La Belgique risque une pénurie d’électricité en 2015 !

Dans une étude réalisée en 2007, la CREG – Commission belge de régulation de l’électricité et du gaz – concluait que le manque d’investissements en production d’électricité durant les dernières années risquerait de faire apparaître des problèmes de sécurité d’approvisionnement, de concurrence au niveau de la production et de prix de l’électricité.

Les conclusions que la CREG a formulées à cette époque sont toujours d’actualité car la plupart de ses recommandations n’ont pas été suivies. Même si la crise économique et ses conséquences en termes de baisse de consommation d’électricité a permis d’éviter temporairement l’apparition de ces problèmes, le système électrique belge risque d’y être à nouveau confronté dans les toutes prochaines années.

La CREG considère que les investissements envisagés dans de nouvelles capacités de production d’électricité en Belgique, combinés aux projections régionales et fédérales en matière d’énergies renouvelables et de cogénération, sont suffisants pour couvrir les besoins en électricité du pays à partir de 2020, à condition que "ces projets soient menés à leur terme en temps voulu."

Cependant, "les investissements dans le parc centralisé ne permettront pas de satisfaire les besoins en électricité entre 2012 et 2015, car aucun d’entre eux n’est suffisamment avancé pour permettre une mise en service avant 2016" a t’elle averti. De plus, "le manque d’investissements du passé – non compensé – combiné à l’arrêt des 3 centrales nucléaires les plus anciennes programmé en 2015, augmente le risque de voir apparaître des problèmes à ce moment."

D’un autre côté, l’arrivée massive d’une production intermittente en Belgique et en Europe, principalement à partir de sources d’énergie renouvelables, implique "d’investir en suffisance dans des unités de production adaptées à des cycles fréquents d’arrêt-redémarrage". La production intermittente fera également augmenter les besoins en services auxiliaires dont le gestionnaire de réseau de transport d’électricité a besoin pour équilibrer son réseau.

Afin de passer le cap de 2015 avec un risque limité, la CREG considère qu’il est urgent d’assurer la disponibilité de capacités de production d’électricité suffisantes. Et pour éviter que la situation ne s’aggrave, elle propose :

1.
de mettre en œuvre la disposition introduite en 2005 dans la loi électricité et qui vise à promouvoir les investissements des nouveaux entrants sur le marché de l’électricité.

2. vu l’augmentation attendue de la production intermittente d’électricité, d’adapter le fonctionnement des centrales existantes pour moduler davantage leur production et d’impliquer les grands clients industriels ainsi que les producteurs décentralisés dans l’équilibre entre l’offre et la demande d’électricité.

3. sous réserve des résultats des stress tests et de l’accord des autorités de sûreté nucléaire, de maintenir la capacité de production des centrales nucléaires en envisageant de retarder, d’un ou deux ans, l’arrêt des unités qui atteindront l’âge de 40 ans en 2015. Cette possibilité est d’ailleurs prévue par la loi sur la sortie du nucléaire, en évoquant la sécurité d’approvisionnement.

4. de prolonger jusque fin 2016, moyennant des conditions déterminées, l’exploitation de certaines centrales thermiques classiques dont l’arrêt est envisagé ou déjà décidé, en les maintenant en réserve pour les moments où leur production serait strictement nécessaire pour assurer la sécurité d’approvisionnement en électricité du pays.

"Ces deux dernières mesures sont conservatoires et revêtent un caractère exceptionnel" tient à rassurer la CREG. "De même, elles doivent obligatoirement être accompagnées de mesures destinées à encourager, dans un environnement stable, les producteurs à investir à temps dans de nouvelles unités de production en Belgique."

En 2007, la CREG avait mis en avant la nécessité d’un cadre stable en matière de sortie ou non du nucléaire. Quatre ans plus tard, aucune décision définitive et univoque n’a été prise à ce sujet.

En conséquence, cette situation, qui favorise l’incertitude et augmente le risque pour les investisseurs, contribue au "déficit en capacités de production d’électricité que la Belgique risque de connaître durant la période 2012-2015."

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "La Belgique risque une pénurie d’électricité en 2015 !"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
michel123
Invité

tourne vire , il faudra installer de nouvelles centrales à gaz pour produire ce qui va manquer et compenser les jours d’intermittence . Les investissement dans le renouvelable ne se feront certainement pas à la hauteur des besoins (vu le surcoût à l’installation) et le non investissement dans les structures d’accumulation . Le dérèglement climatique tout le monde s’en fout ou fait semblant de n’y plus penser pendant que le taux de co2 mondial va franchir la barre des 400 ppm dans moins de 2 ans . Un sénario qui est écrit d’avance

Samivel51
Invité

Encore un voisin qu’on va sauver du black-out avec notre electricite nucleaire!

Patlabrosse
Invité

Dans un pays sans gouvernement depuis longtemps, difficile d’envisager des solutions d’avenir !! Il devient de plus en plus evident que les problème d’energie doivent se résoudre au niveau européen; Nucléaire compris !

ecoenergie
Invité
Si nous ontinuons la course folle vers la consommation il ne nous reste que soit le nuléaire sans CO2 soit les combustibles fossiles ave des emissions de CO2 Les medias jouent sur la peur. Cette peur conduit a des comportements irresponsables qui vont conduire par l’augmentation continue des emissions de CO2 (+ 5% en 2010) a degrader considérablement les conditions de vie de nos descendants. Il est utile de rappeler que la mise en route temporaire de centrales a combustible fossile – queque soit ce combustible gaz charbon fuel conduit a des depenses importantes d’énergie et a un tres mauvais… Lire plus »
Dan1
Invité

Nous somme là face à un vrai problème de génération d’électricité dans le futur, avec une solution qui pourrait gazer malgré tout ! Pour ce qui est des générations futures, je rappelle simplement que cela ne concerne que le nucléaire qui met en périls des milliers de générations qui souffriront atrocement des radiations engendrées par les colis vitrifiés 500 mètres sous leur pieds (enfin pas sous tous les pieds des genérations). On a pas le droit d’évoquer célèbres générations futures pour de menus problèmes de coup de chaud dans quelques dizaines d’années.

Michel2
Invité

Il me semble reconnaitre là les propos dogmatiques (hors des renouvelables point de salut et mort au nucléaire) d’un certain Tilleul sur un autre blog ? Peut-être que je me trompe ?

Sicetaitsimple
Invité

a des centrales thermiques qui fonctionnent tout le temps à des centrales thermiques (ou des stockages) qui sont à l’arrêt la plupart du temps vu que la quasi totalité de leur production sera assuré par les énergies renouvelables, ou par de l’electricité francaise, allemande,… 3,7GWh exportés pour la France vers la Belgique entre le 01/01 et le 31/05. Si la france est “totalement incapable de répondre aux besoins des pays environnants”, vous avez raison… Pour les besoins de pointe, désolé, mais chacun doit se démerder….

Sicetaitsimple
Invité

Il fallait bien sûr lire 3,5 TWh , pas GWh.. Mais pour la pointe, il faut bien que chacun prenne ses responsabilités et paye le coût correspondant. On ne va pas demander à un pays d’assurer que la lumière ne s’etteindra pas chez son voisin alors que ce confort ou cette assurance a un coût certain. Sauf si le pays en question est prêt à payer pour, mais il se trouve que ce n’est pas la cas , car il n’y a pas vraiment de marché de capacité aujourd’hui.

Sicetaitsimple
Invité

Je n’ignore pas les droits de tirage de nos amis belges, je signalais juste que même si comme les Suisses les Belges ont investit dans des centrales nucléaires francaises, c’est un droit de tirage en ruban qui ne va pas régler l’augmentation générale et notamment de pointe…Et là chacun se débrouille ou plutôt doit de débrouiller, parce que ça coute plutôt cher.

Catastrophe
Invité
Centrale de Nucleaire Tricastin EXPLOSION 2nd July 2011 – Photos: Sarkonucléaire http://www.youtube.com/watch?v=TgjyF-oUNCo&NR=1 Nicolas Sarkozy – Pour nous le choix est simple le nucléaire et la sureté http://www.youtube.com/watch?v=S515cZYu0yo Sarkozy Dégage http://www.youtube.com/watch?v=PP61LI41mgs http://www.youtube.com/watch?v=0lnPCN6Bjvk http://www.youtube.com/watch?v=5A_CGkVO8cE Centrale de Nucleaire Fukushima, Japon http://www.bbc.co.uk/news/world-asia-pacific-12945713 http://www.bbc.co.uk/news/world-asia-pacific-12881015 http://www.foxnews.com/world/2011/04/02/japan-nuclear-plant-owner-confirms-deaths-facility-workers-fail-contain/ http://www.foxnews.com/world/2011/04/03/controlling-japans-stricken-nuclear-plant-months-radioactive-water-pours/ Quake took out Fukushima cooling system before tsunami http://www.newscientist.com/blogs/shortsharpscience/2011/05/megaquake-took-out-fukushimas.html http://www.dailymotion.com/video/xii9gb_m-ishikawa-tout-le-combustible-a-fondu_news http://www.ustream.tv/recorded/14538808/highlight/171078 http://www.youtube.com/watch?v=7Euh6ZoqdR4 http://www.youtube.com/watch?v=6YJCyIQTy4c http://www.youtube.com/watch?v=Sgk8rF2bmF8 http://www.youtube.com/watch?v=PdmNJI4xTtI http://www.youtube.com/watch?v=C_rAX9TzY2A http://www.youtube.com/watch?v=T_N-wNFSGyQ http://www.youtube.com/watch?v=yp9iJ3pPuL8 http://www.youtube.com/watch?v=nTSIwwKjUqw Centrale de Nucleaire Mayak 1957 – worst nuclear accident in Russia: http://www.youtube.com/watch?v=W8k5kuQzwIc http://www.youtube.com/watch?v=nCE1Fyh-jPE http://www.youtube.com/watch?v=OR1wo5s3Ua4 http://www.youtube.com/watch?v=2pwwb8rTZgI http://www.youtube.com/watch?v=YV3OffPZJs0&NR=1 http://www.youtube.com/watch?v=2pwwb8rTZgI http://www.youtube.com/watch?v=HUwYyQ1ese4 http://www.youtube.com/watch?v=351usgHmeLE Centrale de Nucleaire Hanford: Centrale de Nucleaire La Hague – le plus dangereuse usine nucléaire du monde – 230 Millions Litre… Lire plus »
Nrjsoled
Invité

Et si nous commencions par encourager le public à remplacer son éclairage gourmand en énergie par de l’éclairage LED peu cher et très rentable comme celui que l’on peut trouver sur http://www.nrjsoled.be ?!

wpDiscuz