Japon : l’Abandon de l’énergie nucléaire coûterait $ 280 Mds

Le Japon devrait investir environ 280 $ milliards d’ici 2020 après l’abandon de l’énergie nucléaire en le remplaçant par l’énergie éolienne et solaire, suivant le séisme et le tsunami du 11 mars au Japon qui a déclenché la pire crise nucléaire depuis 25 ans.

Le gouvernement envisage de relancer les réacteurs nucléaires suspendues une fois que les tests de sureté ont été validés, tel que le Premier ministre Yoshihiko Noda a récemment déclaré, tandis qu’environ 70% des Japonais se déclarent hostiles à l’énergie nucléaire, optant plutôt pour des sources alternatives d’énergie, malgré les coûts élevés.

A l’heure actuelle, seulement 20% de la capacité de l’énergie nucléaire du pays est en cours d’utilisation, suivant les contrôles de maintenance en raison de préoccupations accrues du public. L’énergie solaire et éolienne ne représentent que 1% de l’électricité totale.

Dans un scénario de l’énergie verte qui contient une légère augmentation de la production à partir des centrales au gaz, le lobby de l’environnement considère l’augmentation de la capacité de production des turbines éoliennes de 2,1 GW à 56 GW et des panneaux solaires de 3,6 GW à 57 GW. Pendant ce temps, le coût de l’électricité à partir d’énergie solaire devrait diminuer, suite au progrès technologique, afin de devenir compétitif face aux combustibles fossiles

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

54 Commentaires sur "Japon : l’Abandon de l’énergie nucléaire coûterait $ 280 Mds"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
renewable
Invité

l faut aussi ajouter à l’addition que vont devoir supporter les japonnais les 100milliards d’€ de Fukushima, le demantèlement et la gestion des déchets de leurs 54 réacteurs… Avec le nucléaire, on n’a jamais fini de payer…

cezorb
Invité

Les conséquences de l’explosion des réacteurs de Fukushima sont ils connus ? En Suisse, les coûts sont estimés à 4000 milliards d’euros (livre de Mme Lepage). Finalement, 280 Mds d’euros, c’est très peu (moins de 10%)…

ccsiaix
Invité

Le “scénario de l’énergie verte” n’est absolument pas détaillé. combien couterait-il ? est-il réaliste ? Ou est-il aussi vague que les propositions de Madame Lepage “Ya ka, Fo kon” …… ?

Lionel_fr
Invité
Sortir du nucléaire en 2011 n’est pas une chose facile, tout les monde est d’accord là dessus. Par contre : Le japon est le premier exportateur mondial de turbines géothermiques et dispose de gisements énormes – situés il est vrai dans des réseves naturelles protégées Comme l’allemagne, le pays est déjà très impliqué dans le PV avec une industrie électronique extrèmement développée. Ce qui est l’antipode quasi absolue du modèle français. Son commerce exterieur a tout à gagner à la montée en charge du PV Le potentiel éolien est également important dans le nord et sud du pays mais il… Lire plus »
Filibert
Invité

Pendant la crise il avait été envisager de transférer Tokyo ailleurs (selon l’ex-premier ministre), le coût aurait été encore plus grand. Ils ont moins d’espace que la France et reconstruire Paris ailleurs serait énorme en cas d’accident près de Paris.

Tang
Invité
Réponse à Lionel_fr: Je ne connais pas l’auteur de l’article que vous citez, mais je trouve au contraire sa présentation des arguments très claire et bien etayée de données vérifiables. Il serait plus constructif d’expliquer en quoi ses arguments seraient opposables. Attention aux réactions émotionnelles : on ne peut pas baser une stratégie de développement énergétique d’un pays sur une réaction émotionnelle à une catastrophe. Sinon, on aurait abandonné le charbon à chaque coup de grisou, le pétrole à chaque explosion de raffinerie, … Le Tsunami a fait bien plus de mort et de dégats à l’environnement que l’explosion de… Lire plus »
Teredral
Invité

Merci de mettre en lien le site Manicore pour appuyer vos arguments car en le lisant, certains antinucléaires comme vous seront sans doute tentés de changer d’avis.

Lionel_fr
Invité
@Tang J’apprécie le ton de votre remarque mais les fondamentaux sont simplement absents. Je suis ingénieur aussi , bien qu’ayant une activité créative par ailleurs. Je vais essayer de préciser ce problème : En ingénierie , l’usage veut qu’on donne une valeur au risque soit sur une échelle de 0 à 10 ou bien de -1 à +1 si on veut le mettre en équation mais cette méthode n’est pas applicable dans le cas du risque nucléaire. Tout le monde sait que tuer est un crime sévèrement puni par la justice civile mais depuis quelques années, on fait la distinction… Lire plus »
Eloi
Invité
>>”La contamination nucléaire d’une région comme à Fukushima ou Tchernobyl n’ont rien à voir avec un accident minier, ce n’est pas comparable , surtout si vous imaginez les conséquences qu’auraient eu l’explosion de l’enceinte de confinement du réacteur à mox qui aurait rendu Tokyo inhabitable pour plusieurs siècles.” Vous vous n’avez pas peur de l’hyperbole. Vous auriez un minimum de faits pour prouver cela ? Même la zone d’exclusion autour de Tchernobyl, où il y a eu expulsion de MOX, est aujourd’hui un parc naturel, est ouvert aux touristes, et Tchernobyl c’était il y a trente ans, et un peu… Lire plus »
Tang
Invité
@Eloi : Effectivement, je ne pense pas réaliste de vouloir donner au site de l’usine une connotation naturel, sauvage,…. l’endroit de rève où passer ses vacances 😉 ! Même si l’on peut saluer ces initiatives d’aménagement ainsi que la volonté d’aller de l’avant des habitants. @Lionel_fr : beaucoup de choses dans votre commentaires. Sur la relation civile/militaire du nucléair : elle est en partie vrai, mais à priori seulement dans les première étapes. En effet, le coeur du savoir-faire, l’enrichissement, n’a rien à voir dans le premier cas (environs 5%, il me semble) par rapport au second (quelques 95%). Ensuite,… Lire plus »
Tang
Invité

J’ajouterai que ce seuil d’acceptabilité est également fonction de la structure qui exploite les centrales. Je pense effectivement qu’une entreprise publique et bien plus à même de décider, de manière préventive, l’arrêt ou la diminution de production pour soupçon de défaillance qu’une structure privée. Tepco est une entreprise privée qui n’a pas su investir dans le maintient à niveau de son outil de production. EDF a démontré qu’il savait le faire,…. mais je ne suis pas sûr qu’avec la privatisation crescendo du secteur de l’énergie, on aille dans le bon sens….

Lionel_fr
Invité
Sur le civil/militaire Il me semble impossible d’entrer dans le détail technique de la relation sur un forum public sans enfreindre une règle. Les acteurs décisifs du dossier iranien ont montré leurs cartes, la France est un intervenant mineur mais très remarqué pour son prosélytisme pro nucléaire. L’ajout du mot “civil” dans le discours français est une esquive d’un autre âge. Fournir une centrale opérationnelle à l’Iran , c’est lui offrir la bombe. Un président qui l’ignore devrait consulter des ingénieurs indépendants et des spécialistes du Pakistan. Je n’arrive pas à comprendre la question de la pertinence de l’arme nucléaire… Lire plus »
Tang
Invité
Doit-on comprendre que votre opposition au nucléaire en tant que source d’énergie est essentiellement du au risque de prolifération du nucléaire militaire ? Effectivement, “L’histoire n’est pas réversible”, mais là n’était pas mon propos. Ce que je voulais dire c’est de quel droit interdit-on au iranien l’accès à la bombe alors que les US se permettent d’envahir un pays de manière illégale ? (j’entend par “illégale” sans mandat de l’ONU, ce qui reste en fait une notion de la légalité très relative…). Qu’est ce qui prouve que demain, les US n’attaqueraient pas l’Iran, en cavalier seul ? Et dans ce… Lire plus »
Eloi
Invité
@ Damien Delacroix >>” légère augmentation de la production à partir des centrales au gaz, ” Bon aujourd’hui y’a quand même 53% de l’électricité japonaise qui provient du gaz et du charbon ; il serait utile de préciser quelle serait cette “légère” augmentation du gaz. 56 GW de PV à 1500 h/an, 57 GW d’éolien à 30% de disponibilité, ca fait grossièrement les 230 TWh qui vont manquer sans le nucléaire. Ce qui tombe bien, mais fait vraiment bizarre parce que malheureusement, l’éolien et le PV c’est non seulement intermittent, mais aussi imprévisible… caractéristiques que le “lobbye de l’environnement” ne… Lire plus »
Eloi
Invité

@ Enerzine, Mes excuses pour ce post calamiteux, je ne savais pas que le copier/coller depuis word produisait ce résultat ! Vous pouvez l’effacer (ainsi que celui-ci), je le reposterai plus proprement

Bachoubouzouc
Invité

En effet, toutes les études sur le remplacement du fissile+fossile par 100% d’ENR esquivent discrètement ce détail “technicieux et indigeste”. Afficher des chiffres, même s’ils ne veulent au final rien dire, doit sans doute permettre de faire croire au grand public que ces plans sont au point. C’est mieux quand arrivent des élections et que vous avez basé votre programme là dessus.

Eloi
Invité
@ Tang Concernant la zone d’exclusion, ce n’est clairement pas une zone idyllique pour l’Homme, mais bien pour les animaux qui se portent vraiment bien en l’absence de ce dernier, et probablement mieux avec Tchernobyl et sans l’homme, que sans Tchernobyl et avec l’homme. Bref, tout cela pour dire qu’on est loin d’une “zone impropre à toute vie et pour des siècles”, qui est un cliché éculé que seul les antinucléaires aiment manier. Vous évoquez ensuite le lien entre le nucléaire civil et militaire. Je suis relativement d’accord avec vous : * pour du nucléaire militaire, il faut de l’uranium… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
@Tang Prolifération ou dissémination dans des centrales, piscines, centre de retraitement, zones tampon, zones d’enfouissement.. De toutes façon , le jour du big one , le résultat est le même. Cela dit l’aspect militaire ajoute l’armaggedon biblique @renew-skeptics La migration vers les EnR n’est pas “facile”. Quiconque prétend le contraire s’est tompé de film. Les anti-EnR ne sont qu’un obstacle parmi d’autres. Mais comme les allemands, je pense que les difficultés sont autant d’opportunités à résoudre pour donner du sens à notre boulot. Il est impossible de réduire le nucléaire à zéro. Il est certainement souhaitable de garder la maitrise… Lire plus »
Bachoubouzouc
Invité

“Les anti-EnR ne sont qu’un obstacle parmi d’autres.” Qui sont ces anti-ENR ? Nous ? Je ne crois pas. Nous nous opposons par contre aux “plans” de sortie du nucléaire qui auraient pour conséquence, outre nous priver d’une industrie où nous sommes pour une fois leader, de mettre en danger la planète. “L’allemagne est notoirement une puissance supérieure à la nôtre en terme de performance économique” En effet, l’Allemagne est un bon exemple. Champions industriels du continent, ils sont aussi les champions de la pollution et ça ne va pas aller en s’arrangeant.

Lionel_fr
Invité
@ Eloi Ce que vous dites est intéressant cependant j’aimerais vraiment qu’enerz remplace quelques mots de votre post pour respecter l’embargo sur l’information. L’internet est plein de forums où les gens s’abandonnent et donnent de l’info sans réfléchir à la possibilité pour un voyou de faire une recherche google et y trouver la recette de l’arme la plus terrifiante qui soit. @ Bachoubouzouc Votre position commerciale est ambigüe. Il est vrai que l’énergéticien français est passé de pourfendeur des EnR à exploitant d’EnR. Cela dit, le modèle économique dont vous dépendez s’accomode bien mieux d’une énergie produite dans 58 blockhaus… Lire plus »
Dan1
Invité

Pour Lionel. “Fournir une centrale opérationnelle à l’Iran , c’est lui offrir la bombe. Un président qui l’ignore devrait consulter des ingénieurs indépendants et des spécialistes du Pakistan.” Soit, mais il me semble bien que c’est la société allemande Siemens qui lui a offert cette possibilité avant que l’affaire ne soit reprise par les russes. D’autre part, certains pays sont parvenus à avoir la bombe sans nucléaire électrogène. Il est utile de rappeler que le nucléaire militaire a précédé le nucléaire civil et non pas l’inverse.

