La Commission veut généraliser l’hydrogène en Europe

La Commission européenne a adopté mardi deux propositions qui marqueront un pas en avant dans le développement et la commercialisation de véhicules à hydrogène propres et sûrs.

La première concerne la mise sur pied de l’initiative technologique conjointe (ITC) pour les piles à combustible et l’hydrogène, un programme intégré d’activités de recherche, de développement technologique et de démonstration, mené sous la conduite de l’industrie.

Ce partenariat public-privé, ayant pour moteur l’industrie européenne, sera mis en œuvre au cours des six prochaines années, annonce la Commission dans un communiqué. L’UE y apporte une contribution de 470 millions d’euros, complétée par un apport d’un montant identique de la part du secteur privé.

L’ITC devrait accélérer le développement des technologies de l’hydrogène jusqu’au stade de leur décollage commercial, annoncé entre 2010 et 2020.

Deuxièmement, un certain nombre de voitures à hydrogène sont, dès à présent, mûres pour une introduction sur le marché, estime la Commission.

C’est pourquoi celle-ci propose de simplifier leur réception, de telle sorte qu’elles puissent être vues plus souvent sur les routes d’Europe.

Les deux propositions seront maintenant examinées par le Parlement européen et le Conseil des ministres.

Janez Potocnik, commissaire responsable de la science et de la recherche estime que "l’initiative technologique conjointe pour les piles à combustible et l’hydrogène constituera un pas important en direction du programme de recherche, de développement et de déploiement dont l’Europe a besoin pour mettre ces technologies sur le marché."

"Les fonds de l’UE, complétés par un apport d’un montant identique de la part du secteur industriel, mettront à disposition un milliard d’euros, dont on aura grandement besoin pour donner le coup d’envoi d’un réel changement."

Les véhicules à hydrogène ne sont actuellement pas inclus dans le système de réception UE par type de véhicule, ce qui entraîne des procédures de réception complexes et coûteuses et empêche les véhicules d’être commercialisés sur une base uniforme dans l’ensemble de l’UE.

La proposition intégrera désormais ces véhicules dans le système de réception par type.

Par ailleurs, l’hydrogène présente des caractéristiques différentes de celles des carburants classiques. La proposition garantira que tous les véhicules à hydrogène mis sur le marché au sein de l’UE seront au moins aussi sûrs que les véhicules classiques.

Si l’utilisation de l’hydrogène comme carburant ne produit pas d’émission de carbone ni de gaz à effet de serre, la Commission se dit en revanche attentive à ce que la production de ce carburant propre n’entraîne pas une hausse des émissions de CO2.

Pour cela, l’hydrogène devra être produit à partir de sources d’énergie non fossile, ou par séquestration du CO2.

Concernant les piles à combustibles, divers obstacles, techniques ou non, doivent encore être levés avant que ces technologies ne puissent devenir largement disponibles dans le commerce : le coût et la longévité des piles à combustible, la production durable d’hydrogène, de même que la distribution et le stockage sûrs et efficaces de l’hydrogène, pour les applications mobiles notamment.
 
 

 
 (src: CP – UE)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "La Commission veut généraliser l’hydrogène en Europe"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Ray
Invité
“La proposition garantira que tous les véhicules à hydrogène mis sur le marché au sein de l’UE seront au moins aussi sûrs que les véhicules classiques”. “Pour cela, l’hydrogène devra être produit à partir de sources d’énergie non fossile, ou par séquestration du CO2”. L’hydrogène propre n’arrivera que lorsque la capture et la séquestration du CO2 seront mises au point et économiquement rentables (vente des droits d’émissions de CO2, du CO2 et du H2). Ce n’est pas pour demain. C’est la solution qui viendra après toutes les autres dont ne s’occupe pas la commission. Ces propositions, avec leurs contraintes logiques… Lire plus »
Phil
Invité
Ray tu as raison je travaille sur un nouveau dispositif permettant de produire de l’électricité grâce à l’énergie solaire, il est particulièrement adapté à la production d’hydrogène, vous pouvez consulter le site internet : Nous sommes actuellement confronté à trois problèmes majeurs : – Les problèmes de réchauffement climatique liés à l’utilisation de combustibles fossiles nous obligent à réduire la consommation de ces combustibles fossiles qui sont aussi responsables de la pollution de l’air des villes. – Nous sommes arrivés au maximum de la production pétrolière, puis va suivre une décroissance de cette production, il en va de même pour… Lire plus »
wpDiscuz