La centrale hydroélectrique de Belo Monte au Brésil

Alstom a annoncé la signature d’un contrat d’environ 500 millions d’euros avec la compagnie brésilienne Norte Energia pour la fourniture d’équipements destinés au complexe hydroélectrique de Belo Monte, le troisième plus important au monde.

Ce barrage, construit sur la rivière Xingu, dans l’État de Pará, dans le nord du Brésil, aura une capacité de production de 11 230 MW.

Alstom sera à la tête d’un consortium formé avec l’allemand Voith et l’autrichien Andritz, chargé de fournir quatorze groupes turbo-alternateurs Francis de 611 MW chacun et six groupes turbo-alternateurs de type bulbe. Alstom, pour sa part, fournira 7 des unités Francis, du matériel mécanique, ainsi que les postes électriques pour les quatorze unités Francis.

Les travaux de construction de Belo Monte devraient durer 8 ans
. A terme, Belo Monte approvisionnera en électricité 35 millions de personnes.

« La technologie de pointe d’Alstom continue de jouer un rôle important au Brésil, à l’heure où le pays, soucieux de garantir son avenir énergétique à long terme, investit dans les énergies renouvelables », a déclaré Philippe Joubert, Président d’Alstom Power. « Ce contrat est le fruit de notre engagement à développer les meilleures solutions dans le domaine de l’énergie renouvelable. La performance de nos turbines et alternateurs hydroélectriques, associée à nos technologies de réseau, permet de tirer le meilleur parti des centrales hydroélectriques. »

L’hydroélectricité assure 85% de la production électrique du Brésil.
Durant les dix dernières années, Alstom a fourni au marché brésilien plus de 100 turbines et alternateurs hydroélectriques ; ses équipements constituent 35% de la capacité hydroélectrique installée du Brésil.

[ Credit image : Alstom ]

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz