La Centrale photovoltaïque de Saint-Léger (17) inaugurée

Longsol, opérateur de centrales photovoltaïques, a annoncé la semaine dernière l’inauguration de son second projet photovoltaïque en Charente-Maritime après celui de Valence-sur-Baïse dans le Gers.

Etendue sur 17 hectares, cette centrale d’une puissance installée de 10,7 MW a été construite par TSK Solar, avec l’appui de Genia Global Energy qui a assuré la promotion technique, juridique et légale du projet ainsi que les démarches administratives.

Avec une production annuelle estimée de 12.550 MWh, cette centrale pourra couvrir les besoins en électricité de près de 5.000 foyers et permettra une économie d’émission de plus de 7,85 tonnes de CO2 chaque année.

Pour mener à bien ce projet de développement et de construction de la centrale photovoltaïque de Saint-Léger, en service depuis la fin de l’année 2011, Longsol a fait appel à Genia Global Energy, un bureau d’ingénierie, d’audits et de conseils études spécialisé dans le domaine du développement et de la promotion de centrales photovoltaïques et le soutien des institutions régionales et locales.

Propriétaire de 14 centrales photovoltaïques pour une capacité installée de 105 MW en France, Espagne et aux États-Unis, Longsol indique avoir investi depuis 2006, plus de 500 millions d’euros d’actifs dans les parcs photovoltaïques.

 

LES CHIFFRES CLÉS DE LA CENTRALE :

– Terrain d’emprise au sol : 17 ha
– Panneaux : 46.000 panneaux cristallins de marque Yingli et Canadian Solar
– Puissance nominale : 10,080 MW
– Puissance crête : 10,726 MWc
– Production annuelle estimée : 12.550 MWh
– 16 onduleurs de 630 kVA de marque SMA
– 8 transformateurs de 6250 kVA de marque TMC

La Centrale photovoltaïque de Saint-Léger (17) inaugurée

Sur la photo :

M. Dominique BUSSEREAU, ancien Ministre, Député et Président du Conseil Général de la Charente-Maritime,
M.Claude BELOT Sénateur-Maire de Jonzac, Président de la CDCHS,
M. Michel GENEAU, Maire de la commune de Saint-Léger
M.Michel DOUBLET Sénateur-Maire de Trizay, Vice-Président du Conseil Général,
Mme Michèle CAZANOVE, Sous-Préfète de la Charente-Maritime,
M. Butler, Directeur Général de Genia Global Energy
M. David De Francisco, Directeur Général de Longsol

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "La Centrale photovoltaïque de Saint-Léger (17) inaugurée"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Chinois
Invité

tiens personne ne râle sur les panneaux chinois cette fois??

Enpassant
Invité

Sincèrement ca me fait bien ch… de devoir payer de la CSPE pour faire tourner des ateliers en Chine (et enrichir des exploitants espagnols) alors que nombre d’industriels qui avait fait confiance à N.SARKOZY (discours de Chambéry 2008 et Lyon 2009) et investit dans un outil local de production, se trouvent aujourd’hui en situation de mort annoncée, (petits) plans sociaux après (petits) plans sociaux… mais tellement petits pour interesser les médias.

Bobby
Invité

c’est encore une fois le contribuable français qui finance les producteurs chinois !! content? 🙂

ecoenergie
Invité

C’est “bien” de financer cette centrale. Qu’apportera – t – elle à la production francaise ? environ 12GWh c’est à dire 800 (huit cent) fois moins que Fessenheim ou environ 2 millionième de la production annuelle francaise Les subventions auraient été bien plus utiles pour des actions d’economies d’energie ou des recherches sur des energies nouvelles ou mal exploitées geothermie, energies des mers et oceans On ne lutte pas contre le rechauffement climatique avec des subventions mais avec la motivation de s citoyens

Tech
Invité
et oui candain solar est aussi chinois! mais c’est trop tard pour raler! à la limite je prèfère que le prix des panneaux baisse à un point où tout le monde pourrait les installer sur sont toit. est-ce que l’on regarde d’où viennent les vis et écrous? (nuts and bolts!) La France à loupé cette opportunité d’être un producteur, mais n’a pas non lus la responsabilité des investissements pour continuer d’améliorer les prix et rendements. parcontre l’installation peut employer au moins autantde personnes. pour de l’innovation, il faut chercher ailleurs ou tirer des royalties de brevets qui améliorent les cellules.… Lire plus »
Luis
Invité

~ Un peu simpliste cette rengaine sur les panneaux photovoltaïques chinois. On n’entend rien au sujet de tous ces écrans de télévision, ces ordinateurs, ces téléphones portables importés de Chine ou de ses voisins chaque mois par millions. Combien de tonnes de silicuium dans chaque cas ? Combien de déficit sur notre balance des paiements import/export ?

Sicetaitsimple
Invité

Heureusement ce projet n’est pas un projet d’EDF En! Sinon que n’aurait-on entendu!

fredo
Invité

Pourquoi, EDF EN aurait le monopole de l’installation de centrales au sol? Première nouvelle !

Sicetaitsimple
Invité

Je me suis certainement mal exprimé. L’objet de mon post était de constater que les réactions (sur Enerzine) à l’annonce d’une grande centrale au sol sont quand même très différentes selon qu’il s’agit d’une centrale EDF En ou d’une centrale d’un autre opérateur. Pourtant, vous remplaceriez le nom d’EDF En par, par exemple GDF En ( qui n’existe pas) que ça ne changerait rien, pour la même centrale, à ce qu’elle produit et à ce que ça coute ( et rapporte) à la collectivité au sens large.

Berti49
Invité
une centrale de 10 MW, qqsoit l’opérateur c’est assez malsain car cela contourne l’esprit du PV (créaition de diverses sociétés pour contourner les limites autorisées, utilisation du sol…) maintenant si nous râlons souvent lorsque’il s’agit d’EDF EnR, c’est pour diverses raisons : – d’abord parce qu’ils ont aussi contourné les règles et contraintes autour d’ErDF en passant directement par RTE – parce qu’ils ont triché sur les appels d’offres en annonçant un tarif d’achat qu’aucun autre opérateur ne pouvait proposer (merci ErDF/RTE et les demandes sans dépôt d’autorisation de permis préalable), ou déposé des demandes anti datées chez ErDF avant… Lire plus »
wpDiscuz