Dan1
Invité
“Les EnR par définition ne sont pas centralisables …” En voilà une nouvelle importante et aux conséquences incalculables. C’est très embêtant ça parce que la principale EnR électrogène (très loin devant les autres) est le gros hydraulique centralisé. Je propose donc à Lionel d’appeler immédiatement les Chinois pour leur expliquer que les Trois Gorges ça ne sert à rien. Il faudra aussi arrêter le projets “Grand Inga” qui se proposait d’alimenter une partie de l’Afrique. Acessoirement, on arrête les divagations sur les STEP, même pharaoniques, car elles n’auront qu’un impact local. Donc, si on a besoin de “centralisé” on continue… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
Dan1 : Vous savez parfaitement que je parle de l’éolien, du solaire. Vous jouez sur les mots Dan. Beaucoup de documents ne classent pas l’hydraulique dans les EnR à tort ou a raison. C’est comme si Cisco parlait de “connexion en ligne” et que vous compreniez “minitel”, je préfère les calembourres quand ils sont drôles que quand ils servent de diversion. S’il y a un enjeu économique et sociétal aujourd’hui , c’est parce qu’une nouvelle économie basée sur des développements récents a bouleversé la donne dans le dossier énergétique. Le parrlèle avec les technos numériques est très clair puisque une… Lire plus »
Dan1
Invité
Bon, ben pas grave, prenons le cas de l’éolien. Vous savez très bien que l’éolien massif (déjà 27,5 GW installé en Allemagne) ce n’est plus une production locale. L’éolien Espagnol est désormais dans la même configuration : soit on joue dans la cour des grands et on fait comme les autres, on a besoin du réseau de transport, soit on reste petit et marginal et on joue local. Dans ce dernier cas, on ne vient pas nous rebattre les oreilles avec DESERTEC, les trois zones de vent complémentaires en France et l’électricité éolienne produite au Danemark mais consommée en France.… Lire plus »
Dan1
Invité

Et pour ma question : Oui ou non, la centrale iranienne de BUSHEIR a-t-elle était construite par les Allemands de Siemens ?

Lionel_fr
Invité
Pour autant que je sache, Siemens a fourni des sous-systèmes puisque le virus stuxnet les ciblait explicitement. Je n’en sais pas plus sur siemens dont les systèmes embarqués sont partout, même dans ma chaudière à condensation En revanche , l’accord russo-iranien sur le nuke a été formalisé lorsque bush est arrivé au pouvoir avec son axe du mal et ses voyous dont l’expression est d’ailleurs restée dans le language courant. La russie a également sauvé l’iran d’une probable attaque américaine en envoyant de vieux bombardiers nucléaires au dessus de l’atlantique en guise de mise en garde. Lorsque on évoque cette… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
Un réseau (electrique , numérique, routier…) est par définition une entité qui centralise de nombreux utilisateurs. Les questions de droits sur un réseau se posent toujours à un arbitre de réseau qui édite un “code” des droits et des devoirs pour ses utilisateurs. Le réseau electrique n’y fait pas exception. En revanche , un particulier qui dispose d’une surface orientée sud n’est pas exproprié pour l’installation de PV dont il reste propriétaire. Si l’énergéticien exercait le même droit que sur ses centrales, nous devrions jeter la constitution à la poubelle et la réécrire complètement (toute loi qui irait dans ce… Lire plus »
Dan1
Invité

Vous, le chantre des NTIC, vous n’avez pas Wikipédia (ou autre). Vous êtes un contempteur inpénitent du nucléaire (français de préférence) et vous ne connaissez pas votre sujet ? Bizarre.

Devoirdereserve
Invité
Bienvenue à Tang et Eloi, que je remarque pour la première fois. Et merci d’avoir essayé de convaincre Lionel_fr et les autres… Moi, je renonce, parce que franchement, lire tant d’âneries, et tenter de les corriger, c’est pénible. Et en plus, lire Lionel_fr insulter les autres, c’est intolérable : “j’ai un insecte collé aux basques…” Et puis quoi encore ?! “Fournir une centrale, c’est offrir la bombe”. C’est tout simplement faux… Mais finalement, que vous soyez ignorant m’indiffère. D’ailleurs, la bêtise, c’est ce qui protège l’Humanité : malgré Wikipédia (ou Universalis en son temps), n’importe quel crétin ne peut pas… Lire plus »
Eloi
Invité
Embargo @ Lionel et EnerZ Il y aurait un embargo sur le mots ? La modération pourrait-il confirmer les dires de Lionel_fr qui parle en son nom ? Quoi qu’il en soit, votre remarque attire deux questions : * Vous croyez vraiment que c’est avec mes mots là-dessus qu’on peut construire une bombe ? Lionel_fr vous êtes soit à côté de la plaque, soit manipulateur en jouant sur l’ignorance des gens. La bombe nucléaire est une industrie LOURDE, LONGUE et DIFFICILE. C’est pas un machin pour un guignol dans son garage. * Si vous ne voulez pas qu’on explique des… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
Je vous remercie pour le dernier paragraphe plus facile à lire que le premier. Je parle de H2 sans arret, fervent défenseur de solutions de stockage chimique, je pense que l’industrie nucléaire aurait eu une planche de salut en s’intérressant à la pyrolyse, je regrette que les seuls produits dns ce domaine soit hors de prix et n’incluent pas de conversion en electricité. Sur les solutions plus avancées , outre le fait que je prends des intérets dedans et je n’ai pas envie d’en parler à un bataillon d’industriels présents ici. Demandez donc à chelya , il vous expliquera. Ne… Lire plus »
enerZ
Invité
Non il n’y a pas d’embargo sur les mots, ni sur les idées, ici. Vous être libres de discuter sur tous les sujets du moment où vous n’enfreignez pas le nétiquette. Cette phrase n’engage donc que Lionel_fr. @Lionel_fr : merci de modérer vos propos à l’encontre des autres membres du forum. Il est possible de discuter simplement sans donnez l’impression d’agresser l’autre en permanence. La vérité absolue n’existe pas …. @Devoirdereserve : il est très difficile sur un forum de faire dans la nuance. Et souvent les susceptibilités sont exacerbées. C’est dommage de quitter ce forum à cause d’une seule… Lire plus »
Dan1
Invité
D’abord Lionel dit ce qu’il veut et ses contradicteurs aussi. Evidemment, il dit beaucoup, mais c’est normal pour un ingénieur “polytechnique” comme lui. Cela n’empêche pas que quand il dit n’importe quoi… ça se voit ! Après, chacun poursuit un ou plusieurs buts clairement annoncés ou cachés. Certains veulent juste faire croire, d’autres veulent informer, d’autres veulent juste contredire, d’autres encore veulent envahir les forums pour détourner les discussions et beaucoup ne veulent pas répondre aux questions qu’on leur pose si cela va contre les intérêts qu’ils défendent. Ainsi vont les forums ! Au milieu de ce fratras très orienté,… Lire plus »
Eloi
Invité
@ Lionel_fr Mettons que je souhaite produire tout ce que je consomme avec un système PV+H2, et que je ne me contente pas de produire mon énergie domestique mais aussi l’énergie des biens et services que je consomme. Je suppose que je suis un Français moyen, et que, en en moyenne, le coût énergétique des biens que j’importe est compensé par le coût énergétique des biens que j’exporte. En 2008, la France a consommé au total 11e18 J/an, et comme je suis un Français moyen, et que la France comporte 65 millions d’habitants, j’aurai consommé en un an 1,7e11 J/an… Lire plus »
Bachoubouzouc
Invité
1) Bravo pour ce petit calcul 2) J’aimerais poursuivre un peu votre raisonnement : D’après ce que vous dites, il faudrait pour chaque français 48kWc de PV, soit un peu plus de 400 m2 de panneaux. Pour une famille de quatre personnes, cela fait donc 1600m2 de panneaux. Question : Disposez vous personnellement de 1600m2 de toiture orientée à peu près au sud ? Et même en incluant la surface de toiture qu’on peut vous attribuer à votre travail, dans votre supermarché, dans la crêche de vos enfants… ? Parce que si on suit cette logique, pour alimenter tous les… Lire plus »
Eloi
Invité

@ Bachoubouzouc Personnellement, je dispose de moins de 100 m2 de toiture à diviser avec mes voisins du dessous et du dessus sur 5 étages,

Eloi
Invité
@ Bachoubouzouc Cependant rendons à César ce qui est à César Si l’on suppose qu’un disque de 30 km de rayon est entièrement recouvert par une méga-centrale type Amareleja, cela produirait annuellement 113 TWh, soit ~3,6% de ce que l’on a besoin un France. Donc en gros, on couvre un disque de 30 km d’un désert de silicium impropre à toute vie et à toute activité humaine, pour 3,6% de nos besoins. Hors un disque de 30 km de rayon, c’est la zone d’exclusion de Tchernobyl, qui comme chacun sait est “impropre à toute vie humaine” Ca laisse rêveur… On… Lire plus »
Bachoubouzouc
Invité
Il ne faut en effet pas raser des forêts pour s’alimenter en électricité. Les écologistes risqueraient de s’opposer à votre petite installation. Non, par contre il faut couvrir les toits, les parkings, etc. Il y a en France environ 10 590 km2 de sols bâtis : Pas de chance, on a 28 080 km2 de PV à installer… Allez, rajoutons donc les parkings, les routes et toutes ces “surfaces artificialisées” (terrasses, esplanades, etc) ! Cela nous fait 43 000 km2 maximum de surface qu’on peut couvrir de panneaux noirs sans écorcher notre vernis Plus-vert-que-moi-tu-meurs (©Je ne sais plus qui). 65%… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
vous me prétez des scenarii bien aventureux… Difficile d’entrer dans le détail de vos calculs dont je pense qu’ils sont corrects.. Je pense que vous savez calculer, je voudrais juste apporter une réserve sur les calculs complexes qu’on scénarise avec la volonté de démontrer que ça ne marche pas… Je passe tellement de temps à mettre en place des algoritmes qui marchent que “calculer ce qui marche pas” est au dessus de mes forces.. Je vais vous étonner, je ne pense pas qu’il soit vraiment souhaitable de supprimer le nucléaire dans le mix ! Sa part devrait décroître et le… Lire plus »
Eloi
Invité
@ Lionel_fr Il y a beaucoup de choses dans votre post, mais je reste persuadé que nous pouvons être d’accord sur beaucoup de points. Calculs Concernant mes calculs, je n’ai pas beaucoup de prétentions : regardez : je me suis déjà planté d’un facteur 2 sur la surface nécessaire (ce qui a un impact marginal sur le coût finalement, puisque j’achète de la forêt 😉 ). Je fais des calculs tous les jours, et honnêtement, rien ne vaut une vérification, et d’autant plus contradictoire. Cela me donnerait confiance que vous les vérifiiez ou proposiez un scénario alternatif Bref, ce que… Lire plus »
Eloi
Invité
>>”Personne ne peut être sûr que le watt Crète ne va pas rendre obsolète tous ses concurrents dans les 40ans à venir. Cela ne signifie pas qu’il parviendra à 0.1$/Wc mais on ne peut pas l’exclure , il faut donc accompagner le phénomène.” Financons la recherche pour atteindre 0,1 $/Wc ; et n’y allons pas de main morte. Mais n’achetons pas de PV à 1-2 $/Wc. Mettons le même argent dans la recherche que dans le déploiement d’une filière hors de prix. Voilà mon avis. Si je n’ai qu’une promesse de votre part que si on file du fric à… Lire plus »
Eloi
Invité

Concernant l’éolien (meilleur concurrent du nucléaire selon vous) je ne suis par contre absolument pas d’accord avec vous. Il n’y a pas pire en termes d’intermittence et d’imprévisibilité, et elle n’existe que parce que le coût de la gestion du réseau et de la capacité de back-up est à la charge du contribuable. Répartissez ce coût sur les vendeurs d’électricité éolienne, l’éolien disparaît le lendemain.

Lionel_fr
Invité
Hélas , la France n’aura jamais de leadership dans les cellules PV, elle n’a pas vraiment de fondeur électronique compétitif et aucune culture du B2C, indispensable à la production en volume Inutile de dépenser des fortunes en R&D dans un métier qui n’est même pas dans le dictionnaire ! Pour l’éolien, le Danemark a fait le trou et règne sur ce marché à 90md$/an (vestas, siemens wind power..) Pour avoir travaillé avec eux , je vous assure que je ne vois aucune oportunité pour le management français , et si on es laissait faire ? L’échec du rachat de Repower… Lire plus »
Eloi
Invité
@ Lionel_fr Vous êtes fatiguant, après la tentative de censure de mes mots sur la prolifération nucléaire, vous vous censurez vous-même! C’est quoi cette solution miracle, c’est Solar Fuel ? Vous croyez que Sabatier est compétitif devant le gaz russe et la gazéification du charbon ? Et pour l’instant aucune usine n’a été couplée à une source d’électricité “renouvelable” et, à ma connaissance, aucune communication sur le coût n’a été fait à part une estimation par Sterner, très optimiste, S’il est impossible qu’une filière française du PV se développe, pourquoi Enerplan se démène-t-il pour demander des subventions ? Le gouvernement… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
Tout ce que je dis n’est pas dirigé contre vous, même si c’est parfois le cas, le fait d’être critique ne signifie pas que je vous en veux ! Je me fais le même remarque car devant certains de vos excès , il est difficile de rester de marbre. Bon, la solution “miracle” à la consommation excessive d’énergie de nos civilisation n’existe pas. Laisser entendre qu’elle existe est à l’origine de bien des malentendus. Ni le nuke , ni les EnR n’apporte de solution “facile, pratique, abondante et bon marché” pour expliquer le terme “miracle”. Vos explications mêlent étroitement du… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité
“L’échec du rachat de Repower a scellé le sort du pays pour l’éternité. ” Il faut quand même en entendre…. “Je ne fais que des passages éclair en France pour suppléer les carences des ingés bac+6 qui n’ont jamais touché une base de données” Ce n’est pas vraiment la modestie qui vous étouffe, mais la France vous est reconnaissante. Si Enerzine pouvait organiser une souscription….. “Mais je vous assure que les steps marines seraient rentables dés la première minute d’exploitation et pour des siècles…” Si au lieu de nous assurer vous nous démontriez, ou à minima ameniez quelques chiffres, ce… Lire plus »
Eloi
Invité
Lionel_fr Cette discussion devient longue et honnêtement j’ai de la peine à vous suivre. * Votre solution pas miracle mais de stockage, c’est Solar Fuel, et la production de méthane, oui ou non ? * Concernant Sabatier, c’était une question de ma part. J’y crois guère, Sabatier n’est pas facile, et à une longue histoire d’optimisation des catalyseurs ; les CCGI me semblent plus abouties, plus simples (par définition, pas de concentration de l’air en CO2) et pourtant ca ne fait pas rêver non plus. Le coût avancé par Sterner pour Sabatier est là : est de 2 €/W, me… Lire plus »
Eloi
Invité

Effectivement je trouve des choses : “In contrast, Vestas makes geared wind turbines with generators that the require only 10% of the material used in other direct-drive machines. ” Ca ne ferait que 3,7 km2 (sic!)

Lionel_fr
Invité
Je suis français à tous égards y compris fiscalement, j’y ai de la famille et des amis. Je déclare mes revenus étrangers.. la conspiration des étrangers n’existe pas , c’est une compétition avec des règles, règles que le système français transgresse avec son monopole ambigü. Pour l’instant personne ne se plaint mais des puissance plus importantes que la france s’émeuvent de cette distorsion sans qu’on puisse dire s’ils vont poursuivre ou non. Je pense qu’ils vont attendre que la crise passe. En attendant, dans l’intéret de votre filière , je vous déconseille toute nouvelle mesure de protectionnisme , cela aurait… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Nous revoilà avec notre ami Sabatier! ( pas Patrick, Paul). Il y a déjà eu des débats sur ce thême sur Enerzine mais ni vous ni Lionel n’étiez présent à l’époque , cf:

wpDiscuz