La Chine accède enfin au marché pétrolier russe

Jusqu’à présent, les compagnies chinoises d’hydrocarbures étaient dans l’incapacité d’acquérir des participations dans le secteur énergétique russe. Cette époque semble révolue. Le groupe pétrolier russo-britannique TNK-BP, deuxième producteur russe de pétrole a déclaré mardi dans un communiqué, la vente de sa filiale Udmurtnerft à la société chinoise Sinopec.

Sinopec (China Petroleum and Chemical Corporation), numéro deux semi-public du pétrole chinois, est le premier groupe chinois à accéder au marché russe. Depuis quelques années, la Chine est à l’affût de toutes les opportunités lui permettant de satisfaire ses besoins énergétiques.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz