La Cité internationale se lance dans le durable

La Cité internationale universitaire de Paris signera vendredi prochain la charte de développement durable des Établissements et Entreprises Publics (CDDEP), en présence de la Ministre de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement*, et de la Déléguée Interministérielle au Développement durable, Commissaire générale au Développement durable**.

L’adhésion à cette charte constitue une étape supplémentaire pour la Cité internationale dans son engagement en faveur du développement durable.

Celui-ci a d’ailleurs débuté lors de la signature de la Charte « CitéDurable » en 2009. Validée par les tous directeurs de maisons et de services, les représentants des résidents, et l’association des anciens résidents. Ils se sont engagés, au travers de « CitéDurable », à respecter les principes généraux suivants :

– lutter contre le réchauffement climatique et protéger l’atmosphère,
– améliorer le traitement des déchets,
– protéger, préserver et valoriser l’eau et les espaces verts,
– favoriser la cohésion sociale et la solidarité,
– adopter des modes de consommations et de productions durables,
– renforcer les systèmes démocratiques et favoriser la démarche participative.


Quelques transpositions concrètes  !

La rénovation des bâtiments est une composante clé de la politique de développement durable de la Cité internationale : chaque rénovation ou extension du patrimoine architectural intègre les composantes du développement durable. Par exemple, l’installation de systèmes hydro-économes a permis la réduction de 15% d’eau utilisée.

Le parc de la Cité internationale est entretenu selon un mode de gestion différenciée sui s’appuie sur le concept d’écologie urbaine et de ville durable. Cinq ruches ont été installées dans le parc. Les abeilles pollinisatrices jouent un rôle essentiel pour la multiplication des plantes à fleurs. La première récolte, réalisée par les salariés, a permis d’obtenir 40 kilos de miel.

Un réseau de référents développement durable, composé de salariés volontaires répartis en groupes de travail, a été créé afin de véhiculer le message du « pensez durable ».

La Cité internationale a développé un partenariat avec le Réseau Français des Etudiants pour le Développement Durable afin de mettre en place son projet d’alimentation responsable au sein du Restaurant Universitaire.

* Nathalie Kosciusko-morizet
** Michèle Pappalardo

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz