La Chine va enfin pouvoir explorer du gaz en mer d’Aral



Le plus grand producteur de pétrole Chinois a ratifié mercredi dernier deux contrats avec l’Ouzbékistan, en Asie centrale.
La China National Petroleum Corporation (CNPC) a annoncé la ratification d’un accord de production avec l’Ouzbkneftegaz, Lukoil de Russie, Petronas de Malaisie et la société nationale du pétrole de Corée du sud pour explorer et développer les gisements de gaz naturel en mer d’Aral.

Le contrat a été signé après que la CNPC eut reçu le permis de l’exploration dans cinq plaques au large de l’Ouzbékistan il y a environ dix ans. Les partenaires envisagent de collecter les données séismiques et de forer deux puits dans trois ans. Ils établiront un joint- venture pour réaliser l’exploration.

Les réserves du pétrole en Ouzbékistan s’estiment à plus de cinq milliards de tonnes et les réserves du gaz naturel dépassent 5 000 milliards de m3. Les réserves du pétrole verifiées s’élèvent à 530 millions de tonnes et celles du gaz naturel, à 3 400 milliards de m3.

 
(src : Xinhua)
Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz