électricité partiellement ou totalement faite sur place avec ligne dédiée pour éviter… Lire plus »
plouc73
Invité
@ lionel-fr Merci pour vos informations qui confirment, dans le domaine précis des générateurs d’hydrogène , les difficultés pour d’une part, développer la recherche appliquée, et d’autre part élaborer des process industriels. Et il est sans doute vrai que les manière d’aborder les problèmes de recherche appliquée dans les pays anglo-saxons est plus efficiente que dans les grosses structures étatiques ou CAC 40 en France. Ceci dit, je crois qu’il faut établir un lien entre des mini-stations d’Hydrogène qui devront être produites en grande série et le prix de vente des véhicules qui viendront se ravitailler. Sans faire un parallèle… Lire plus »
Lionel-fr
Invité
Merci à vous pour l’attention, les contacts sur ce forum étant souvent assez “virils”, votre courtoisie est rafraîchissante. Si j’ai bien compris ce qui se passe dans la logistique (entrepôts) , la question du ravitaillement hydrogène se pose dans des termes très différents de l’electrique à batterie. Nous, automobilistes , sommes habitués à nous déplacer ~500km, faire le plein, éventuellement boire un café sur l’autoroute , puis repartir. En cela, l’hydrogène ne change pas nos habitudes, et en conséquence le modèle de consommation automobile est exactement le même qu’avec le thermique. Mais si j’ai bien compris, l’utilisateur d’un véhicule 100%… Lire plus »
gcb
Invité

“La technologie de la pile à combustible n’émet aucun rejet polluant, uniquement de la vapeur d’eau.” Ce genre de mensonge commercial me fait bondir. Et sur Enerzine, qui plus est ! Ce n’est pas avec ces balivernes qu’on éduquera le consommateur lambda aux problèmes énergétiques. NB : Fi du “on peut utiliser des énergies vertes”, la phrase incriminée est au présent et en français…

Lionel-fr
Invité
Les piles à combustible PEM ne rejettent que de la vapeur d’eau. C’est la pure vérité, vous pouvez en utiliser une dans votre salon sans cheminée, juste un condensateur pour drainer l’eau. Ensuite vous pourrez boire cette eau. Cela dit boire une eau sans minéraux n’est pas conseillé .. Mais contrairement à ce que nous marmonne monsieur gcb sous couvert d’anonymat, sans argument ni explication d’aucune sorte sinon qu’il est beau et que les autres sont nuls, la pile à combustible PEM ne rejette absolument rien d’autre que de la vapeur d’eau ! point barre .- Certes il a fallu… Lire plus »
wpDiscuz