La capacité éolienne mondiale devrait presque doubler en 2017

Le Conseil mondial de l’énergie éolienne (GWEC) a publié dernièrement un aperçu détaillé à fin 2012 du marché de l’industrie éolien dans le monde, avec une prévision à 5 ans, jusqu’en 2017.

Il est précisé que malgré l’incertitude politique des principaux marchés de l’OCDE, la vigueur des marchés en Chine, en Inde et au Brésil, ainsi que des nouveaux marchés en Amérique latine, en Afrique et dans le reste de l’Asie seront les moteurs de la croissance mondiale au cours de cette période.

"La plus grande menace à la croissance continue de l’industrie éolienne reste avant tout l’instabilité et l’imprévisibilité des politiques qui fixent le cadre pour le secteur de l’énergie", a déclaré Steve Sawyer, secrétaire général du GWEC. "Cependant, tous les principes fondamentaux qui ont mené l’énergie éolienne au niveau actuel sont toujours d’actualité : la sécurité énergétique, la stabilité des prix, le développement économique local, l’atténuation du changement climatique, les problèmes de pollution de l’air et de l’eau. De plus, le vent est devenu concurrentiel dans un nombre croissant de pays, malgré le combustible fossile subventionné."

Les installations records nouvellement raccordées aux Etats-Unis et en Europe ont conduit à une puissance éolienne mondiale cumulée de 44,8 GW en 2012, soit 10% de plus qu’en 2011. La capacité mondiale installée a atteint 282,5 GW, soit une hausse cumulée de près de 19%. Les experts prévoient toutefois un ralentissement modéré en 2013, suivie d’une reprise à partir de 2014. Avec une capacité globale en croissance de 13,7% en moyenne jusqu’en 2017, elle aura presque doublé à 536 GW.

La capacité éolienne mondiale devrait presque doubler en 2017

Les États-Unis ont repris la place de numéro 1 sur les marchés mondiaux en 2012 pour la première fois depuis 2009, sortant modestement la Chine de 164 MW. Cependant, la fin de la prolongation du crédit d’impôt au 1er janvier 2013 signifie que le marché américain de l’éolien chutera brutalement en 2013, mais avec une forte reprise attendue en 2014. Les installations record d’Europe en 2012 ont aussi peu de chances d’être reconduits en 2014, en raison de l’incertitude et des volte-face politiques.

La capacité éolienne mondiale devrait presque doubler en 2017

"Les gouvernements européens font apparaître des doutes sur la réalisation des objectifs à l’horizon 2020 en appliquant des décisions politiques qui minent la confiance des investisseurs", a déclaré Thomas Becker, Directeur de l’Association Européenne de l’énergie éolienne (EWEA). "L’objectif ambitieux mais contraignant sur les énergies renouvelables en 2030, réduirait énormément cette incertitude. Cela créerait des emplois, stimulerait les exportations et ferait de l’Europe un acteur mondial majeur de l’industrie éolienne."

La chine a connu une année de consolidation en 2012. Elle demeure toujours le plus grand marché du monde avec plus de 75 GW de capacités installées. Les autorités chinoises veulent maintenant installer 18 GW en 2013. Après une année hésitante en Inde, le marché s’attend à un effet de rattrapage et à un retour à la croissance l’année prochaine. Le Brésil continue de dominer le marché latino-américain, et devrait dépasser les 2 GW d’installation en 2013.

Le rapport complet du GWEC est téléchargeable ici (.pdf englais)

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "La capacité éolienne mondiale devrait presque doubler en 2017"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Claude b.
Invité

Mais le titre devrait être “La polution visuelle d’éoliennes devrait presque doubler en 2017”

Jean c
Invité

Vous n’êtes qu’un anti-éolien primaire .Honte à vous ! En plus beaucoup d’éoliennes seront installées en off-shore où elles seront peu ou pas visibles.

zoziau
Invité

Bien sûr ces prévisions sont globalement encourageantes, mais hélas la France est aujourd’hui totalement à la traîne et risque bien de disparaître du “topten” de l’éolien mondial et même européen si une vrai politique volontariste n’est pas enfin mise en place dans notre beau pays. Pour Claude b, j’ai personnellement 2 centrales nucléaires à l’horizon et 3 parcs éoliens, devinez ce qui me parait le plus moche.

Claude b.
Invité
Non seulement la polution visuelle, mais surtout une nombre effarent d’oiseaux mort après les avoir heurtées. ” -sur les oiseaux: Un impact direct. Ainsi ceux-ci peuvent entrer en collision avec les pales d’une éolienne. (il ya peu de risque que cela se produise de jour, mais cela est courant de nuit ou par mauvais temps) Un impact indirect. Cela peut entraîner la destruction ou modification de leur habitat naturel, alimentation ou courant migratoire. C’est pour cela que dans la mesure du possible, il faut éviter que les parcs éoliens soient implantés à proximité des régions où vivent des espèces protégées… Lire plus »
lonely
Invité

“Au final une éolienne tue environ 1 oiseau par an, ce qui est une faible cause de mortalité.” C’est en effet effarant.

Lionel_fr
Invité

Concernant les oiseaux et les éoliennes , la LPO est compétente devant les tribunaux. Son site web aborde à peu près toutes les nuisances faites par les éoliennes aux animaux (le pdt de la LPO est Allain Bougrain-Dubourg) : Voici donc un peu de prose moins puérile que ci-dessus

Lorenzo
Invité
M Claude b. Quel serait alors pour vous la solution idéale pour produire de l’énergie car je suppose que vous avez l’electricité chez vous? solution idéale, donc sans risque pour l’humain, la nature, le climat? elle n’existe pas. La moins mauvaise pourrait être le nucléaire mais posons la question aux japonais de Fukushima….et puis accepteriez vous d’avoir un enfouissement des déchets nucléaires proche de chez vous? pas de souci, cela n’impactera pas la beauté de votre paysage… La moins mauvaise est pour moi un panel d’énergies renouvelables dont l’éolien (qui progressivement foisonneront et permettront de réduire les sources d’appoint comme… Lire plus »
wpDiscuz