JMBE et Aérowatt fusionnent et pèsent 2.000 MW

Aérowatt et JMB Énergie ont annoncé leur fusion pour donner naissance à Quadran, un nouveau poids lourd de la production d’énergie renouvelable en France s’inscrivant dans le Top 5 des acteurs nationaux du secteur.

La société est présent sur les principales sources d’électricité verte : l’éolien, le photovoltaïque, l’hydraulique, le biogaz / biomasse. Le Groupe développe essentiellement des centrales pour compte propre mais permet aussi à des partenaires de rentrer dans le secteur des énergies renouvelables via la livraison de sites "clés en main".

A ce jour, Quadran exploite un parc de 136 centrales en France métropolitaine et en Outre-mer :

  • 39 parcs éoliens d’une puissance cumulée de 200 MW ;
  • 86 centrales solaires (toitures, ombrières Heliophane et au sol) développant 58 MWc ;
  • 6 centrales de valorisation du biogaz d’une puissance de 9 MW ;
  • 5 centrales hydroélectriques développant 4 MW.

En tenant compte des livraisons de nouvelles centrales programmées d’ici à la fin de l’année, Quadran vise 330 MW installés fin 2013 et un chiffre d’affaires annuel de 70 ME. Avec plus de 700 GWh d’électricité renouvelable produite dans l’année, Quadran est en mesure de couvrir la consommation annuelle de 600.000 habitants, soit plus que les populations réunies des agglomérations d’Orléans et Béziers.

Fort d’un portefeuille de projets de plus de 2.000 MW, Quadran a pour objectif d’exploiter 500 MW d’ici 3 ans.

"C’est une très grande fierté que de donner naissance à un nouvel acteur de poids des énergies renouvelables. Pour servir ses ambitions dans le cadre de la transition énergétique et respecter ses engagements, la France a besoin de s’appuyer sur des acteurs de taille intermédiaire, indépendants et disposant des moyens pour mener à bien des projets d’envergure et libres de leurs choix stratégiques d’investissement" a déclaré Jean-Marc Bouchet, Président de Quadran.

"Nous disposons aujourd’hui d’une taille significative et d’un réseau d’expertises dans quatre énergies complémentaires. Cette position va nous permettre d’accélérer notre développement" a ajouté pour sa part, Jérôme Billerey, Directeur Général de Quadran.

** avec 110 collaborateurs répartis dans 13 agences et filiales en France métropolitaine et en Outre-mer, Quadran couvre l’ensemble du territoire national.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

24 Commentaires sur "JMBE et Aérowatt fusionnent et pèsent 2.000 MW"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Papoumontchat
Invité

Si j’additionne les centrales en servce, je trouve 271 MW: on est bien loin des 2.000 MW annoncés dans le titre !! ça les laisse toujours au TOP 5 ?? On peut se demander qui “paie” ce genre d’article publié sans contrôle…

Aerotop
Invité

Vous connaissez le terme “en portefeuille”. Apparamment non.

Pas naif
Invité

700 GWh pour un parc disponible de 271MW, ça donne un équivalent fonctionnement plein pôt de 2600 heures par an. Impossible avec de l’éolien terrestre (1800h) et du PV (1100h, pour être généreux): ils devraient n’être qu’à 470GWh. Il est vrai que ces énergies ont de plus en plus besoin d’esbrouffe et d’effets d’annonce pour masquer la terrible réalité: du bluff

Amiral
Invité
L’éolien terrestre a une capacité équivalent heure pleine de 1800 à 3000h annuelles, suivant les zones d’implantation et le type de machine. En particulier, les éoliennes installés dans l’Aude et les Pyrennées Orientales produisent à plus de 3000 heures. Le PV a une capacité qui s’élève à 1250 h /an en moyenne dans le sud de la France (jusqu’à 1500 h dans le Var pour des panneaux orientés Sud) Les centrales biogaz et hydrauliques peuvent tourner entre 4000h et 7500h par an. Ainsi, 2600h pour la totalité des centrales “Quadran” parait tout à fait raisonnable, l’esbrouffe et le bluf étant… Lire plus »
Homer
Invité

Alors la va falloir me dire quelle chiffre vous allez choisir comme mensonger. Première possibilité 2 000 MW qui produis 700 GWh soi 350 heure pleine (ici c’est vous qui mentez). Deuxième possibilité 2000 MW pendant 2400 heure pleine (moyenne de 1800 et 3000) soi 4 800GWh (je doute que ils baissent volontairement leur puissance disponible donc les 2 chiffres ne sont pas compatible). Troisième possibilité 700 GWh avec 2400 heure pleine soit 292 MW et la le tire est faux. Alors qui ment ?

Temb
Invité
Mensonges après mensonges vous répétez toujours les mêmes imbécilités Décidement votre haine du renouvelable est immense 🙂 L’éolien en Allemagne c’est bien 1800H, en France c’est 2400H Le PV en moyenne c’est 1200H, et cela monte à plus de 1500H dans le sud. L’éolien nouvelle génération est à plus de 2800H en moyenne (diamètres de rotor à 100m et plus). L’éolien en mer est souvent à plus de 4000H, 4500H pour les deux premiers parcs allemands opérés par Areva et Repower. @Homer Vous n’avez rien compris. Les 2000MW sont le portefeuille du groupe, leur puissance raccordée c’est 271MW, qui ont… Lire plus »
enerZ
Invité

Merci de vous calmer… les noms d’oiseaux n’apportent rien à la discussion.

Papoumontchat
Invité

Je persiste dans mon premier avis car n’importe quel porteur de projet sait bien qu’additionner les projets est une utopie qui sera hélas bien loin de la réalité des MW installés ! ET TOUT LE MONDE EN A PLEIN LES CARTONS. Quant au portefeuille ça ne peut concerner que les projets débouchés (administrativement et financièrement) en attente de réalisaton complète, donc non raccordés.

Homer
Invité
Non je n’est pas rien compris je voulais faire réagir sur les chiffres qui sont annoncé. Et lorsque l’on dit que l’on pèse 2 000MW alors que seulement 10% de cette puissance est réellement installé c’est un peu osé. Ensuite on pourrait discuter de l’avenir de l’éolien. Le but des ENR est il me semble de se passer des énergies fossile. Sachant qu’en 2012 la France à consommer 168 MTEP ce qui représente environ 2 000TWh quel pourcentage les éoliennes seront sensé représenté dans la production d’énergie total pour notre pays et quels mesures sera mis en place pour luter… Lire plus »
Homer
Invité

Contrairement à ce que certain pourront penser je suis loin d’être anti ENR. Cependant à mon snes les investissements massif qui sont actuellement injecté dans certaine d’entre elle ne sont pas justifié car elle ne pourront représenté une part significative de notre mix énergétique (il en vas de même pour le PV).

Temb
Invité
Il est vrai que la présentation de 2000MW n’a pas vraiment de sens, car ils seront construits dans 10, 20, 30ans en fonction d’un tas d’évolution possibles. Mais le chiffre de production est tout à fait réaliste sur la puissance installée. L’éolien ne remplacer jamais rien à lui tout seul. Si pour vous le but c’est de représenter une part significative, dites-moi ce que vous entendez par là. 1%? 10%? 25%? L’éolien en France aujourd’hui c’est 3% de la conso et 2.7% de la production. Le PV c’est 0.9% de la conso et 0.8 de la production. C’est peu significatif… Lire plus »
Homer
Invité
A Moins que j’ai mal compris vous me parlez d’un pourcentage de production électrique. Mois ce qui m’inquiète énormément c’est la production d’énergie total. Je pense que tout le monde est d’accord sur le fait que nous devrons savoir nous passer du pétrole, gaz …etc. De la il faut se demander par quoi remplacer cette source d’énergie. Pour maintenir notre niveau de vie actuel il nous faut produire environs 2000 TWh par ans. Et c’est la je voudrai savoir quel part prendra l’éolien et le Pv. Car il faut rester réaliste il ne pourra dépasser une certaine valeur. Je vous… Lire plus »
Homer
Invité

Je retransmet mon lien qui est mal passé

Temb
Invité
Ok on part de loin là. Oui l’éolien ne produit que de l’électricité. A-t-on vraiment besoin de 2000TWh au total? c’est une belle question en soi, qui ouvr la question de l’éfficacité énergétique. Sur l’éolien si vous nous parlez de 548GWh, c’est vraiment pas grand chose à stocker. Mais ce n’est sans dout pas la valeur dont vous vouliez parler. Dommage je n’ai pas le temps de reprendre tout dès le début mais vous avez raison sur le fait que l’éolien n’est qu’une petite partie de la réponse à court terme. A long terme avec un cout de stockage réduit,… Lire plus »
Homer
Invité
Les 2000 TWh est l’énergie consommé en France en 2012. Alors je veux bien que l’on fera quelque progrès sur l’isolement et un peu sur le transport mais nous serons également plus nombreux, il y a donc peut de chance pour que ce chiffre change fondamentalement. Ensuit les 598GWh représente 10% d’une journée de consommation. Et pourtant je vous assure que on ne stocke pas une tel quantité n’énergie aussi facilement. Cela représente 200km^2 de barrage de 100m de haut. Et il ne s’agit la que de 10% d’une seule journée. Le défit est vraiment énorme et ce n’est pas… Lire plus »
climax1891
Invité
En 2007, en énergie finale, 83,8 millions de TEP, ont été consommées sous forme de chaleur. Soit presque la moitié de l’énergie finale, 176 millions de TEP en comptant les usages non énergétiques. Dans le détail – 11,9 Mtep (14,2% du total de la chaleur) à partir d’électricité (dont 13,0% est d’origine renouvelable), – 35,0 Mtep pour le gaz, – 19,7 Mtep pour le pétrole (se répartissant en fioul lourd à usage industriel, fioul domestique et GPL16) – 6,5 Mtep pour le charbon, sachant que plus de 70% de la consommation finale de charbon sont concentrés dans la sidérurgie. Dans… Lire plus »
Nicias
Invité

Avec plus de 700 GWh d’électricité renouvelable produite dans l’année Donc notre “poids lourd” a produit 0,14% de l’électricité française.

Temb
Invité
Désolé mais votre approche consistant à vouloir stocker 10% de notre consommation n’a absolument aucun sens. Personne ne songe à faire un mix 100% éolien, donc il n’y aura jamais besoin d’écouler presque 4 jours de stock à cause d’une absence totale de vent. D’ailleurs ceci n’existe pas, il y a toujours un minimum de vent. Juillet et Aout sont les pires mois, on peut descendre autour de 5% de la puissance installée pendant 3 à 4 jours (grand max), et on peut descendre jusqu’à 2% pendant quelques heures au plus chaud de l’après midi par anticyclone massif en France.… Lire plus »
Bachoubouzouc
Invité

Si personne ne songe à 100% d’éolien ou de PV (même combat), alors quelle technologie voulez vous pour tenir les (mettons) 80-90% restants du mix français ? Et si l’éolien n’est destiné qu’à ne faire qu’une part minime de notre futur mix, alors où est l’intérêt d’en installer ?

Nicias
Invité

A la tombée du soleil le vent thermique reprend ses droits et fait remonter la barre un peu au-dessus des 5%. Parce que maintenant le vent se lève avec la tombée de la nuit ? C’est le soleil qui chauffe l’air et lui permet de s’élever, créant une dépression au sol et donc un appel d’air.

Homer
Invité
À aucun moment je ne vous ai parlé d’un mix 100% éolien. J’ai pris comme exemple un mix à 10% éolien. Ensuite je prend l’hypothèse une journée complet sans vent. Même si l’on est jamais à 0% de la capacité de production il arrive que celle si descende à moins de 10% pendant plusieurs jours consécutif, mon hypothèse ne me semble pas aberrante. Ensuite pour vos hypothèse sur le fait que le soleil brille et prend le relaye ensuite. Prenez la journée du 1 août 2012 , on est bien en pleine été et la production éolienne est très faible… Lire plus »
climax1891
Invité

En 2007, l’Europe a utilisé 137,4 millions de TEP de gaz naturel pour produire de l’électricité 253 millions de TEP de gaz naturel dans le résidentiel, le tertiaire et l’industrie. A la différence de l’électricité, la chaleur peut se stocker plusieurs heures Sur la photo, on voit un chauffage solaire haut température destiné à chauffer à 180 C° 80’000 litres de bitume.

climax1891
Invité
Sicetaitsimple
Invité
Homer a un peu ci-dessus rappelé ce qui me parait être un fondamental, je cite: “Le but des ENR est il me semble de se passer des énergies fossiles.” Si on est d’acord là-dessus, beaucoup de débats deviennent plus simples: – le débat franco-francais electro-nucléo-centré perd son sens. Vouloir à tout prix remplacer avant l’heure le nucléaire existant par des ENR, c’est forcément augmenter à court terme la part du fossile dans la production d’électricité francaise (et un peu chez nos voisins au passage). Cf les débats sur la fameuse promesse de FH de 50% en 2025, personne ne sait… Lire plus »
wpDiscuz