Japon : l’impact d’un séisme sur une centrale nucléaire

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) va envoyer début décembre une équipe d’experts internationaux au Japon pour étudier l’impact d’un séisme l’an dernier sur la centrale nucléaire de Kashiwazaki-Kariwa.

Cette centrale composée de sept unités est la plus grande du monde. Elle est restée fermée depuis le séisme qui s’est produit le 16 juillet 2007.

L’équipe de l’AIEA composée de dix experts internationaux se rendra du 1er au 5 décembre au Japon. Elle étudiera l’évaluation en cours menée par l’Agence japonaise de sûreté nucléaire et industrielle (NISA) et par le propriétaire de la centrale, la Compagnie d’électricité de Tokyo (TEPCO), concernant la structure du site et de ses composants. L’équipe examinera aussi leur réévaluation de la sûreté sismique de la centrale, précise l’AIEA dans un communiqué publié mardi.

Il s’agira de la troisième mission de l’AIEA faite à la demande du Japon.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz