Enerzine

Jusqu’à 12% d’électricité solaire en Europe d’ici 2020

Partagez l'article

L’énergie solaire photovoltaïque est prête à devenir une ressource majeure et concurrentielle sur le marché de l’électricité en Europe : c’est la conclusion de l’ambitieuse étude menée par l’EPIA (European Photovoltaic Industry Association) en collaboration avec A.T. Kearney, le cabinet-conseil en management stratégique.

Le rapport « SET For 2020 » explore les différents scénarios de déploiement possibles. Dans les conditions actuelles du marché, l’énergie photovoltaïque fournirait entre 4% et 6% des besoins de l’Europe en électricité à l’horizon 2020. Toutefois, si des conditions plus favorables étaient établies par les décideurs européens, les régulateurs et le secteur de l’énergie au sens large, l’électricité photovoltaïque pourrait satisfaire jusqu’à 12% de cette demande : une hausse considérable au regard de la part inférieure à 1% constatée aujourd’hui.

"Dès l’année prochaine, la production d’électricité photovoltaïque sera déjà compétitive dans une partie de l’Europe du Sud" précise le Dr. Winfried Hoffmann, Président de l’EPIA. "L’étude montre qu’avec le scénario des 12%, l’électricité photovoltaïque serait compétitive par rapport aux autres sources d’énergie pour 75% du marché européen de l’électricité d’ici 2020, sans subventions ou autres formes d’aides extérieures".

Basée sur un ensemble sans précédent de faits, de chiffres et d’analyses, l’étude démontre qu’en stimulant la part de l’énergie photovoltaïque, l’Europe et son tissu économique peuvent en tirer une source de bénéfices considérables. En matière d’énergies renouvelables, l’électricité photovoltaïque est en effet la technologie dont la croissance est la plus rapide. Et l’on s’attend à ce que ses coûts baissent plus vite que ceux des autres sources d’énergie.

"L’Europe doit désormais reconnaître le rôle important que l’électricité photovoltaïque peut jouer pour lui permettre d’atteindre ses objectifs de production d’énergies renouvelables", affirme Adel El Gammal, le Secrétaire Général de l’EPIA. « L’industrie photovoltaïque est résolument engagée à offrir l’accès à une technologie énergétique à la fois durable et compétitive à grande échelle. Nous en appelons aux décideurs politiques, aux régulateurs et aux acteurs du secteur de l’énergie pour que, dès aujourd’hui, ils soutiennent le déploiement du photovoltaïque".

[DEVIS|14]
Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    7 Commentaires sur "Jusqu’à 12% d’électricité solaire en Europe d’ici 2020"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    marcob12
    Invité
    Le document de l’EPIA semble optimiste. Il est vrai qu’avec 4,5 GW installés en europe en 2008 (+19%), une diminution annuelle des coûts attendue autour de 8%, une possibilité de parvenir à générer de l’ordre de 460 TWh en 2020 et des taux de croissance élevés (+39% dans le monde sur la période 2003/2008) l’optimisme semble réaliste. Cela dépendra en partie des politiques concrètes adoptées dans les pays européens à « fort » potentiel (grèce et espagne par ex) à court terme. Au-delà le coût de cette source suffira. Le potentiel de diminution de prix du PV est  flagrant, à la fois… Lire plus »
    furfur
    Invité

    Tout dépend de ce qu’ils veulent dire par conditions plus favorables. C’est paradoxale de parler d’un marché compétitif sans subventions et de conditions favorables de la part des états dans le meme article. Un problème des énergies renouvellables actuellement semble être le « détournement » d’une partie des subventions et de l’argent des ménages par les installateurs et les industriels qui maintiennent des prix élevés et boostent leur marges avec les subventions. La concurrence semble assez mal fonctionner sur le marché des particuliers. Qu’en est-il du solaire thermique et des tours solaires à concentration qui ne sont pas abordées ?

    Crammer
    Invité
    Sur le marché des particuliers,il y a des abus de la part des installateurs solaires et du petit éolien qui font beaucoup de tord hélas à l’énergie solaire et éolienne ,des amis enthousiastes en ont fait la triste expérience et il faudrait que les autorités se penchent sérieusement sur ce problème du détournement d’une partie des subventions et de l’argent des ménages par les installateurs et les industriels qui maintiennent des prix élevés et boostent leur marges avec les subventions comme le dit si bien Furfur.Il en va de la crédibilité des renouvellables auprés des particuliers qui s’investissent .Il faudrait des brigades financières vertes pour chasser tous… Lire plus »
    alain843
    Invité

    car dans le secteur de l’énergie solaire l’EPIA (European Photovoltaic Industry Association) ne traite que de l’aspect du PV. bonne journée

    dede29
    Invité

    Non, chacun preche pour sa paroisse

    mido48
    Invité

    Qu’en est-il des marges engrengées par les compagnies petrolieres , des sociétes d’éléctricité et gaz publics ?Pouvez vous reagir quand de telles sociétés font des dellestages (Coupure electriques,) decident des hausses de prix à la pompe (sociétés petrolieres).Pouvez-vous ajuster vous même votre prix de consommation ?. Les energies renouvellables ont la partcularité et le mérite  de ne dépendre que de Dame nature.S’il ya abus et escrocs le petit renouvelable peut à tout moment les demasquer.C’est pourquoi des chartes de qualité,guarantie de resultat et de deontolgie se mettent en place au fur à mesure du developpemnt du secteur ENR.

    Bensimbarek
    Invité

    J’ai travaillé dans le domaine de l’énergie pour une période de sept ans et j’espère trouver un emploi en Europe

    wpDiscuz