La centrale solaire de Crucey (60 MWc) a été mise en service

EDF Energies Nouvelles a annoncé vendredi dernier la mise en service de la centrale solaire de Crucey d’une puissance installée de 60 MW, implantée dans le département d’Eure-et-Loir, près de Chartres, en région Centre.

La centrale photovoltaïque de Crucey est équipée d’environ 741.150 panneaux photovoltaïques nouvelle génération, dits en « couches minces », et fabriqués par l’américain First Solar. La centrale solaire est en mesure de produire l’équivalent de la consommation électrique d’environ 28.000 habitants et permet d’éviter l’émission d’environ 4.600 tonnes de CO2 par an.

Cette réalisation permet par ailleurs la reconversion d’une friche militaire en revalorisant des terrains désaffectés et pollués d’une ancienne base aérienne de l’OTAN. En effet, 2.500 tonnes de déchets amiantés, 2.000 m3 de liquides et 600 tonnes de terres polluées ont été extraites et retraitées.

La centrale, dont le projet a démarré en 2009, a été développée et réalisée par EDF EN France et mise en service progressivement depuis mai 2012. Son exploitation et sa maintenance seront assurées par la filiale d’EDF Energies Nouvelles.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "La centrale solaire de Crucey (60 MWc) a été mise en service"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Propv
Invité
Voici comment EDF EN (donc EDF, donc l’Etat) arrive à contourner la réglementation avec la complicité des pouvoirs publics et de l’administration pour réaliser des installations de plusieurs dizaines de MW bénéficiant de tarifs d’achat scandaleux, en l’occurrence 35,17 €/kWh pour celle-ci. 1) Comment cette consultation a été truquée pour qu’EDF EN en soit le lauréat ? Pour respecter le droit communautaire le CG28 a organisé en juillet 2010 une consultation fantoche pour désigner l’entreprise à qui sera proposée une promesse de bail pour réaliser ce projet. Bien entendu, le cabinet du Ministre de l’Energie de l’Epoque, JL Borloo, en… Lire plus »
Jacques98
Invité
Je souhaite compléter l’analyse intéressante de Propv. En préambule, je ne suis pas lié d’une quelconque manière à EDF EN ou EDF ou leurs intérêts. Je ne suis qu’un petit acteur du monde des EnR qui souhaite apporter mon point de vue sur les points 2 et 5 du post de Propv : 2/ Sur les demandes de raccordement auprès de RTE : je lis souvent les commentaires d’acteurs s’offusquant d’une connivence EDF EN/RTE sur ce sujet. Si je comprends que la procédure plutôt réservée aux installations de forte puissance puisse être inconnue d’acteurs oeuvrant sur des projets de faible… Lire plus »
louisr
Invité

On raconte dans le petit milieu des gens bien informés dans le photovoltaïque, qu’à l’époque du moratoire, la directrice éxécutive d’EDF EN, ayant été informée quelques jours avant la parution du décret de la date butoire du paiement des PTF, a pris un avion privé pour aller dans toutes les directions régionales d’ERDF pour faire signer ses PTF !

@louisr
Invité

Et EDF EN est le principal contributeur de la CSPE solaire…. Du coup quand on entend EDF se plaindre de la dette CSPE qu’on lui impose, il y a une certaine schisophrénie intéressante dans ce groupe ! Il est URGENT de sortir la CSPE du giron d’EDF et de la confier à la CRE ou à un autre organisme pour éviter ces dérives. En plus EDF sera content de ne plus voir le déficit se creuser chez lui. Au passage on peut effacer la partie CSPE qui vient d’EDF EN, c’est à dire plus de la moitié !

Dan1
Invité

Bizarre que la CSPe soit entièrement dans les mains d’EDF car je croyais que le grand redistributeur était la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) on en avait déjà parlé là : Comme le lien vers la CRE pour le schéma de recouvrement ne fonctionne plus, je le redonne :

wpDiscuz