La batterie du futur pourrait être fait de fibres végétales

S’inspirant du monde végétal, des scientifiques ont mis au point une batterie réalisée à partir d’un morceau de bois recouvert d’étain, une solution prometteuse qui serait en mesure de restituer une source d’énergie plus respectueuse de l’environnement.

Liangbing Hu, Teng Li et ses collègues de l’Université du Maryland NanoCenter ont souligné que les batteries actuelles utilisaient des substrats rigides beaucoup trop fragiles pour résister aux phénomènes physiques survenant lorsque les flux d’ions traversent la batterie.

"Les fibres végétales sont assez souples et peuvent naturellement retenir l’eau riche en minéraux. Elles sont donc idéales pour stocker des électrolytes liquides" a expliqué Hongli Zhu, auteure principale de l’étude**.

Ils ont donc décidé d’explorer l’utilisation du bois comme la base d’une batterie au sodium-ion. L’utilisation du sodium à la place du lithium rendrait le dispositif plus respectueux de l’environnement. De plus, les fibres végétales restent suffisamment flexibles pour permettre à la batterie expérimentale d’exercer plus de 400 cycles de charge / décharge, avec une capacité initiale de 339 mAh/g.

La batterie du futur pourrait être fait de fibres végétales

Toutefois, comme le sodium ne stocke pas l’énergie aussi efficacement que le lithium, vous ne verra certainement pas ce type de batterie dans votre téléphone portable, ont assuré les chercheurs. Aussi, de par son faible coût et du fait de la disponibilité de ces matériaux, cela en ferait un candidat idéal pour stocker d’énormes quantités d’énergie, comme par exemple, l’énergie provenant d’une centrale solaire ou d’un parc éolien.

** L’étude détaillée concernant ce dispositif – 1.000 fois plus minces qu’une feuille de papier – a été publiée dans la revue Nano Letters.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "La batterie du futur pourrait être fait de fibres végétales"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Camillia
Invité

On veux en savoir plus! Vous nous mettez l’eau a la bouche, mais quid des chiffres, le cout? la difficulté a mettre en oeuvre la fabrication? en attendant, je m’inquiète un peu. Je vois bcp d’innovation venant des Us du canada, de chine, du japon, mais assez peu d’Europe….(Ais-je une vision tronquée?)

Lionel_fr
Invité

A 30K$ la tonne, l’étain n’est pas vraiment donné ! @Enerzine Ce serait cool de faire un article sur le plan Obama pour électrifier l’Afrique..

wpDiscuz