La centrale nucléaire de Fessenheim prolongée de 10 ans ?

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a indiqué jeudi qu’elle "prendra position début juillet sur la prolongation d’exploitation du réacteur N°1 de la centrale de Fessenheim à la suite de son troisième réexamen décennal", conformément à son annonce faîte au début de l’année.

Cependant, Le Figaro croît savoir que cette dernière devrait autoriser EDF à poursuivre l’exploitation de la centrale nucléaire durant encore une décennie. En effet, un rapport d’experts approuverait la prolongation pour dix ans du fonctionnement du réacteur de la plus ancienne des centrales nucléaires françaises, sous réserves de réaliser un certain nombre d’opérations techniques d’un montant estimé à 100 millions d’euros.

Parmi celles-ci, on note surtout le renforcement de la dalle de béton qui se trouve sous la cuve. Non seulement, elle demeure de faible épaisseur (1 mètre environ), mais (elle) se trouve située à 4 mètres de la nappe phréatique ! Il faut savoir que le réacteur est implanté dans une zone sismique à 13 mètres au dessous du niveau du canal d’Alsace.

Par ailleurs, les associations anti-nucléaires dénonce depuis des années le vieillissement des installations, ainsi que le manque de formation du nouveau personnel.

Pour Sandrine Bélier, eurodéputée Europe Ecologie élue en Alsace : « Il est incompréhensible et consternant que la France s’obstine, au regard des derniers évènements au Japon et aux Etats Unis à garder sous perfusion une installation dont la poursuite de l’exploitation présente un risque inutile, direct et durable pour un bassin de population cinq fois supérieur à celui de Fukushima. Fessenheim est sujette à 4 fois plus d’incidents que n’importe quelle autre centrale. Sa vétusté et ses caractéristiques techniques obsolètes, sa situation en dessous du niveau du canal d’Alsace, avec des possibilités d’inondations en cas de rupture de digues ou par une crue non prévue et sur une faille sismique sont autant d’arguments et de risques sous-évalués qui doivent conduire à sa fermeture maintenant, pas dans 10 ans! La mobilisation du 26 juin autour de la centrale de Fessenheim sera l’occasion une fois de plus de montrer que les citoyens n’entendent pas qu’on joue avec leur avenir. »

Le Figaro souligne cependant : « chez EDF, on estime que Fessenheim présente les mêmes garanties – les générateurs de vapeur par exemple ont été changés – que Tricastin 1 qui a reçu l’autorisation d’opérer jusqu’à ses 40 ans ».

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

57 Commentaires sur "La centrale nucléaire de Fessenheim prolongée de 10 ans ?"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Jms
Invité

A Fukushima le nucléaire à montré sont vrais visage mais beaucoup ne veullent pas le regarder en face en disant que “chez nous sa n’arrivera pas”, “ce n’est pas comme çà!” nous avons là tout les ingrédients d’un nouveau Fukushima et je pense que si le peuple ne reprend pas en mains le pouvoir qu’il à laissé aux mains des ces criminelles (très) conscient on court à une catastrophe similaire en france. Et là les choses changerons… mais ce sera trop tard!!!! Un voisin de Belgique qui en prendra plein la gueule aussi, si sa pète chez vous.

Pastilleverte
Invité

Une centrale nucléaire, c’est comme un avion szi j’ose dire. Ce n’est pas parce qu’il est “vieux” qu’il est plus dangereux, c’est surtout parce qu’il est mal entretenu. Ce qui n’empêche pas d’avoir une durée de vie limite… tout de même !

Steph
Invité

L’article ne dit pas tout. Sin contamination de la nappe phreatique, il y a, c’est tout le bassin du Rhin qui est touche, jusqu’em mer du nord. Pendant ce temps-la, le proches voisins s’entrainent a demanteller, technologie qu’ils exporterons bientot et avant nous, et vendent leurs panneaux et eoliennes par cargo entiers. La France a toujours une guerre de retard.

Caro_oo7
Invité
Oui, une “vieille” installation, bien entretenue, peut durer plus longtemps. Mais il n’y a pas à tortiller, quand une installation vieillit c’est l’ensemble qui augmente en dangerosité. Une deux-chevaux, même parfaitement entretenue, est tout de même moins fiable que son équivalent d’aujourd’hui! Elle roulera moins vite, freinera sur une durée plus longue, offrira moins de sécurité à ses passagers… En plus, toute “installation” qui commence à avoir des kilomètres au compteur, se met à “lâcher” de partout, et toute analyse d’accident majeur (notamment les crashs d’avions, qui sont devenus heureusement rares) montre bien comment l’accident est la succession d’une multitude… Lire plus »
Aurel
Invité

@ Caro_oo7 Ce que vous appelez des avantages sont précismment ce que EDF, AREVA et tous les nucléocrates français voient comme des inconvénients, et les pousse à vouloir prolonger la durée de vie des centrales.

dede29
Invité

La député écolo ferait bien mieux de s’attaquer aux centrales à lignite qui nous intoxiquent depuis des décenies ! Fessenheim fera bien encore 30 ans de bon fonctionnement !

Rico007
Invité
Bonjour, je suis assez d’accord avec Aurel, c’est un vantage pour celui qui veux que ça en soit un. pour nos décideurs, c’est plutôt pas trop un avantage. Tant qu’on ne sait pas ce que ça coûte, finalement, ça coûte pas cher et donc moins cher que de rechercher avec les EnR. Que ferait la recherche EnR avec 100 M€? Est-ce que 100M€ sont suffisant pour rendre vierge ce site? (ici, j’attends une réponse des membres du forum qui sont favorable à cette technologie (DAN1 par exemple)). Moi, je ne suis pas expert, je fais juste mes valises de ma… Lire plus »
Rico007
Invité
Bonjour, je suis assez d’accord avec Aurel, c’est un vantage pour celui qui veux que ça en soit un. pour nos décideurs, c’est plutôt pas trop un avantage. Tant qu’on ne sait pas ce que ça coûte, finalement, ça coûte pas cher et donc moins cher que de rechercher avec les EnR. Que ferait la recherche EnR avec 100 M€? Est-ce que 100M€ sont suffisant pour rendre vierge ce site? (ici, j’attends une réponse des membres du forum qui sont favorable à cette technologie (DAN1 par exemple)). Moi, je ne suis pas expert, je fais juste mes valises de ma… Lire plus »
Rico007
Invité

il ne faut pas lire “favorable à cette technologie” mais qui semble avoir un avis précis sur cette technologie”

Zztop
Invité
Questions : – Dans les 30 ans à venir, la probabilité qu’il y ait un nouvel accident nucléaire grave dans le monde est-elle nulle (accident, séisme, attentat…) ? A la lumière de ce qui s’est passé avec Tchernobyl et Fukushima, on peut penser que non. – La probabilité qu’un accident nucléaire grave survienne dans un pays augmente-t-elle avec le nombre de réacteurs nucléaires détenus par ce pays et l’âge de ces réacteurs ? On peut raisonnablement penser que oui. En conclusion, on peut penser que la France est l’un des pays où la probabilité d’avoir un accident nucléaire grave dans… Lire plus »
Cumulocirrus
Invité
Quelles sont donc vos sources pour affirmer que le coût du kWh électrique n’intègre pas le coût du démantèlement des installations? Mon propos se limite aux centrales de type REP qui constituent le parc nucléaire d’EDF actuellement en fonctionnement (et à venir?). Les études des coûts de référence de la production électrique (études DIDEME, mais aussi MIT 2003, puis révisée en 2009, commission PEON=277€/kW), le coût du démantèlement y est estimé de l’ordre de 300€/kW, soit en moyenne 300 M€ par tranche. Ceci est également cohérent avec les estimantions de l’autorité de sûreté américaine et d’autres exploitants étrangers (attention au… Lire plus »
Bachoubouzouc
Invité
Comment autant de contre-vérités et de réflexions de café du commerce peuvent être accumulés autour d’un seul article !!!! Vous ne connaissez visiblement absolument rien au problème et vous vous imaginez que jetter des affirmations au hasard va vous apporter raison !?! Allez, on commence dans l’ordre : @ jms, pastilleverte et Steph : Dire qu’une centrale nucléaire devient, comme une voiture, de plus en plus dangereuse avec l’âge est non seulement idiot mais aussi totalement contraire à la réalité : Contrairement à une voiture, la maintenance dans une centrale nucléaire ne se réduit pas à changer l’huile et les… Lire plus »
fredo
Invité

pour rappel, une catastrophe nucléaire de niveau 5 suite à un séisme de magnitude inédite de 9 s’est produite et se déroule encore à Fukushima… 77% des français souhaitent la sortie du nucléaire d’ici 25-30 ans justement, on peut peut-être s’entendre, non?

Cumulocirrus
Invité
Zztop écrit: – La probabilité qu’un accident nucléaire grave survienne dans un pays augmente-t-elle avec le nombre de réacteurs nucléaires détenus par ce pays et l’âge de ces réacteurs ? On peut raisonnablement penser que oui. Désolé de ne pas aller dans votre sens: – la probabilité de survenue d’un accident ne dépend pas du nombre de réacteurs en service… vous confondez là deux notions de bases des statistiques que sont l’espérances et la probabilité. – et pour le second point, je dirai que les centrales françaises sont exploitées aujourd’hui dans des conditions plus sûres qu’à l’heure origine par l’enrichissement… Lire plus »
Cumulocirrus
Invité

Le 19/06/2011, un sondage Viavoice donnait 60% des français favorables à une sortie progressive du nucléaire.

fredo
Invité
je n’avais pas cette info merci. Le terme de sortie “progressive” m’intrigue; Car dans le sondage Ifop du 5 juin: 62% étaient pour une sortie à 25-30 ans, 15% pour une sortie rapide, 22% pour continuer, et 1% ne se prononce pas. Du coup, avec ce même sondage du 5 juin, on a aussi 62% pour une sortie progressive, et 37% qui ne sont pas pour une sortie progressive du nucléaire! Pourtant, si on additionne 62% et 15% (sortie rapide), on a bien 77% pour une sortie du nucléaire, progressive ou rapide. Seule solution: avoir le détail du sondage Viavoice… Lire plus »
chelya
Invité
Deux remarques : Je me demande bien sur quoi vous fondez votre opinion si sûre ? La cour des comptes qui a confirmé dans plusieurs rapports qu’il n’y avait pas assez de provisions pour démanteler les centrales et qu’il faudrait faire une commission pour tirer ça au clair… la commission n’a jamais été nommé puisque les hauts fonctionnaires du nucléaire s’y sont opposés. Sur la compétitivité du nucléaire par rapport aux énergies renouvelables… Ca n’est plus le cas depuis au moins 30 ans, je vous rappelle que depuis les deux seuls chantiers nucléaires français sont des gouffres financiers… La hausse… Lire plus »
Bachoubouzouc
Invité
OK, Pamina a montré que vous racontiez n’importe quoi sur la première moitié de votre argumentaire, je vais donc m’occuper de la deuxième ! “p20 :tarif d’achat nécessaire pour développer une centrale nucléaire : 342$/MWh” Chelya, en lisant votre commentaire, j’étais sceptique : ce serait quand même étonnant que les ENR soient aussi rentables que ça par rapport au nucléaire, et que personne, y compris les professionnels des ENR qui visiblement postent sur Enerzine, ne soit au courant ! Ce serait quand même étonnant que les ENR soient si rentables, alors qu’en France l’état oblige EDF à piocher dans les… Lire plus »
Dan1
Invité

S’agissant de cette très célèbre étude californienne qui rssurgit périodiquement, Chelya nous a déjà fait le coup et je lui ai répondu : Bon mais il faut lire ce qu’il y a avant et après.

Pastilleverte
Invité

pardon M’sieur, mais justement j’allais dans votre sens, vous n’avez pas bien lu mon post. Moralité : Je boude ! PS sachant que 60% des fznçais sont favorables à une sortie progressive du nucléaire et que 98,5% sont favorables à une baisse ou au moins à une stabilité des tarifs 2noncé du problème : vous chercherez à trouver une compatibilité entre les deux solutions. Voyus avez 4 heures.

Sictaitsimple
Invité
Je m’étais dit ce matin que j’allais répondre à votre post, mais je vois que Bachoubouzouc a déjà fait une bonne partie du boulot… Découvrir que faire du nucléaire en merchant plant project financed n’est pas une affaire est certes interessant. Vous venez de découvrir que les banques ne veulent prendre aucun risque sur le long terme, bravo! Autre point pour le nucléaire, la durée de vie (dans le calcul) est de 40 ans , mais le remboursement de la dette est sur 20 ans (p61).Il est sûr que pour plomber les cash-flows des premières années et aboutir au résultat… Lire plus »
Bachoubouzouc
Invité

En effet, excusez moi Pastilleverte, j’avais lu votre commentaire trop vite ! Sinon autre sujet de philo pour les amateurs : Comment l’Allemagne va pouvoir garder sa bonne conscience verte quand, malgré tout cet argent investi dans les ENR, ils ne pourront plus respecter leurs engagements de réduction d’emissions de CO2 ?

Dan1
Invité

Et pendant ce temps là, la Californie fonctionne à plus de 60% au FOSSILE + FISSILE :

Sicetaitsimple
Invité

Vous n’êtes vraiment pas cool…Alors que tant de gens pensaient que la Californie c’était forcément un modèle en termes de CO2….

Jaltadi
Invité
@Bachoubouzouk dit “Ainsi, parce que ça vous arrange, vous citez évidemment le chiffre le plus élevé, 342$MWh, qui correspond au coût complet d’exploitation d’une centrale nucléaire par un opérateur privé avec les taxes californienne et le coût du capital compris. Mais si on regarde à droite dans le tableau, on se rend compte que ce coût est déjà deux fois plus faible pour un opérateur public !!!!” Ravi que les pro-nuke admettent qu’un nucléaire privé n’existe pas En effet, les lois du marché sont incapables d’assurer une compétitivité quelconque à cette énergie On a vu à Tchernobyl et Fukushima que… Lire plus »
Dan1
Invité
Pour l’assurance des autres filières qui sont actuellement en concurrence avec le nucléaire (charbon, lignite, gaz) vous seriez assez aimable de nous dire qui payent réellement les externalités bien réelles et permanentes : Je reprends les élements essentiels de l’étude EXTERNE (page 322/333) : “The total mortality effects caused by anthropogenic emissions of the EU-25 states were estimated to about 2.2 million years of life lost in 1998. Assuming 5 years lost per case per affected person (European Commission 1999b), p. 248, this number corresponds to about 450,000 premature deaths.” Juste 2,2 millions d’années de vie perdues représentant seulement 450… Lire plus »
Guydegif(91)
Invité
Hormis les faits relatés dans l’interview de Bernard Laponche dont je remets le lien ci-dessous: lire l’interview de Bernard Laponche sur le site Télérama.fr il se pratique des choses dans le NUC, qui sont souvent tues par intérêts soi-disant supérieurs, tels que relatés ce jour pour l’EPR de Flamanville: http://www.batiactu.com/edito/bouygues-conteste-les-accusations-de-l-asn-au-suje-29435.php Par contre, je rejoins Dan1 dans les remarques de son post bien matinal du 27 à 7:27: il ne faut pas décrier QUE le NUC, les pratiques et nuisances perverses d’autres filières thermiques telles que charbon, lignite et fuel doivent AUSSi être décriées, et corrigées + éliminées pour le futur… Lire plus »
fredo
Invité
bien noté le message Guydegif, mais le sujet est Fessenheim, donc j’y reviens !… pour calibrer les propos de Dan1 ci-dessus: l’opinion montre le moins d’opposition au nucléaire (moins de 50% opposés) dans seulement 3 des 24 pays sondés. Cela d’après le dernier sondage IPSOS / REUTERS auprès de 19.000 personnes dans 24 pays publié le 20 juin, (voir p4) 62% en moyenne sont opposés au nucléaire dans ce sondage la France se situe légèrement au-dessus de la moyenne, avec 67%, soit 2 français sur 3. Les plus opposés sont les Mexicains, les moins opposés sont les Indiens. Cela étant,… Lire plus »
Bachoubouzouc
Invité
Jaldati, ce que vous décrivez sur l’importance de l’état dans le nucléaire s’applique tout autant aux autres énergies : Par exemple dans le domaine du thermique à flamme, c’est l’état et les citoyens qui paieront pour les conséquences du réchauffement climatique, c’est l’état qui mènent des guerres au moyen orient avec comme conséquences “inattendues” l’accès à de nouveaux champs pétrolifières. De même dans le domaine des ENR, c’est les états de chaque pays qui décident de mettre sur place des filières en les subventionnant d’une manière ou d’une autre. Sans l’action de l’état, vous ne verriez pas une seule éolienne… Lire plus »
Reivilo
Invité
Un certain nombre de personnes n’ont pas attendu que les EnR soient “rentables” pour installer des capteurs PV avec un kWh acheté à 14 centimes d’euro le kWh ou des petites éoliennes à 8 centimes ce qui ne permet même pas d’amortir son investissement. Ces militants ont permis d’amorcer la pompe et de lancer le débat par des installations qui ont attirés la curiosité et permis aux EnR d’exister en France. Dans la phase de déploiement actuel, l’aide de l’état est bien sûr importante, mais pour le grand éolien par exemple elle sera superflue d’ici peu, le prix d’achat étant… Lire plus »
ecoenergie
Invité

L’arret d’une centrale nucleaire a-t-il une influence sur les emeissions de C02 C’est un aspect oublié.Les informations du GIEC sont suffisament serieuses pour nous faire savoir que plus tôt on rfeduira les emissions de C02 plus on a de chance d’éviter la catastrophe du rechauffement climatique qui touchera en priorité les pays du Sud Que penserons nos descendants de toutes ces peurs ?

Dan1
Invité

Pour l’instant l’arrêt des réacteurs nucléaires en Allemagne est en partie compensé par des importations d’électricité nucléaire venant de France, le bilan CO2 ne doit pas être trop mauvais !

Dan1
Invité
Pour Guydegif “Pas mort ! pas mort !…mais pas sain ! ……… il se pratique des choses dans le NUC, qui sont souvent tues par intérêts soi-disant supérieurs, tels que relatés ce jour pour l’EPR de Flamanville: http://www.batiactu.com/edito/bouygues-conteste-les-accusations-de-l-asn-au-suje-29435.php” Qu’apprend-t-on de si important : “L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a jeté un pavé dans la mare du nucléaire. Le procès-verbal (PV), reproduit en fac-similé dans le quotidien L’Humanité de vendredi, met en cause la responsabilité des employeurs du plus grand chantier d’EPR au monde, dont Bouygues qui pilote le génie civil et Elco Construct. « Dans plusieurs cas (au moins 11… Lire plus »
fredo
Invité

c’est bien gentil de tout relativiser, de dire que tout ce qui arrive est normal, même les morts sur les chantiers, mais à un moment, ça va bien. Le nucléaire en France est touit sauf une victime, et dispose de relais jusqu’au plus haut niveau de l’Etat pas sain en effet

fredo
Invité

j’adore quand vous parlez de consulter le consommateur ! Et quand EDF s’endette auprès des banques pour Flamanville sur la base d’un chiffre d’affaires basée sur notre consommation, le consommateur a-t-il été consulté? pour info, la tva est payée par le consommateur, j’ai vérifié mon ticket de caisse!

Dan1
Invité

Sauf que nous avons déjà largement démontré que les centrales nucléaires ont été très essentiellement financées par le consommateur suite à la répercussion de l’endettement d’EDF sur le prix du kWh. L’antienne éculée du financement par le contribuable ne tient pas une seconde et cela les menteurs le savent très bien ! Ceci dit l’énergie nucléaire payent beaucoup d’impôts et rémunère l’Etat. donc le consommateur alimente indirectement l’Etat avec sa facture d’électricité.

Dan1
Invité

“c’est bien gentil de tout relativiser, de dire que tout ce qui arrive est normal, même les morts sur les chantiers, mais à un moment, ça va bien. Le nucléaire en France est touit sauf une victime, et dispose de relais jusqu’au plus haut niveau de l’Etat” je n’ai jamais écrit que le nucléaire était victime, je dis simplement qu’un accident de chantier survenant dans le nucléaire, alors que la centrale est en construction, va être hypermédiatisé alors que le même mort sur un chantier non nucléaire sera passé sous silence.

Lionel_fr
Invité
Je ne comprends pas bien pourquoi vous traduisez vos opinions en comptabilité ! Dans les faits , si les chiffres du nuke ont été plus trafiqués que les autres, c’est surtout parce qu’il est ancien. A l’époque de Giscard d’Estaing, je vous assure que le “vrai coût” du nucléaire ne préoccupait personne, c’était un sujet doublement stratégique puisque il était question d’armes et de choc pétrolier. Truquer les chiffres est un “péché de jeunesse” de cette filière qui a gardé une certaine mauvaise foi depuis Comparer les questions d’assurance entre les secteurs nucleaire et fossile résulte d’une méconnaissance de la… Lire plus »
Dan1
Invité
“Je ne comprends pas bien pourquoi vous traduisez vos opinions en comptabilité” La réponse est pourtant simple : parler d’énergie sans chiffres ni ordres de grandeur frise l’escroquerie ou/et relève de l’aimable causerie. Par exemple, si la France (ou l’Allemagne) avait besoin de 50 TWh d’électricité pour fonctionner, le débat/combat du nucléaire électrogène n’aurait jamais eu lieu. nous serions rester à l’hydraulique majoritaire comme dans les années 20 et 30. Il se trouve que notre pays a besoin de 10 fois cette production et que là l’hydraulique et larguée (comme dans presque tous les pays qui se développe). Après avoir… Lire plus »
Dan1
Invité

“Ainsi Flamanville peut coûter une dizaine de milliards tout compris, une fois divisé par le nombre de mwh, on a une moyenne lissée complètement artificielle de quelques centimes. L’histoire ne dit pas la somme immobilisée pour construire la centrale et les intérets d’emprunt y afférent puisque l’argent vient de la caisse de l’état à un taux de 0% donc !” Sauf que cela est un mensonge et que le nucléaire a été et est encore financé par l’emprunt… avec taux d’intéret ! Je vous signale que les rapports parlementaires publient ces éléments… largment cité sur Enerzine.

Lionel_fr
Invité
“Le nucléaire est financé par l’emprunt” Non ! le nucléaire a une origine exclusivement militaire. En contexte de conflit mondial (guerre froide en France) tous les réacteurs expérimentaux fournissant du plutonium militaire ont été financé par la défense. Aujourd’hui on a changé de ministère et on raconte aux iraniens que le nucléaire civil est très différent ce qui EST un mensonge ! Et ce mensonge là n’est pas anodin car il est à 30 minutes de provoquer la dernière extinction de masse que cette planète aura connue. Résumer le nucléaire à une activité normale est une insulte à l’intelligence reptilienne… Lire plus »
Dan1
Invité
Vous prolongez encore le mensonge en jouant l’amalgame. Je maintiens que le nucléaire électrogène français a été très majoritairement financé par l’emprunt. Les preuves ont déjà été données sur Enerzine. Affirmer le contraire est un mensonge. S’agissant du lien entre nucléaire militaire et nucléaire électrogène, vous affirmez : A ma remarque “Le nucléaire est financé par l’emprunt”, vous répondez : “Non ! le nucléaire a une origine exclusivement militaire.” Ah bon et j’ai affirmé le contraire ?? Ce n’est pas parce que la France a développé les deux voies qu’il faut affirmer que nos 58 réacteurs ont été financés par… Lire plus »
Sicetaitsimmple
Invité

J’avais 25% en tête, c’est donc 27 au pic! Ca fait vraiment cher pour du taux zéro, je suis d’accord! M. Lionel, avant d’affirmer n’importe quoi, renseignez vous un peu…Et puis ayez la modestie de ne pas vous présenter en “élévateur de débat”…ce serait agréable pour les quelques besogneux à la vue basse qui participent à ce forum depuis 2 ou 3 ans mais qui bien sûr n’avaient pas encore rencontré la lumière…

Lionel_fr
Invité
Il n’est pas écrit dans les règles de forum que les discussions doivent parler exclusivement de comptabilité, il y a des sites pour cela aussi. La décision nucléaire du projet manhattan était politique, la décision Allemande de sortir du nucléaire est politique, le choix français de maintenir le nucléaire est comptable , chercher l’erreur A. Merkel est un des premier dirigeants au monde à être issue d’une filière scientifique et jusqu’ici, elle ne s’est pas montrée si idiote L’actionnaire majoritaire de notre champion national est le CEA, organisme créé par C.De Gaulle juste après la guerre mondiale et juste avant… Lire plus »
Guydegif(91)
Invité
Primo: Désolé Lionel_fr mais la décision française en très haut lieu actuelle de ne jurer, dans les faits et les priorités données, QUE par le NUC est avant tout POLITIQUE (c’est NS qui décide !) ET aussi COMPTABLE au sens où le LOBBY NUC concerne un certain nombre d’entreprises où l’état est fortement actionnaire, donc il y a des intérêts financiers en jeu !!! Secondo: par contre, je voudrais souligner que le CEA, au-delà de ses priorités initiales lors de sa création, est également actif dans le SOLAIRE, à travers des Instituts comme l’INES ou autres, du côté de Bourget-du-Lac,… Lire plus »
Dan1
Invité

A Lionel_fr. Parler de perspective énergétique sans chiffres et sans ordre de grandeur est soit une aimable causerie soit un trucage délibéré. C’est quand vous voulez pour les coûts de recherche du CEA, annoncez vos chiffres, ils ont déjà été publiés sur Enerzine et figurent dans les lois de finance.

fredo
Invité

pour lionel_fr je ne peux que souscrire à vos propos pleins de bon sens, sur ce débat que je reprends en route. L’après-nuc, via le stockage des ENR, est en route ! Pour GuydeGif: l’Ines est une plaisanterie, un faux-nez et une pompe à subventions hors jeu dont l’activité se limite à la formation d’installateurs et à la certification Aucun emploi ne sera créé en France par cette “recherche”, qui risquerait de faire de l’ombre au nucléaire. C’est comme ça!

Lionel_fr
Invité
Guydegif : je suis aussi de gif ! mais je ne connaissais pas le nouveau nom du CEA, qui par ailleurs brille dans un tas de choses qui dépassent largement le domaine nucléaire. J’ai collaboré avec eux 2 fois et pris connaissance de leurs traveaux en matière de “solid to liquid” et pour ce qui est des échangeurs thermiques. Très théoriques , il n’en sont pas moins synthétiques et exhaustifs même si je trouve leur prose ennuyeuse et leur communication trop solennelle. La science n’est pas représentée en France et les scientifiques se planquent derrière un formalisme qui en dit… Lire plus »
Dan1
Invité
“Dan1 : vous n’avez pas de bagage scientifique, pas de profil, juste une mauvaise foi et des documents de gestion glanés sur internet. Je vais retenir votre méthode de réponse à tout pour me méfier des gens qui s’appelleraient Dan.. et qui pratiqueraient le “je sais rien mais j’impose tout” ” Bon, je vais faire mon mea maxima culpa : Je ne suis qu’un misérable vermisseau qui n’est rien, ne sait rien et ennuie les “sachants”. Je reconnais publiquement que ce comportement de petit comptable devrait être banni des forums, lesquels devraient être strictement réservés aux élites des gens besogneux… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
@Guydegif C’est marrant le dépliant qui accompagne la déclaration d’impots ne mentionne jamais le revenu BPA des sociétés où l’état est actionnaire. Areva avant sa chute récente était supposé nettement bénéficiaire. Non ! juste la liste des prélèvements. Je dois avouer que les histoires de gros sous de la princesse m’indiffèrent lorsqu’il est clair que le résultat est biaisé. Effectivement, le CEA a bien besoin de changer de nom : le Spiderman original était contaminé par une arraignée radioactive, celui du film un arachnide transgénique Au début du 20eme siecle , l’eau au radium était vendue comme une potion magique… Lire plus »
wpDiscuz