La Commission autorise la fusion entre Suez et GDF

La Commission européenne a donné son accord sous conditions au projet de fusion entre Suez et Gaz de France.

‘La Commission a insisté pour que lui soient présentées des mesures correctives radicales dans cette affaire, de manière à assurer une concurrence effective sur les marchés de l’énergie belge et français’, indique Neelie Kroes, commissaire européenne à la concurrence, dans un communiqué.

Les deux groupes français s’étaient engagés le 13 octobre dernier à ce que Suez cède sa participation dans Distrigaz à un tiers et à ce que GDF se défasse de sa participation de 50% dans Segebel, la maison mère de SPE, le deuxième producteur belge d’électricité.

Suez et GDF avait également consenti à réorganiser en deux entités les activités du transporteur gazier Fluxys et à perdre le contrôle sur les activités régulées de l’entreprise.

Le feu vert de l’Union est également conditionné à une série de mesures complémentaires portant sur les infrastructures gazières en Belgique et en France.

Enfin, les deux groupes se sont engagés à se séparer de Cofathec Coriance et des réseaux de chaleur exploités par Cofathec Services.

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz