La chaleur extrême n’inquiète pas les grottes de glace

Selon M. Jan Zelinka, spéléo- climatologue participant à la gestion des grottes slovaques, les chaleurs extrêmes du mois de juillet n’ont pas entraîné de phénomène de fonte de la glace dans les grottes de Liptovsky Mikulas (nord de la Slovaquie).

En effet, l’air chaud ne peut pas pénétrer dans les grottes de glace car l’air froid, plus lourd, crée une sorte de barrière naturelle. Par contre, si des pluies chaudes devaient tomber pendant une semaine, alors il y aurait danger. L’eau qui pénètre par la surface dans les espaces souterrains des grottes pourrait provoquer la fonte d’une partie de la glace.

L’office de gestion des grottes slovaques prête une attention particulière à la surveillance des grottes sur le long terme. Cette surveillance doit permettre d’évaluer l’influence des changements climatiques, de la pollution environnementale (surtout de l’eau et du sol), et des visites touristiques sur la conservation des grottes.

Un projet intitulé "système intégré intelligent de surveillance" a été lancé en coopération avec une entreprise informatique slovaque. Le système installé effectue un suivi continu de paramètres précis qui est ensuite transmis à un système de contrôle central.

La Slovaquie compte 5 400 grottes, dont 16 seulement sont accessibles au public. Six d’entre elles sont inscrites sur la liste du patrimoine mondiale de l’UNESCO.

(src : BE – num4)

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz