Enerzine

La 1ère maison passive construite en Auvergne

Partagez l'article

La première maison passive d’Auvergne vient d’être construite à La Chapelle (Allier), sur les premiers contreforts de la montagne bourbonnaise.

Inaugurée le 9 janvier 2010 par le Ministre de l’Intérieur, cette maison individuelle est le fruit de l’engagement de M. de Grandpre de la société Vernet Bois (constructeur). Elle ne comporte ni radiateur, ni poêle, ni plancher chauffant, pour un besoin en chauffage de 8kWhep/m2/an. C’est la neuvième maison française à être certifiée « Passivhaus ».

L’ambition du constructeur était de réaliser une maison écologique pouvant être labellisée « Passivhaus » (accordée à partir d’un besoin de chauffage < à 15kWhep./m2/an).

Compte-tenu des exigences du label «Passivhaus» et du climat de la région, le choix s’est porté sur une ventilation double flux (Zehnder ComfoAir 350 Luxe) avec régulation électronique, un échangeur enthalpique (échangeur de chaleur avec récupération de l’humidité) et un puits canadien hydraulique (Zehnder ComfoFond L).

Pour compléter l’installation, une batterie eau chaude couplée à un ballon d’eau chaude solaire, a été installée sur le conduit d’air neuf afin d’assurer 2kW de chauffage en insufflation.

La 1ère maison passive construite en Auvergne
Le système de ventilation Double flux, un échangeur enthalpique et un puits canadien hydraulique ]

Quelques précisions sur le système de ventilation mécanique double fux Zehnder ComfoAir 350 Luxe :

• Utilisation
Développé pour des applications exigeantes, l’appareil de ventilation double fux ComfoAir 350 Luxe allie confort, commandes conviviales, haut rendement et intégration fexible. Il dispose de débits d’air de 40 à 400 m3/h à une pression externe de 100 Pa.

En résidentiel, l’air vicié est extrait de la cuisine, de la salle de bains, des toilettes et de tout autre pièce humide. De l’air neuf provenant de l’extérieur est introduit dans les pièces de vie. Un transfert de chaleur, avec récupération d’énergie, a lieu entre l’air extrait de l’habitation et l’air pulsé dans l’habitat provenant de l’extérieur.

L’échangeur de chaleur à contre-courant atteignant un rendement supérieur à 90%, le confort de l’utilisateur est amélioré : aucun courant d’air désagréable n’est perçu car l’air pulsé est tempéré même avec des températures extérieures avoisinant les 0°.

• Régulation

La ventilation mécanique double fux ComfoAir 350 Luxe est pilotée par un boîtier déporté électronique ComfoControl Ease (4 vitesses, programmateur hebdomadaire, indicateur d’encrassement des fltres/pannes/température intérieure, extérieure, piotage du puits canadien hydraulique Comfofond L, raccordement possible à des sondes CO2 et/ou hygrométriques).

• Installation

La ventilation mécanique double fux ComfoAir 350 Luxe se distingue par ses dimensions compactes. Tous les raccordements d’air sont situés sur la face supérieure. Les manchons de raccordement isolés et insonorisés peuvent être orientés dans n’importe quelles directions en fonction des besoins. Ils facilitent le montage des conduites de ventilation et permettent le découplage acoustique du réseau de distribution d’air.

• Récupération de l’humidité avec l’échangeur enthalpique de Zehnder

L’échangeur de chaleur enthalpique à contre courant offre une solution hygiénique quand l’air est trop sec en hiver. La chaleur est non seulement récupérée mais aussi l’humidité de l’air vicié lui est transférée jusqu’à 65% à l’air pulsé. Les fux d’air vicié et d’air neuf sont entièrement séparés sans aucune transmission d’odeurs ou de germes.

• Puits canadien hydraulique Comfofond L de Zehnder

Le puits canadien ComfoFond L utilise un circuit fermé hydraulique constitué d’un tube PE enterré rempli d’eau glycolée ; la prise d’air se faisant directement en façade du bâtiment. Utilisant les calories du sol, le puits canadien est utilisé en hiver comme source d’eau chaude ce qui procure un plus haut rendement et un plus grand confort. En été, il est utilisé comme source d’eau froide et apporte ainsi de l’air plus frais dans l’habitat.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    14 Commentaires sur "La 1ère maison passive construite en Auvergne"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    michel123
    Invité
    Si l’on a bien compris que le point central du système semble être la ventillation double flux couplée à un puit canadien et à une isolation trés élevée qui permet de garder la chaleur parasite de nos activités journalières (cuisine , electroménager , appareils électroniques, éclairage , chaleur humaine… ) ce qui permet quasiment de se passer de chauffage. On note tout de même un apport de chaleur par le flux d’air pulsé (2 kw ), et c’est là que ce n’est pas trés clair : S’agit il uniquement de la chaleur du capteur solaire accumulée dans un réservoir d’eau… Lire plus »
    Cedric borel
    Invité

    Belle prouesse qui demande à être un peu plus explicitées (cf. commentaire précédent). Des données économiques seraient bienvenues (coût direct, facture énergétique annuelle prévisible, coût global sur 30 ans comparé au coût global de la même maison au niveau règlementaire RT2005 Cepref). Ces chiffres frappent les esprits.

    Nature
    Invité

    Quelle que soit l’interêt energétique de cette construction on ne peut que constater ,et déplorer, la pauvreté de sa conception formelle.Ce bloc serait tout aussi bien un garage ou un dépôt technique. Une maison ne se réduit pas à un bilan calorifique,elle témoigne de la sensibilité paysagère de son propriétaire . Les soucis écologiques doivent prendre en compte l’esthétique.

    Nature
    Invité

    QUEL QUE … Toutes mes excuses.

    gcb
    Invité

    Je me demande comment l’humidité peut être transférée sans que les germes ou odeurs qu’elle porte le soient aussi… « La chaleur est non seulement récupérée mais aussi l’humidité de l’air vicié lui est transférée jusqu’à 65% à l’air pulsé. Les fux d’air vicié et d’air neuf sont entièrement séparés sans aucune transmission d’odeurs ou de germes. »

    Maurice.arnaud
    Invité

    « On note tout de même un apport de chaleur par le flux d’air pulsé (2 kw ), et c’est là que ce n’est pas trés clair…  » En effet,on a peine à croire que,s’il fait -5°C en moyenne pendant 1 mois,voir pire(plein hiver en Auvergne),il n’y ait pas un chauffage d’appoint quelque part(dissimulé à l’exterieur de la maison ??)au bois,ou au gaz(propane),à « je ne sais quoi » mais en tous cas « non passif ».C’est vraiment pas clair ou très mal expliqué et ça sent l’embrouille marketing à plein nez!

    Pav
    Invité
    Personnellement j’habite depuis 4 ans dans une maison passive et je n’ai aucun regret. Pour répondre au post précédent, oui, il y a un chauffage d’appoint. Chez nous il est électrique et nous avons consommé de 1200 à 1500 kWh selon l’hiver, pour tenir des températures très convenables de 20-21°C. Pourtant nous sommes en Ardennes avec des pointes à -15° chaque hiver. Pour rappel, le passif n’interdit pas le chauffage : il fixe la limite à 15kWh/m2/an pour le poste chauffage et ventilation. Le principe est donc très bon mais la difficulté est encore de trouver des entreprises qui maitrisent… Lire plus »
    Passif ?
    Invité

    On peut penser que les habitant (100W/personne) et l’ensemble des pertes des matériels électrique de la maison (ordinateur/télé/machine à laver…) sont une source de chauffage d’appoint !

    trimtab
    Invité
    On effet, malgré toutes les innovations ‘énergétiques’, il est regrettable de voir un dessin aussi ‘cubique’, car on sait qu’une forme plus en ‘rondeurs’, voir ronde ou en dôme améliora encore plus les performances. En extérieur les ‘rondeurs’ ont moins de prise au vent donc moins de pertes ‘thermiques’ et à l’intérieur une circulation d’air plus naturellement dispersé améliore nettement efficacité thermique. On peut ajouter une ventilation ‘passive’ en utilisant un système de type ‘cowl – girouette’ (peu élégant certes mais efficace – voir par exmple le projet BEDZED en Grande Bretagne) Même si une forme ‘ronde’ d’habitation pose un… Lire plus »
    1000 mille
    Invité

    si vous aimez les belles femmes aux formes rondes : je vote pour vous,même si nous serions alors en concurrence. mais les formes rondes à ce stade(souvent ovale)il me semble que ce sont les plus difficiles à mettre en oeuvre… alors qu’un cube môche est facile à construire !

    Gaby jl
    Invité
    Vu le petit diamètre du tuyau du puits canadien, ses performances devraient être limitées, par ailleurs on voit rarement évoqués les performances et temps de retour des puits canadiens. Les capteurs solaires semblent utilisés en partie pour chauffer la maison, or leur inclinaison est celle utilisée pour un chauffe-eau solaire, ce n’est pas du tout celle que l’on doit mettre pour assurer le chauffage l’hiver… Questions à PAV qui expérimente ce système : Quelle est sa consommation  totale annuelle d’électricité? Quelle est la surface chauffée? Y-a-t-il un compteur électrique spécifique pour mesurer la consommation du chauffage? Les 1200 à 1500kWh… Lire plus »
    trimtab
    Invité
    « mais les formes rondes à ce stade(souvent ovale)il me semble que ce sont les plus difficiles à mettre en oeuvre… alors qu’un cube môche est facile à construire » Vous croyez vraiment ??!! En 1957 le Kaiser Bucky-dome d’Hawii a été monté en 20 hrs chrono ! (cherchez sur le net pour confirmation !) Les pièces ont été préparé en usine aux USA (comme sont de nombreuses maison en bois aujourd’hui !) et le ‘montage’ un simple jeu de ‘mecanno’ rapide (aidé par un ‘codage couleur’ des pièces ! une idée bien moderne digne d’Ikéa !) sur place ! Il faut… Lire plus »
    Gaby jl
    Invité

    Coller un texte Word ne semble pas convenir, voici un texte plus facile à déchiffrer. J’ai des questions à poser à Pav qui expérimente ce système : Quelle est sa consommation totale d’électricité? Quelle est sa surface chauffée? Quelle est sa consommation pour son eau chaude? A-t-il un chauffe-eau solaire et un puits canadien à eau? S’il a fait un bilan chiffré global, est-il communicable?

    1000 mille
    Invité

    ci-joint un lien donc je re-formule, remplacez les formes rondes sont « les plus difficiles »… par « les plus chères »… sauf bien sûr celles que la nature nous offre généreusement

    wpDiscuz