Japon : les centrales nucléaires à rudes épreuves

Dimanche vers 13h35 (heure locale), les autorités japonaises ont informé l’AIEA avoir débuté l’opération de ventilation de l’enceinte de confinement du réacteur numéro 3 de la centrale nucléaire de Fukushima, dans le but d’en réduire la pression interne : "libération contrôlée de la vapeur".

En effet, après l’échec d’une manoeuvre visant à injecter de l’eau à haute pression, et après avoir effectué vainement d’autres tentatives de refroidissement du réacteur, les autorités ont commencé à injecter de l’eau, puis de l’eau de mer dans l’enceinte. Ils ont également averti qu’une accumulation d’hydrogène restait possible (NDLR : cela sous entend une possible explosion de l’enveloppe extérieure).

Samedi, les autorités japonaises ont informé l’AIEA que l’explosion du réacteur 1 de la centrale nucléaire de Fukushima avait eu lieu en dehors de l’enveloppe du circuit primaire (PCV). L’exploitant de la centrale, Tokyo Electric Power Company (TEPCO), a confirmé pour sa part l’intégrité du PCV.

Aussi, pour limiter les dommages au cœur du réacteur, TEPCO a proposé que l’eau de mer soit mélangée avec du bore avant d’être injectée dans la cuve primaire de confinement. Après avoir été approuvée par l’Agence japonaise de sûreté nucléaire (NISA), la procédure d’injection a débuté à 20h20 heure locale.

Japon : les centrales nucléaires à rudes épreuves
[ Centrale nucléaire Fukushima  avant le Tsunami ]

NISA a confirmé la présence de césium-137 et d’iode-131 dans les environs du réacteur 1 de Fukushima. Elle a aussi signalé une augmentation des niveaux de radioactivité autour de la centrale dimanche.

Japon : les centrales nucléaires à rudes épreuves
[ Centrale nucléaire Fukushima  après le Tsunami ]

Dès samedi, environ 170.000 personnes ont été évacuées autour de la centrale nucléaire de Fukushima, dans un rayon de 20 kilomètres. Dans un rayon de 10 kilomètres, l’estimation a porté sur 30.000 personnes.

Les autorités japonaises ont classé l’accident de Fukushima Daiichi (réacteur 1) d’un niveau 4 sur une échelle de 7 (INES).

La centrale nucléaire d’Onagawa, située plus au nord présentait elle aussi (dimanche) une menace, et l’Etat d’urgence a été décrété. Cependant, alors que les 3 réacteurs seraient « sous contrôle » selon les autorités japonaises, un niveau élevé de radioactivité a pourtant été mesuré. Ce réacteur en service depuis 40 ans aurait dû être fermé en février mais sa licence d’exploitation a été prolongée de dix ans.

Enfin, une autre centrale atomique, celle de Tokai, basée à seulement 120 km au nord de Tokyo, a vu sa pompe du système de refroidissement du réacteur n°2, cessé de fonctionner. Heureusement, la pompe de secours a pu prendre le relais. Cette centrale avait déjà connu un accident nucléaire en 1999 !

Actuellement, près de 2 millions de foyers sont privés d’électricité dans le nord du pays, où les températures sont hivernales. Onze des 50 réacteurs nucléaires du Japon sont arrêtés depuis le séisme, provoquant une importante chute dans l’approvisionnement en électricité.

A partir de ce lundi, TEPCO a prévu de planifier des coupures régionales de courant par rotation, en raison de l’arrêt de certaines centrales desservant la région Est du Japon. Elle a reçu l’autorisation du gouvernement, afin d’éviter que des régions entières soient soudainement plongées dans le noir.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

59 Commentaires sur "Japon : les centrales nucléaires à rudes épreuves"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Propv
Invité

@font-face { font-family: “Times New Roman”; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: “Times New Roman”; }table.MsoNormalTable { font-size: 10pt; font-family: “Times New Roman”; }div.Section1 { page: Section1; } J’ai vu les vidéos de l’explosion de la centrale nucléaire. Ca fait vraiment peur ! Je croyais que c’était totalement impossible, notamment dans les pays ou les mesures de sécurité sont drastiques (Japon, France, …) J’ai l’impression que mêmes si tout est fait pour sécuriser ces installations, un accident grave n’est jamais impossible en cas de situation extrême. C’est donc potentiellement vraiment dangereux !!!

ccsiaix
Invité

Le séisme a aussi touché un barrage d’irrigation des terres avoisinantes Combien de morts ? Combien de manifestants contre les barrages ? Rupture dun barrage dans la région de Fukushima, l’une des plus proches de l’épicentre du séisme. Des maisons ont été emportées.

renewable
Invité

comme pastillvert : vous êtes un illuminé ou simplement on vous a payé très cher pour venir combattre toute critique du nucléaire ce matin???? vous êtes indécent! c’est à cause de criminels comme vous qu’on a laissé les japonais installer des centrales sur un territoire soumis aux séismes, tiphons, tsunamis, volcans…. il vous faut quoi pour ouvrir les yeux? que le prochain épicentre soit SOUS l’une des 11 centrales?

ccsiaix
Invité

Au passage, vous n’avez pas répondu aux questions. J’en rajoute une : Quel serait les dégats de l’explosion d’un méthanier ? PS : le méthane est le complément indispensable au manque de vent des éoliennes ….

Flo
Invité

… entre une grosse quantité d’eau se déversant par accident, et une grosse quantité de particules radioactives se déversant par accident… Les différences sont de l’ordre de la maîtrise, de la perception, de la temporalité, de la mobilité. Bref, stop à la comparaison de dangerosité sur le nombre de mort, qu’il soit immédiat (hydraulique) ou complexe et long (pétrole, charbon, nucléaire).

renewable
Invité

vous vous moquez du monde, il est impossible de discuter avec les salariés ou retraités d’AREVA&EDF&CEA illuminés comme vous mais que faites vous encore en France? vous êtes collectivement responsables de cette situation, pourquoi n’allez vous pas travailler sur place au Japon pour empêcher la catastrophe? en France on a tout prévu mais les ingénieurs nucléaire Japonais évidement sont des minables à côtés des français qui ont tout compris?? c’est ça??

ccsiaix
Invité

Le nombre de victimes du séisme et du tsunami est en effet important. Le nombre de victimes de l’accident nucléaire est limité à quelques personnes (au pire) il faut savoir relativiser en écoutant la télé…

microbetao
Invité
Pour le “Pas d’attaque personelle …. merci” je suis d’accord pour ne pas attaquer l’éolien en lui donnant comme complément l’usage de méthanier, sans compter qu’on dérive vers le hors sujet. Si on utilise de l’éolien et de centrale nucléaire pour se fournir en énergie, c’est aussi deux compléments dans les faits. Si l’on se dit qu’il faut pas se rendre dépendant d’une seule source d’énergie, alors forcément il y en aura plusieurs dites complémentaires. Avant tout si l’on consomme de mauvaises énergies n’est-ce pas que l’on consomme trop d’énergie par rapport à ce que l’on ait capable de trouver… Lire plus »
Rice
Invité
La situation devient difficile pour les défenseurs de l’atome “sans danger et pas cher”. Autant de ministres et autres hauts responsables gouvernementaux (futurs salariés des grands groupes de l’atome après 2012….), pour nous expliquer que rien de ce qui se passe au Japon -actuellement niveau 4- n’est possible chez nous ! Qui se rappelle de Windscale -niveau 4-, Theree Mile Island -niveau 5-, Tchernobyl -niveau 7- et Saint-Laurent (en France en 1980) -niveau 4- ? Mais tout cela est bien vieux et nous nous en sommes sortis sans (trop) de bobos… sauf aujourd’hui pour le Japon, hélas. Et à ceux… Lire plus »
falmer
Invité
Lorsque l’on parle de la relation entre eolienne et methanier, c’est lorsque lee methane est utilise pour produire de l’electricite lorsque les eoliennes s’arretent de tourner a cause de manque de vent. C’est de la production de pointe, ou de lissage. Le nucleaire c’est de la production de base. On ne peut pas augmenter ou reduire la production du nucleaire en fonction de ce que produisent les eoliennes. Donc c’est different. Enfin, il faut arreter de s’exciter sur notre surconsomation d’energies, meme si c’est effectivement vrai (je suis d’accord sur le principe et sur certaines applications pratiques comme l’isolation). Neanmoins… Lire plus »
Nicolas_54
Invité
Le nucléaire est dangereux à la base, c’est un fait, mais il s’agissait (à l’époque et toujours actuellement) d’une énergie “maîtrisable” et viable dans le temps. C’était la seule solution pour le Japon afin de ne pas être hyper dépend du pétrole à l’époque (tout comme al France) et il s’est passé des décennies sans incidents graves. Que devons-nous faire ? interdire aux “pays à risques” (sismiques, religieux tant que nous y sommes) de construire des centrales et donc de les rendre dépendant ?? Le Japon est informé des risques sismiques, il contruit afin de s’en protéger mais il ne… Lire plus »
Etienne solar
Invité

Quelqu’un peut-il nous préciser les localisations géographiques des centrales vendues à l’étranger  (ou en projet) par Areva and Co ? Maintenant nous avons la certitude qu’en cas de catastrophe naturelle, le nucléaire arrête sa production ou/et rend la vie impossible !!! “Vous avez un cauchemar ? Le nucléaire le réalise !!”

microbetao
Invité
je compatis, ma tentative de retourner les points de vue est juste là pour jouer le rôle de la termite qui titille la reine des termites afin qu’elle ne s’endorme pas… un peu tiré par les cheveux mais je ne remet pas en cause le système de lissage, je remet en cause le fait d’accuser un peu facilement l’éolien sur le principe de sa necessité d’être complété et en plus avec le méthane. On dit souvent, l’éolien n’est pas une solution car seul il requiert d’être compléter pour les périodes de déficit (de vent). Alors qu’on ne dit pas que… Lire plus »
Kw tu nous tien
Invité
Bjr à toutes et tous, En dehors des différentes querelles (qui éventuellement peuvent exister CQFD . . ) je souhaiterais avoir différentes informations : – combien de Kw avons nous besoin en France (jour ou an)? – combien sont de Kw sont d’origine “atome”? – combien sont d’origine barrage ? Pour un avenir différent . . . – combien de Kw pourraient être fournis par l’éolien avec une couverture max ? – combien de Kw pourraient être de source solaire ? – ou trouver le delta / à nos besoins ? Comment stocker les Kw éoliens et solaire (les barrages,… Lire plus »
Nature
Invité

Pourrait-on voir sur ce site les cartes superposées des centrales nucléaires et des zones de risques sismiques en France métropolitaine ? Merci

Aurel
Invité

” la population ne veut PAS changer de qualite de vie (ou a peine)” Je ne vois pas comment isoler les maisons (comme vous le dite juestement), remplacer les éclairages copnventionnels par des LEDs ou autres mesures de ce type fera diminuer la qualité de vie de la population. Il suffirait peut-être simplement d’arrêter d’encourrager la population à consommer toujours plus et gaspiller l’énergie, pour que les lobbies de l’énergie (le couple AREVA-EDF en tête) se gavent.

Aurel
Invité

“les centrales et l’atome produisant au fil de nos besoins” C’est bien pour ça qu’on fait appel aux centrales à charbon pour répondre aux pics de consommation, et qu’EDF brade le kWh la nuit !

ccsiaix
Invité

Ce lien explique bien ce qui s’est passé :

Reivilo
Invité
– combien de Kw avons nous besoin en France (jour ou an)? => 62 549 000 puissance instantannée consommée aujourd’hui à 13H45 – combien sont de Kw sont d’origine “atome”? => 50 341 000 à la même heure – combien sont d’origine barrage ? 5 970 000 idem (source site éCO2mix) Pour un avenir différent . . . – combien de Kw pourraient être fournis par l’éolien avec une couverture max ? => 25 000 000 (objectif Grenelle 2020 tx de charge 100% ce qui n’est pas réaliste…) – combien de Kw pourraient être de source solaire ? => =>… Lire plus »
andre
Invité

Je suis scandalisé par ces commentaires où aucune compassion pour les victimes du séisme et surtout du tsunami n’est émise. Que l’on soit pro ou anti-nucléaire le moment n’est certainement pas encore venu de se quereller tant que la situation ne sera pas stabilisée. Attendons de connaître tous les faits avant d’en tirer les enseignements.

Reivilo
Invité
Oui bien sûr mais : on a eu 25 ans pour prendre en compte et en compassion les ravages de Tchernobyl, les milliers de morts, les terres contaminées, les enfants atteints de cancer … et qu’est-ce qui a vraiment changé dans cette industrie ? Avons-nous vraiment écarté les dangers d’accident, réglé le problème des déchets, de la prolifération, de l’opacité ? Si on ne réagit pas lors de ces catastrophes et de ces grands périls pour au moins engager un vrai débat démocratique sur le sujet, quand le fera-t-on ? D’accord bien sûr pour le respect des victimes en priorité… Lire plus »
Dan1
Invité

La France comme le Japon sont des pays hypernucléarisés de notoriété publique, alors on écrit : “Il suffirait peut-être simplement d’arrêter d’encourrager la population à consommer toujours plus et gaspiller l’énergie, pour que les lobbies de l’énergie (le couple AREVA-EDF en tête) se gavent.” Oui, sauf que, à l’extrème, la France électronucléaire ne tire que 20 % de son énergie finale du nucléaire : Qui sont donc les lobbies des 80% restants ? Où se situent AREVA et EDF dans le classement ?

ccsiaix
Invité

Le pétrole est bien plus important que l’atome dans notre pays ! Pour benkebab, on est dans le flou, on espére que les enceintes tiennent le coups ! Ces accidents sont trés proches de l’ccident nucléaire de Three Mile Island

renewable
Invité
Vous faites vraiment un sale métier, vous êtes dénué de conscience ou illuminé? Et vous pouvez garantir qu’il n’y aura pas d’autre tsunami? Pas d’autres séismes? Pas d’éruption volcanique proche d’une centrale? pas d’attentat terroriste? Ceci pour les dizaines d’années à venir et pour les siècles à venir en ce qui concerne les déchets nucléaires? Des régions, des pays se dirigent vers le 100%ENR, sortent du nucléaire ET des énergies fossiles et vous voudriez nous condamner au risque nucléaire? Nous n’avons qu’une seule planète et en cas de catastrophe nulle part ou fuir les nuages radioactifs. Et vous seriez en… Lire plus »
ccsiaix
Invité

Le but d’un forum est de lire les messages et d’y répondre pas de se cramponner à une propagande, Merci

renewable
Invité

Vous vous moquez du monde? Vous passez vos journées payées à défendre envers et contre tout le nucléaire et vous parlez de propagande? Vous êtes fou.

ccsiaix
Invité

Voilà ce qu’on apelle un troll …. Profitez-en avant de le voir bannir du forum !

renewable
Invité

Il ne vous reste plus que cela…. pathétique. Nos très nombreuses discussions sur les sujets liés à l’énergie balayées d’un mensonge de plus, bravo. Les gens comme vous font que dans l’esprit des gens NUCLEAIRE = MENSONGES

renewable
Invité

ah voici enfin les élements de langage d’Areva, il en aura fallu du temps! Voilà un beau discours ou on va maintenant faire culpabiliser les méchants critiqueurs du nucléaire et pourquoi pas carrément dire qu’ils sont responsable du tsunami exprès pour embêter notre fleuron national? Vous êtes à l’UMP ou d’AREVA?

enerZ
Invité

Même si en matière de nucléaire, la confrontion Anti / Pro semble inévitable, vous pouvez par contre restez courtois et modéré dans vos propos … Sinon, il y aura des dérapages “inacceptables” sur le forum …  Merci de votre compréhension…  Le modérateur

renewable
Invité

merci pour votre conseil pour la dignité chacun en jugera, mais pour mon sang-froid c’est compliqué face à un tel mur de technocratisme froid et totalement dévoyé à cette énergie du passé résoluement dangeureuse pour l’humanité.

Dan1
Invité
A renewable. “@dan1 Vous faites vraiment un sale métier, vous êtes dénué de conscience ou illuminé?” Aujourd’hui , vous n’arrêtez pas d’être dans le registre de la pure provocation ad hominem. Où voulez-vous donc aller ? Vous ne croyez quand même pas que je vais vous offrir un combat sur votre terrain ? après trois ans sur Enerzine, j’en ai vu d’autres ! Tout ce qui est exagéré est insignifiant et pour le compte, vous jouez fort bien avec l’insignifiance. Enfin je ne fais pas un sale métier car… ce n’est pas la défense du nucléaire qui me fait vivre… Lire plus »
yp
Invité
qu’un pays soumis aux tsunamis depuis toujours construise des centrales nucléaires en bord de mer sans la moindre protection. ils auraient au moins pu surélever la centrale ou faire n’importe quoi qui l’aurait protégé Autant je comprends que nous avons actuellement pas d’alternative au nucléaire, autant j’aimerais vraiment qu’on soit beaucoup plus efficace dans l’anticipation des problèmes. Mais c’est toujours la logique du profit, c’est pour ça qu’on est pas prêts pour le nucléaire. Actuellement en France il y a de moins en moins de personnel EDF dans les centrales, et de plus en plus d’intérimaires qui sont totalement des… Lire plus »
enerZ
Invité

Dan1 est un lecteur régulier et reste un commentateur crédible. La rédaction d’enerzine le connaît uniquement que par l’intermédiaire de ses propos sur le forum qui sont dans la plupart du temps étayés par des arguments valables…  A de nombreuses reprises, il a été là pour clarifier certaines informations. ET nous n’avons pas peur de le dire. Sur l’ensemble de ses commentaires postés, Dan1 reste pour la rédaction un contributeur crédible et impartial. La rédaction.

Pierrotb001
Invité

Sauf erreur je crois que mon post a été supprimé par Enerzine? A tous les spécialistes de la fission: quel est la conséquence du non refroidissement des barres? Quels scenari sont à prévoir? Cela éleverait un peu le débat j’espère.

Devoirdereserve
Invité
Avant toute chose, je tiens à dire que je ne suis pas spécialiste des BWR, et a fortiori pas de leur accidentologie… Et que je ne suis pas payé par l’industrie nucléaire, d’aucune façon, directe ou indirecte. ….Cependant L’injection d’eau de mer doit permettre de renoyer les barres, et de refroidir le coeur par circulation de cette eau dans la cuve. Une conséquence du dénoyage prolongé serait la fonte du combustible avec à terme : – la possibilité de percement de la cuve, puis de l’enceinte de confinement par gravité, vers le bas (en direction du sol donc). Mais vu… Lire plus »
Rice
Invité
Je ne suis pas un “contributeur” régulier, et je n’ai ni la compétence, ni l’éloquence de certains mais je voulais quand même vous faire part de mon point de vue. Je ne comprends pas pourquoi on s’acharne, c’est bien le verbe approprié, à défendre le nucléaire. A mon sens, cette énergie est depuis un certain temps déjà, indéfendable, même si grace (ou à cause) d’elle je paye mon kWh 0,11 €. Justement parce qu’elle est (artificiellement) pas chère, elle étouffe tout autre forme de recherche. Si l’on connaissait sont coût réel incluant R&D, démentellement et enfouissement, peut-être verrions nous l’émergence… Lire plus »
enerZ
Invité

Vous avez posté votre question dans l’autre article.   Le modérateur

Sicetaitsimple
Invité
D’abord ( merci Lion), il me semble la situation du Japon voudrait qu’on garde un peu de retenue. Les “extremistes”, notamment ccsiaix, pourraient quand même éviter de faire de la provocation en parlant d’une rupture d’un barrage d’irrigation qui existe peut-être mais qui dans le désatre général ne semble pas vraiment être le problème.On verra plus tard.. La situation, c’est quand même 3 réacteurs qui sont en train de fondre.. Explosions sur les réacteurs 1 et 3, le 2 soit ça arrive très bientôt, soit Tepco arrive à ventiler ( en détruisant volontairement le toit situé au dessus de l’enceinte… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité
je suis prèt à entendre tout et n’importe quoi, mais dire que “le toit de la partie supérieure est soufflé, parce qu’il est fait pour ! C’est un hangar anti-déflagrant, c’est à dire de vulgaires toles sur poutrelles : il ne résiste pas pour ne pas renvoyer d’onde de choc vers le coeur, ni venir s’écrouler dessus… en cas de libération d’hydrogène, ce qui s’est produit. Preuve que tout ce qui se passe, bien qu’inhabituel et impressionnant a été prévu !” Ben voyons…les ingénieurs japonais ont inventé un système fait pour retenir l’hydrogène en attendant qu’il explose! Non, cette enceinte… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Si vous n’avez pas encore compris qu’il n’y avait aucun rapport entre TMI et l’accident actuel, vous avez un problème….Comprenez bien que sur cette centrale, tous les systèmes de refroidissement sont détruits. Le seul moyen de refridir, à supposer qu’on y arrive, c’est de balancer de l’eau et de relacher de la vapeur contaminée. TMI ne s’est jamais retrouvé en black-out et sans systèmes de refroidissement, si mes souvenirs sont bons.

Devoirdereserve
Invité

Je suis navré de vous avoir froissé, mais admettez qu’il y a bien une partie du bâtiment qui dégage, et pas l’autre, de manière tranchée. Parce qu’il y en a une qui doit résister… et pas l’autre. (vous tournerez cette phrase comme vous voudrez…) Ceci dit, les cas du 1 et du 3 ne sont peut-être pas identiques. A propos de TMI, comparaison n’est pas raison OK. Mais on peut bien se raccrocher à quelque chose pour essayer de faciliter les explications… Non ?  Cdlt

Dan1
Invité
“Quand on traine un peu sur Enerzine, c’est un passage obligatoire, qu’on soit pour le tout nucléaire comme de nombreux contributeurs de qualités ou plutôt partisan du renouvelable comme moi.” je ne crois que le problème de l’énergie (et pas seulement de l’électricité) se pose et se posera de cette manière au niveau mondial. le monde ne sera jamais tout nucléaire parce que c’est impossible et non souhaitable. Le pire pays au monde (la France) ne tire que 20% de son énergie finale du nucléaire. Cela pourrait augmenter ou diminuer mais ne sera jamais 100 %, loin s’en faut. De… Lire plus »
ccsiaix
Invité

Sur le plan économique, il y a suffisament de charbon, de gaz,de pétrole pour soutenir cette tendance énergétique pendant … quelques dizaines d’années, ouf Mais sur le plan environnemental, qu’en est-il ? quelle seront les conséquences de l’effet de serre correspondant ?

Sicetaitsimple
Invité

A peu près au moment où je l’écrivais (hier à 21h33), le réacteur 2 a explosé…et visiblement les dégats ont touché l’intégrité du confinement. Si vous pouviez vous concentrer sur ce qui arrive, ça vous éviterait de proférer des bétises.. On aura bien le temps de penser à l’effet de serre dans quelques semaines ou quelques mois.

ccsiaix
Invité

Malgré ce drame épouvantable, je ne vois pas en quoi  parler d’effet de serre reléve de la bétise ?

Flo
Invité

Article avec des fautes d’orthographe de CP … ça fait mal !

Devoirdereserve
Invité

à Sicetaitsimple ? Ce n’est pas par provoc., mais vous semblez sûr de comprendre ce qui se passe.  Le réacteur 2 aurait explosé ? Et l’enceinte de confinement est endommagée ? Avez-vous une source précise pour ces deux informations ?

ccsiaix
Invité

Des dizaines de spécialistes suivent la situation à l’IRSN Des communiqués clairs et détaillés son disponibles sur le site d’l’institut. PS: j’ai lu ces communiqué et suis trés inquiet sur la situation

Japon
Invité

Le vrai visage de japon malgres tout ce qu’ils leurs ont fait, les Coréens du Sud continuent à les aider !

wpDiscuz