Enerzine

La batterie échangeable pour voiture électrique débarque en Chine

Partagez l'article

China Southern Grid (CSG), l’entité gestionaire des réseaux énergétiques dans plusieurs provinces et régions chinoises (Guangdong, Guangxi, Yunnan, Guizhou et Hainan) et Better Place ont annoncé lundi, l’inauguration d’un Experience Center consacré aux voitures électriques (VE) à batteries échangeables à Pearl River New Town, dans la mégapole de Guangzhou (Canton) en Chine.

L’Experience Center consacré aux VE à batterie échangeable de Guangzhou abrite la première station d’échange de batterie totalement automatisée des 5 provinces de la Chine méridionale.

Doté d’une superficie de 1 900 mètres carrés, il constitue l’une des pierres angulaires du projet de promotion des véhicules à énergie alternative de Guangzhou.

Ce bâtiment en verre semi-translucide se situe à proximité de la zone commerciale automobile de Guangzhou qui regroupe le plus grand nombre de concessionnaires de toute la Chine du sud. Outre la station d’échange de démonstration, le bâtiment abrite également plusieurs véhicules électriques, une salle de conférences et un espace d’accueil. Les visiteurs du centre peuvent découvrir concrètement l’échange de batterie et essayer un véhicule électrique à deux pas de la zone commerciale automobile de Guangzhou. Trois bornes de recharge Better Place ont été implantées à l’extérieur du centre. Les visiteurs se voient proposer un service de réservation et des guides les accompagnent lors de leur découverte des lieux afin de leur livrer tous les renseignements nécessaires sur les VE.

L’échange de batterie en lui-même nécessite moins de 5 minutes. L’opération est entièrement automatisée : en toute sécurité le système remplace les batteries vides par des batteries dotées d’une charge pleine.

En mars, CSG et Better Place ont signé à Guangzhou un accord-cadre pour leur partenariat stratégique portant sur le développement en Chine d’infrastructures dédiées aux VE.

Au terme de recherches et de travaux de développement et de planification poussés, CSG a annoncé en juillet que, pour l’alimentation en énergie des VE, "l’entreprise suivra une approche centralisée, ouverte, à la manière d’une entreprise privée et dans le respect des règles établies par le gouvernement." L’échange de batterie et la centralisation de la gestion de la charge sont au cœur de la stratégie de l’énergéticien. CSG promouvra la mise en place de normes techniques nationales et construira un réseau intelligent pour les VE.

CSG a signé un accord pour la construction d’infrastructures de recharge pour VE avec Guangdong, Guangxi, Guizhou et d’autres provinces chinoises. L’entreprise a également signé des accords de collaboration similaires avec Guangzhou, Shenzhen, Nanning, Haikou et d’autres villes. Au total, le réseau de CSG compte 14 stations de charge pour VE, avec plus de 2 901 bornes de recharge en opération et quelques 206 000 kWh consommés sur la période janvier – novembre 2011, soit 45 000 cycles de charge.

Au cours du 12e plan quinquennal de la Chine, sous l’égide du gouvernement, CSG adaptera un modèle d’infrastructure intelligent pour VE destiné au marché chinois. Ainsi, CSG répondra aux besoins des cinq provinces méridionales et favorisera le développement de l’industrie des VE.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz