Enerzine

La consommation de carburants garde sa stabilité

Partagez l'article

Selon les derniers chiffres du CPDP (Comité Professionnel Du Pétrole), les livraisons de carburants sur le marché français se sont élevées à 4,4 millions de mètres cubes en mars 2011, en hausse de 3,1% par rapport à mars 2010.

Cette variation est la résultante d’une baisse de 1,3% des livraisons de supercarburants sans plomb et d’une hausse de 4,3% des livraisons de gazole (80,2% de la consommation française de carburants en mars 2011).

En année mobile la consommation française de carburants a augmenté de 1,2% entre avril 2010 et mars 2011 comparativement à la période avril 2009 – mars 2010. Durant cette période, la consommation de super a baissé de 4,7% tandis que celle de gazole a augmenté de 3,2%.

En dépit de la hausse des prix, la consommation française de carburants montre une relative stabilité jusqu’à présent.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    3 Commentaires sur "La consommation de carburants garde sa stabilité"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    gp
    Invité
    Et pendant c’temps-là, le gvt persiste et signe avec la production de « bio-éthanol » qui n’a de bio que le nom pour faire du SP95-E10 qu’il faut ensuite exporter à travers l’Europe et les USA en échange de gazole qui n’a jamais autant manqué en France. Ne cherchez pas la logique, il n’y en a aucune, sauf à satisfaire le lobby céréalier français. A non pardon, j’oubliais : il faut bien écouler d’une manière ou d’une autre, l’échec cuisant de l’E-85 proposé par M. Alain Prost! Quelle bande de marionnettes… Quitte à faire des agrocarburants qui tuent les sols, autant booster… Lire plus »
    trimtab
    Invité
    Paradoxe et désespoir ! Je veux bien que la population et le nombre de voitures augmente et que ceci entraîne mécaniquement une augmentation de certaines consommations ‘énergétiques’, mais il y a une paradoxe dans beaucoup de domaines énergétiques quand on constate que, par exemple dans  ‘les transports’, de nombreuses ‘tendances’ devraient faire baisser globalement ‘la conso’ : 1 : Amélioration de la consommation des véhicules en générales. 2 : Développement du covoiturage. 3 : Développement du transports en communs (trams urbain, metros etc) 4 : Développement des services types vélo-libre (voir auto libre, vélo taxis !). 5 : Développement du télétravail (réduisons certains déplacements). 6 : Hausse prévisible de… Lire plus »
    gp
    Invité
    cher trimtab, si sur le constat nous sommes de + en + nbx à être d’accord, ne pas confondre « niches » avec « tendances lourdes ». à raison de 1,4 milliards de km parcourus chaque jour en France, les aires de covoiturage, les VLS et autres lignesde tramways ont beau se multiplier un peu partout sur le territoire, il faut se rendre à l’évidence : les français roulent trop! Et vu les investissements que le gvt continuent de défendre en faveur de la route et de bagnole, peu probable que l’on assiste prochainement à l’inflexion « tant attendue » des courbes… sauf à ce que… Lire plus »
    wpDiscuz