Kyocera développe des cellules solaires de 180 microns

L’un des principaux fournisseurs mondiaux en systèmes solaires "Kyocera" à pour objectif de doubler sa production dans les trois prochaines années.

La société vise à atteindre cet objectif tout en minimisant sa consommation de silicium. Kyocera a développé une nouvelle méthode de production en série de cellules solaires qui lui permet d’obtenir un produit final de seulement 180 micromètres d’épaisseur.

Actuellement, la technologie silicium consiste à fondre du silicium de qualité électronique (sans impuretés) pour le transformer en barres ou " lingots " d’une section de 100 à 400 cm2 débités en plaques (ou wafers) de 200 à 260 micromètres d’épaisseur.

"Les contrats à long terme avec nos fournisseurs partenaires nous assurent suffisamment de stocks de silicium pour augmenter notre production de modules solaires d’environ 207 MW  par rapport à 2007 pour un objectif de 500 MW en 2011”  a déclaré Steve Hill, le président de Kyocera Solar.

En plus de ces nouvelles cellules solaires en couches minces, Kyocera espère également produire en masse dès 2010, un prototype de cellules solaires développé en 2006 et d’une efficacité de conversion de 18,5 %.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz