KLM : un vol régulier transatlantique fonctionnant aux huiles usagées

Depuis le 8 mars 2013, le vol transatlantique KL642 (Boeing 777-200) de la compagnie aérienne néerlandaise KLM en partance de l’aéroport de Schiphol (Amsterdam / Pays-Bas) vers l’aéroport John F. Kennedy (New-York / USA) fonctionne avec un mélange de carburant conventionnel et d’huiles usagées raffinées.

Le biocarburant est fourni par SkyNRG, une société fondée en 2009 par KLM, ARGOS (North Sea Petroleum) et Spring Associates. Le caburant sélectionné n’est envisageable que s’il n’a pas d’impact négatif sur la biodiversité, sur le développement local et / ou sur l’approvisionnement alimentaire local. En Mars 2013, SkyNRG est devenue la première société pleinement certifiée pour l’ensemble de sa chaîne d’approvisionnement en carburant renouvelable par le RSB (Roundtable on Sustainable Biofuels).

En Juin 2012, la compagnie KLM avait déjà effectué le vol le plus long jamais réalisé avec du biocarburant, reliant Amsterdam à Rio de Janeiro (Brésil). Désormais, les vols à destination de New York constituent pour KLM la prochaine étape décisive dans le développement de ce type de carburant.

KLM : un vol régulier transatlantique fonctionnant aux huiles usagées

KLM a indiqué par ailleurs collaborer sur ce projet depuis 2007 avec le Fonds mondial pour la nature aux Pays-Bas (WWF-NL). Cette coopération vise à stimuler l’industrie du transport aérien pour lui permettre de réduire ses émissions de CO2, maîtriser sa consommation de carburant, ou d’investir dans des innovations telles que les biocarburants dits durables.

L’année dernière, KLM a lancé la première offre de vols commerciaux à base de biocarburants pour le compte d’entreprises. Cela permet à ses clients de voler avec du biocarburant pour une partie de leur volume total de vol, ou bien sur des liaisons spécifiques.

Enfin, le nombre de partenaires dans ce programme durable a plus que doublé en quinze ans. Depuis 2013, il comprend la ville d’Amsterdam, Delta Air Lines, Siemens, TomTom et CBRE Global Investors, en plus de Ahold, Accenture, DSM, Heineken, Nike, Philips et Schiphol Group.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "KLM : un vol régulier transatlantique fonctionnant aux huiles usagées"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Regis
Invité
Klm s’est trompé de couleur sur l’avion. Ils aurait du le repeindre en vert. C’est du green washing à 200% cette affaire Une vrai démarche écologique serait de diminuer le volume du trafic aérien en taxant la pollution de ce secteur. Ce n’est bien sure pas les compagnies aériennes qui vont faire cela. Un pays seul ne peut pas le faire non plus. Cela nécessiterai une entente internationnale. Ce n’est pas demain la veille mais ce n’est pas inutile de le rappeler. En attendant j’aimerai connaitre le bilan carbone du “bio” fuel klm. Ce carburant n’est-il pas produit avec un… Lire plus »
wpDiscuz