JNFL rejoint Areva pour le recyclage des combustibles

L’équipe industrielle formée par Areva, Washington Group International et BWX Technologies, a annoncé aujourd’hui la signature d’un accord avec le japonais Japan Nuclear Fuel (JNFL) pour répondre aux attentes du Département américain à l’Energie (DOE) sur la gestion des combustibles nucléaires usés américains.

Les quatre partenaires soutiennent le DOE et son programme GNEP (Global Nuclear Energy Partnership) qui prévoit notamment le développement d’une usine de traitement des combustibles usés et d’un réacteur rapide pour les recycler. Cette alliance permettra de mettre à disposition de GNEP un niveau d’expertise inégalé, acquis par chacun de ces industriels sur son marché intérieur et à l’international.

JNFL dispose en effet d’un précieux retour d’expérience dans le cadre du développement et de l’exploitation de son usine de traitement de Rokkasho-Mura (Nord du Japon). Avec le renfort de son partenaire japonais, l’équipe menée par Areva réunit en son sein les capacités industrielles les plus avancées en matière de technologie, de sûreté, de non-prolifération et de respect des réglementations internationales.

"Les membres de notre équipe coopèrent depuis de nombreuses années au niveau mondial, tant avec le DOE qu’avec les laboratoires de recherche nationaux" a déclaré Michael Mc Murphy, président d’AREVA Inc. (Maryland, USA).

"Notre équipe reflète les concepts de « partenariat » » et d’approche « globale » contenus dans GNEP. Nous sommes prêts à apporter notre expertise et notre savoir-faire au DOE et aux électriciens, en faisant des États-Unis un acteur majeur dans la technologie du cycle du combustible, tout en permettant à notre nation d’assumer ses responsabilités en matière de gestion des déchets radioactifs".

(src : CP – Areva)
Partagez l'article

 



         

Articles connexes

avatar
  Souscrire  
Me notifier des