Enerzine

La centrale hydroélectrique de Døvikfoss en Norvège en rénovation

Partagez l'article

Alstom a annoncé avoir signé un contrat avec Energiselskapet Buskerud (EB) en Norvège, portant sur la remise en état du générateur actuel de la centrale hydroélectrique de Døvikfoss (1×25 MW), pour un montant total de 4 millions d’euros.

Implantée sur la commune de Modum, au sud-est de la Norvège, la centrale hydroélectrique de Døvikfoss a été construite en 1975 et exploite une chute située sur la rivière Drammenselva, longue de 48 kilomètres.

Dans le cadre de ce contrat, Alstom assurera la réparation et la remise en service du générateur de la centrale de Døvikfoss. Afin de limiter la perte de production d’énergie liée à la déperdition d’eau, les travaux de démantèlement ont débuté en mai 2014. Le montage des pièces nouvelles et remises à neuf sera finalisé en juin 2015.

"La centrale hydroélectrique est capitale pour assurer l’approvisionnement de la région en énergie. Nous avons choisi Alstom du fait de son offre compétitive, de son expertise et de l’expérience que le groupe a acquise dans des projets de ce type", a déclaré Erik Andersen, Vice-Président exécutif en charge de la production d’EB.

"Notre expérience dans le domaine de l’hydroélectricité et notre équipe de service dédiée seront pleinement mobilisées pour assurer une fonctionnement optimal de la centrale hydroélectrique de Døvikfoss. Ce contrat témoigne de notre engagement envers le marché hydroélectrique norvégien", a précisé Eric Staurset, Président d’Alstom en Norvège.

Alstom précise avoir mené avec succès d’autres projets hydroélectriques pour EB en Norvège, notamment les projets de réhabilitation de Mykstufoss et Kaggefoss.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    2 Commentaires sur "La centrale hydroélectrique de Døvikfoss en Norvège en rénovation"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    gaga42
    Invité

    « Des nouvelles de l’étranger: De Santiago du Chili, c’est la pharmacie Lopez qui est de garde dimanche après-midi », Pierre Dac. Sérieusement, quel est l’intérêt de ce new? Petit chantier (4 M) sans originalité sur une petite centrale en Norvège… Il y a en ce moment en France pas mal de chantiers de ce type, dont certains plus de 20 fois plus importants…

    plouc73
    Invité
    @gaga42 Un petit chantier certes; 25 MW, ce n’est pas non plus une grosse puissance. Mais on voit qu’il existe des pays pour lesquels le renouvelable ne se résume pas à implanter des éoliennes gigantesques et des panneaux PV à ne plus en finir. Quant à la France, avant même de savoir s’il faut construire de nouvelles usines hydrauliques, il y a 2 gisements considérables d’énergie renouvelable et maîtrisable : 1) de nombreuses mini centrales abandonnées en raison des coûts juridiques exorbitants imposés au propriétaires par les associations qui se prétendent écologistes; si ces dernières cessaient leur combat anti-hydraulique, des… Lire plus »
    wpDiscuz