La cellule solaire amenée à changer de forme ?

Toujours dans l’objectif d’améliorer l’efficacité des cellules solaires, des chercheurs de l’Académie Chinoise des Sciences ont développé des nanomatériaux sous forme de corail, via un "mécanisme de croissance", qui augmente la surface sensible et donc l’efficacité des cellules solaires à colorant (DSSC) par rapport aux nanoparticules de forme sphérique.

En effet, des matériaux poreux comme l’oxyde d’étain possèdent des propriétés qui les rendent optimales dans certaines applications telles que les cellules solaires, les batteries, et les capteurs de gaz. "En changeant leur structure et leur morphologie, les propriétés peuvent s’améliorer, mais elles sont difficilement contrôlable en l’état actuel des techniques", a indiqué Liu Jinhuai de Hefei.

Suite à une réaction hydrothermale, les nanosphères se touchent et s’agrègent en une structure unique en forme de corail lorsque le temps de réaction est plus ou moins prolongé.

"La forme de corail est d’une grande importance pour le développement de nouveaux types DSSC" a précisé Liu. "Ce processus créé de nouvelles opportunités dans la conception même des nanomatériaux intégrant des structures spécifiques et adaptées aux batteries lithium-ion, capteurs et autres catalyseurs" a t’il poursuivi.

DSSC : Dye-Sensitized Solar Cell ou cellule Grätzel

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz